Gustave Alfred Noiré

aviateur français

Gustave Alfred Noiré
Naissance
Batilly
Décès (à 48 ans)
Neuville-Saint-Vaast
Origine Drapeau de la France France
Allégeance Flag of France.svg Armée française
Grade Chef de bataillon
Distinctions officier de la Légion d'honneur

Gustave Alfred Noiré, né le à Batilly et mort le à Neuville-Saint-Vaast, est un militaire français ayant combattu durant la Première Guerre mondiale, chef de bataillon dans la Légion étrangère.

BiographieModifier

Fils ainé de Charles Noiré (maréchal ferrant[1]) et Marie Anne Mélanie Veaugein, il s'engage dans le corps militaire en 1885.

Il est soldat, puis caporal dans le 1er régiment d'infanterie de marine et gagne ses galons de sergent dans le 1er régiment de tirailleurs tonkinois.

Il intègre l'École de l'infanterie en 1891. Sous-lieutenant au 2e régiment de tirailleurs tonkinois, il passe lieutenant porte-drapeau en 1898, dans le 6e régiment d'infanterie coloniale.

En 1899, il est promu capitaine.

Après la campagne d'Afrique, il revient à Verdun où il épouse Marie Baillot le .

Suivront les campagnes de Cochinchine française et de Cote d'ivoire et ses affectations dans différents régiments de l'infanterie coloniale. En 1911, il est promu chef de bataillon.

Il est fait Officier de la légion d'honneur juste avant que n'éclate la Première Guerre mondiale, il quitte alors le 24e régiment d'infanterie coloniale pour la légion étrangère.

Il prend la tête du bataillon C du 2e régiment de marche du 1er étranger[2]. La première compagnie était formée de Tchèques (compagnie Rota Nazdar (cs)), la deuxième de Polonais (Légion des Bayonnais), la troisième de Belges et Luxembourgeois et la quatrième d'Italiens et de Grecs.

En , avec son bataillon complet, il occupe le secteur de Sillery puis les Marquises.

Il tombe au champ d'honneur le , lors de la Bataille de l'Artois[3].

CampagnesModifier

DistinctionsModifier

SourcesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Selon l'acte de naissance de l'état civil.
  2. Gabriel Garçon, Bajonczycy-Les Bayonnais" : les volontaires polonais dans la Légion étrangère, 1914-1915, Bouvignies, Les Éditions Nord Avril, , 195 p. (ISBN 978-2-367-90083-4, OCLC 1007233220).
  3. « Gustave, Alfred Noiré », sur Mémoire des hommes, Ministère de la Défense (France) (consulté le 28 octobre 2017).

Liens externesModifier