Ouvrir le menu principal

Gunther Krichbaum

politicien allemand
Gunther Krichbaum
Gunther Krichbaum 2017.jpg
Gunther Krichbaum en 2017
Fonctions
Député au Bundestag
Pforzheim (en)
depuis le
Député au Bundestag
-
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (55 ans)
Korntal (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Religion
Parti politique
Membre de
Groupe parlementaire pour l'Union Européenne du Bundestag (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web
Distinctions

Gunther Krichbaum (né le à Korntal) est un homme politique allemand (CDU). En 2007, il devient Président du Comité pour les Affaires de l'Union européenne du Bundestag.

BiographieModifier

Après le baccalauréat en 1984 au Lycée Solitude de Stuttgart-Weilimdorf, Krichbaum finit son service militaire à Sigmaringen et Dillingen. En 1985, il obtient un diplôme en droit à l'université Eberhard Karl de Tübingen et à l'université de Heidelberg et à Lausanne et Genève, qu'il termina en 1991 avec le premier examen d'État[pas clair]. Pendant ses études, il est boursier de la Fondation Konrad Adenauer, et il devient membre de l'Association Ulmia de Tübingen. Après avoir terminé son externat juridique, il a passé le deuxième examen d'État en 1995 et a ensuite travaillé jusqu'en 2002 comme courtier d'assurance indépendant pour MLP AG à Pforzheim.

Krichbaum est un chrétien évangélique, remarié ; il a trois enfants de son premier mariage[1],[2].

PolitiqueModifier

Gunther Krichbaum rejoint la Jeune Union européenne en 1979 et la CDU en 1983. Il est de 1999 à 2009 vice-président de l'association CDU pour la ville de Pforzheim et est depuis 2009 président du district de la CDU Enz/Pforzheim. Krichbaum est membre du Bundestag allemand depuis 2002 et, depuis décembre 2005, porte-parole adjoint du Parlement européen du groupe parlementaire CDU/CSU. Depuis juin 2007, il préside la commission des affaires européennes.

Krichbaum est toujours directement élu représentant de la circonscription de Pforzheim au Bundestag. Lors de sa première élection en 2002, il a été en mesure de regagner le mandat direct du SPD pour la CDU en 1998 contre le leader du SPD Baden-Württemberg, Ute Vogt (de). Il a défendu ce mandat en 2005 avec 46,9 % et en 2009, avec 40,7 % de la « première voix » (« Erststimme » (de))[3], le meilleur résultat de la CDU dans cette circonscription depuis les élections législatives de 1983. Lors des élections fédérales allemandes de 2017, il n'a pas pu répéter ce résultat, mais a remporté le mandat direct avec 36,4 % de la « première voix » (« Erststimme »)[4].

DistonctionsModifier

La reine des Pays-Bas a nommé Krichbaum Grand Officier de l'Ordre d'Orange-Nassau.

En 2009, il a été nommé Officier de la Légion d'honneur par le Président français.

En 2010 il a été nommé par le Président roumain Commandeur de l'Étoile de Roumanie.

En 2012, il a reçu la Grande Médaille d'or pour services rendus à la République d'Autriche[5].

AffiliationsModifier

Gunther Krichbaum est membre des organisations suivantes (en mai 2018) :

Suprarégionales
Régionales
  • Président de la Fanfare-Kreisverbands Pforzheim/Enz
  • Président de l'Association de soutien au Lycée Schiller de Pforzheim
  • Membre du Comité de l'Association des citoyens de Pforzheim Nordstadt

Notes et référencesModifier

  1. http://www.gunther-krichbaum.de/zur-person/lebenslauf.html
  2. Modèle:Toter Link http://www.pz-news.de/pforzheim_artikel,-MdB-Gunther-Krichbaum-ist-wieder-unter-der-Haube-_arid,233370.html@1@2Vorlage:Toter+Link/www.pz-news.de (Seite+nicht+mehr+abrufbar,+Suche+in+Webarchiven)  Info:+Der+Link+wurde+automatisch+als+defekt+markiert.
  3. Dans le système électoral du Bundestag allemand, les « premières voix » permettent d'élire nominativement des députés, par circonscription ; les députés ainsi élus sont prioritaires pour occuper les sièges alloués à la proportionnelle aux différents partis, selon les résultats des « secondes voix ».
  4. http://www.leonberger-kreiszeitung.de/inhalt.bundestagswahl-2017-im-enzkreis-die-grossen-muessen-federn-lassen.b0f5ee3b-e812-4e43-904b-19dcef10c9fb.html
  5. Aufstellung aller durch den Bundespräsidenten verliehenen Ehrenzeichen für Verdienste um die Republik Österreich ab 1952 (PDF; 6,9 MB)

Liens externesModifier