HMS Prince of Wales (R09)

navire de guerre

HMS Prince of Wales
Image illustrative de l’article HMS Prince of Wales (R09)
Départ pour les premiers essais le 22 septembre 2019.
Type Porte-avions
Classe Queen Elizabeth
Histoire
A servi dans Naval Ensign of the United Kingdom.svg Royal Navy
Commanditaire Aircraft Carrier Alliance
Commandé
Lancement (baptême[1])
Équipage
Équipage 1 450
Caractéristiques techniques
Longueur 286 m
Maître-bau 39 m
Tirant d'eau 9 m
Tirant d'air 56 m
Déplacement 70 600 t à pleine charge
Vitesse 28 nœuds
Caractéristiques militaires
Électronique Radar longue portée Thales S1850M[Note 1]
Rayon d'action 18 600 km (10 000 miles)
Aéronefs Capacité maximale théorique d'environ 70 aéronefs[2].

Capacité opérationnelle entre 24[3] et 36[2] aéronefs, dont Lockheed F-35B Lightning II et AgustaWestland EH101

Carrière
Port d'attache HMNB Portsmouth
Indicatif R09

Le HMS Prince of Wales (pennant number R09) est l'un des deux nouveaux porte-aéronefs de la marine britannique de classe Queen Elizabeth.

Le tout dernier porte-avions de Britains, le Prince de Galles, a quitté l'arsenal de Rosyth pour la toute première fois. Le navire de guerre de 65 000 tonnes est spécialement concu pour transporter le F-35B Lightning II. Il est sorti de construction deux ans après son jumeau HMS QUEEN ELIZABETH

Du fait de l'absence de catapultes ou de brin d'arrêt, le Prince of Wales est destiné à accueillir des avions de type VSTOL (Vertical or Short Take Off and Landing). De ce fait, il devrait accueillir principalement des avions multirôles de 5ème génération F-35 B Lightning II ainsi que des hélicoptères Merlin Mk2, destinés à l'alerte aérienne avancée et à la lutte anti-sous-marine. Sa conception met l'accent sur la flexibilité, avec une capacité d'accueil de 250 hommes du corps des Royal Marines et de leur soutien logistique et notamment de transport de troupe (comme par exemple des Chinook)

HistoriqueModifier

Son entrée en service a été reportée suite aux coupes dans le budget de la défense survenues après la crise économique de 2008. Il est finalement lancé le [4].

Lui et son navire-jumeau, le HMS Queen Elizabeth ont été développés afin de répondre aux besoins des forces armées britanniques[Note 2]. Il est le huitième navire de l'histoire de la Marine britannique à porter le nom de HMS Prince of Wales.

Le , il rallie HMNB Portsmouth, la grande base navale du sud de l’Angleterre[5].

ConceptionModifier

Le , le secrétaire à la Défense britannique, Desmond Browne, annonce un budget de 3,8 milliards de livres sterling pour le développement et la construction de deux nouveaux porte-avions de classe classe Queen Elizabeth. Le premier d'entre eux est commandé courant et lancé le .

Il est assemblé par VT Group et BAE Systems en Écosse à Rosyth et baptisé en .

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Portée de détection de 400 km sur cible aérienne.
  2. Pour plus d'informations, référez vous à l'article : Future of the Royal Navy (en).

RéférencesModifier

Référence de traductionModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier