Ouvrir le menu principal

Heinz-Wolfgang Schnaufer
Naissance
Calw
Décès
près de Biarritz[1]
Origine Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Allégeance Flag of Germany (1935–1945).svg Troisième Reich
Arme Balkenkreuz.svg Luftwaffe
Grade Major
Années de service 1939-1945
Conflits Seconde Guerre mondiale
Faits d'armes Défense du Reich
Distinctions Croix de chevalier de la croix de fer avec feuilles de chêne, glaives et brillants

Heinz-Wolfgang Schnaufer, né le et mort le était un as allemand de la Seconde Guerre mondiale, connu pour ses 121 victoires dans la chasse de nuit.

Il remporte sa première victoire dans la nuit du 1er au 2 juin 1942, en abattant un quadrimoteur Halifax dans la region de Louvain. Sa 50ème victime tombe dans la nuit du 24 au 25 février 1944.

Il semble que les avions qu'il utilisa furent toujours des Messerschmitt Bf 110, mais il testa un prototype biplace Dornier Do 335 en mars 1945, dans l'éventualité d'en faire un chasseur de nuit.

Le 16 octobre 1944, âgé de 22 ans, après sa centième victoire (le 9 octobre 1944), il est le 21ème à recevoir la croix de chevalier de la croix de fer avec feuilles de chêne, glaives et brillants, plus haute distinction militaire allemande de la Seconde Guerre mondiale (27 récipiendaires) , après la Croix de chevalier de la croix de fer avec feuilles de chêne et glaives en or et brillants (1 récipiendaire).

Il obtient son plus grand succès le 21 février 1945 en début de nuit, en abattant neuf appareils alliés. Des recherches effectuées après-guerre tendent à prouver qu'il aurait en fait abattu 10 appareils.[2] Le 7 mars il remporte ses 3 dernières victoires.

Il meurt en 1950 lors d'un accident de voiture près de Biarritz.

Sommaire

DécorationsModifier

 
La dérive du Messerschmitt Bf 110 de Schnaufer avec les emblèmes de ces victoires.

GradesModifier

 : Leutnant (Lieutenant de seconde classe)
 : Oberleutnant (lieutenant de première classe)
 : Hauptmann (capitaine)
 : Major

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. According to Scherzer on 3 August 1944[7].

RéférencesModifier

  1. Page Wikipedia en allemand
  2. www.cieldegloire.com
  3. a et b Kurowski 2007, p. 139.
  4. Obermaier 1989, p. 25.
  5. Patzwall and Scherzer 2001, p. 417.
  6. Fellgiebel 2000, p. 384.
  7. a b c et d Scherzer 2007, p. 675.
  8. Fellgiebel 2000, p. 84.
  9. Fellgiebel 2000, p. 44.
  10. Fellgiebel 2000, p. 38.

Voir aussiModifier