Hakim al-Nishaburi

historien iranien

'Abu ʿAbd Allah Muḥammad ibn ʿAbd Allah al-Ḥakīm al-Nišabūri (arabe : أبو عبدالله محمد بن عبدالله الحاكم النيسابوري) dit al-Ḥakīm al-Nishabūri (933 - 1014), était un érudit musulman sunnite, compilateur et spécialiste du hadith, auteur du célèbre Al-Mustadrak `alâ al-Sahîhayn (« Addenda aux Deux Sahihs »). On le surnommait ainsi le Muhaddith (« transmetteur de hadith ») du Khorassan.

Hakim al-Nishaburi
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 81 ans)
NishapurVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
محمد الحاكم النيسابوريVoir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Autres informations
Domaine
Religions
Maîtres
Al-Daraqutni, Abu Bakar al-Qaffal asy-Syasyi (d), Muḥammad Ibn Ḥibbān al-Bustī (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Œuvres principales
Al-Mustadrak alaa al-Sahihain (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

BiographieModifier

Al-Hakim est né à Nichapur (de là son nom : Hakim de Nishapur), dans la province du Khorassan, au nord-est de l'Iran. Le Khorassan et la province de Transoxiane, au nord-est constituaient alors une vaste zone où la science du hadith était florissante [1]. Al-Hakim a commencé l'étude du hadith auprès de son père et d'un oncle, après quoi il s'est rendu en Irak, en 952 afin d'approfondir ses connaissances[1]. Il a donc étudié auprès de maîtres reconnus du hadith au Khorassan, en Transoxiane et en Irak. Il entreprendra un second voyage en Irak en 970, et à cette occasion il accomplit probablement le pèlerinage à La Mecque'"`UNIQ--nowiki-00000008-QINU`"'1'"`UNIQ--nowiki-00000009-QINU`"'. Il eut bon nombre d’étudiants parmi lesquels figue l’imam Abû Bakr Al Bayhaqî[2].

Il commença à rédiger son Mustadrak à l’âge de 72 ans. On rapporte qu'il dit à ce propos : « Je bus l’eau de Zamzam et priai Allâh de m’accorder l’excellence dans la rédaction des ouvrages. »[réf. nécessaire] L’imam Al-Dhahabi (1274-1348) en fit un commentaire afin d’y de distinguer les hadiths faibles des authentiques.

Shah Waliullah ad-Dehlawi, un ’âlim du XVIIIe siècle déclare[3] :

« Un mujaddid ["revificateur (de l’islam)"] apparaît à la fin de chaque siècle. Le mujaddid du Ier siècle était l’imam de ahl al-sunna, Umar ibn Abd al-Aziz. Le mujaddid du IIe siècle était l’imam de ahl al-sunna Muhammad Idrîs Al-Chafi'i. Le mujaddid du IIIe siècle était l’imam de ahl al-sunna Abu Hassan Al Ash'ari. Le mujaddid du IVe siècle était Abu Abdullah Hakim Al-Nichapûri. »

ŒuvresModifier

  • Al-Mustadrak `alâ al-Sahîhayn
  • Al-Abwâb ("Les chapitres")
  • Al-Amâlî
  • Amâlî al-`Ashiyyât
  • Al-Iklîl fî Dalâ'il al-Noubouwwa
  • Al-`Ilal
  • Mâ Tafarrada bi Ikhrâjihi Kullu Wâhidin min al-Imâmayn
  • Al-Madkhal ilâ `Ilm al-Sahîh
  • Ma`rifat Anwâ` `Ulûm al-Hadîth
  • Muzakkâ al-Akhbâr
  • Al-Sahîhân
  • Al-Talkhîs
  • Fawâ'id al-Nusakh
  • Tarâjim al-Musnad `alâ Shart al-Sahîhayn
  • Fadâ'id al-Shâfi`î ("Les mérites de al-Châfi`î")
  • Fawâ'id al-Khurâsâniyyîn ("Les mérites des gens du Khurâsân")
  • Târîkh `Ulamâ' Ahl Naysabûr ("Histoire des oulémas de Nichapour")
  • Tarâjim al-Shuyûkh

Notes et référencesModifier

  1. a b et c Krenkow 1926, p. 539.
  2. Scott C. Lucas, Constructive Critics, Ḥadīth Literature, and the Articulation of Sunnī Islam, Leyde, Brill, 2004, 424 p. (ISBN 978-9-004-13319-8), p. 98
  3. Izalat al-Khafa p. 77 section 7

BibliographieModifier

  • Lahcen Daaïf, « L’extension du domaine du ṣaḥīḥ. Les procédés d’istiḫrāǧ et d’istidrāk dans les sciences du Hadith », Annales islamologiques, vol. 50,‎ , p. 301-341 (lire en ligne)
  • (en) F. Krenkow (Book review), « Al-Mustadrak'alā aṣ- Ṣaḥīḥain by Abū 'Abd Allāh Muḥammad ibn 'Abd Allāh », The Journal of the Royal Asiatic Society of Great Britain and Ireland,‎ jul. 1926, p. 539-541 (lire en ligne, consulté le 14 novembre 2020)

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier