Henok Mulubrhan

coureur cycliste érythréen
Henok Mulubrhan
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Informations
Naissance
Nationalité
Équipe actuelle
Équipes amateurs
Équipes professionnelles

Henok Mulubrhan, né le à Asmara, est un coureur cycliste érythréen, membre de l'équipe cycliste continentale NTT.

BiographieModifier

En 2016, Henok Mulubrhan participe aux mondiaux juniors de Doha, où il abandonne[1].

Début 2018, il se révèle à 18 ans en terminant seizième de la Tropicale Amissa Bongo, après avoir figuré à cinq reprises parmi les dix premiers d'étapes (5e, 9e, 9e, 9e et 10e). Dix jours plus tard, il se présente au départ de la première édition du Tour de l'Espoir au Cameroun, compétition inaugurale de la Coupe des Nations Espoirs. Il en remporte l'ultime étape[2] à Yaoundé, et termine meilleur grimpeur de l'épreuve[3]. Sélectionné pour les championnats d'Afrique, il confirme en se classant septième et deuxième meilleur coureur espoir de la course en ligne[4]. Au mois de juin, il se classe quatrième du championnat d'Érythrée sur route, et s'empare du titre chez les moins de 23 ans. Repéré par ses bonnes performances, il rejoint l'équipe du Centre mondial du cyclisme peu de temps après, à Aigle. Avec celle-ci, il réalise des débuts convaincants en Europe, avec notamment une deuxième place sur la dernière étape du Tour de Moselle, course du calendrier national français[5].

Au début de l'année 2019, il se met de nouveau en valeur sur les courses africaines, en terminant dixième de la Tropicale Amissa Bongo et douzième du Tour du Rwanda, parmi les professionnels. Il devient également champion d'Afrique espoirs[6].

PalmarèsModifier

Classements mondiauxModifier

Année 2018
UCI Africa Tour 20e[7]

Notes et référencesModifier

  1. (en) Stephen Farrand, « World Championships: Jakob Egholm wins junior men's road race », sur cyclingnews.com,
  2. « Tour de l'Espoir : La jeunesse africaine s'était donné rendez-vous au Cameroun », sur uci.ch,
  3. « Cyclisme : Le Tour de l'Espoir prend ses marques au Cameroun », sur africatopsports.com,
  4. « Cyclisme Gerezghier et Areruya champions d'Afrique de cyclisme 2018 », sur africatopsports.com,
  5. Jean-Charles Dancerelle, « Henok Mulueberhan remercie Geoffrey Bouchard », sur directvelo.com,
  6. Christian Cosserat, « Henok Mulueberhan apprend très vite », sur directvelo.com,
  7. (en) « UCI Africa Tour Ranking - 2018 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 24 février 2020)

Liens externesModifier