Éétès

personnage de la mythologie grecque

Dans la mythologie grecque, Éétès, Aiétès ou Æétès (en grec ancien Αἰήτης / Aiếtês, l'« aigle ») est le fils d'Hélios (le « Soleil ») et de l'Océanide Persé. Il est aussi le frère de Pasiphaé (considérée comme sa fille dans certaines traditions) et de Circé. Selon Épiménide[1], il est d'origine corinthienne[2].

Il épouse la nymphe Idyie qui lui donne trois enfants, Médée, Chalciope et Absyrte.

Régnant sur la Colchide (pays situé au sud du Caucase, sur la mer Noire), il y accueille Phrixos qui lui amène la Toison d'or. Quand plus tard les Argonautes parviennent en Colchide, il leur promet le célèbre trophée à condition que Jason triomphe des épreuves qu'il lui prescrit. Jason y parvient mais, infidèle à sa promesse, Éétès refuse de lui remettre la Toison. Jason use alors de la force pour la conquérir et, avec l'aide de Médée, s'enfuit en l'emportant. Éétès part en vain à leur poursuite, obligé de repêcher un à un les morceaux du corps de son fils Absyrte, enlevé, tué et mis en pièces par sa propre sœur Médée.

NotesModifier

  1. Scholie d'Apollonios de Rhodes, III, 240.
  2. Giorgio Colli, La Sagesse grecque, 8, B25, p. 77.

BibliographieModifier

  • Robert Harari et Gilles Lambert, Dictionnaire de la mythologie grecque et latine, Grand livre du mois,