Guillaume d'Opava

Guillaume d'Opava (tchèque : Vilém Opavský; né vers 1410 – 15 aout 1452) est un membre de la lignée d'Opava de la dynastie des Přemyslides. Il fut duc d'Opava de 1433 et duc de Münsterberg en 1443 jusqu'à 1452.

Guillaume d'Opava
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Église du Saint-Esprit d'Opava (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Famille
Père
Mère
Katharina von Münsterberg (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Conjoint
Salomé de Častolovice (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Frédéric d'Opava
Anna Opavská (d)
Przemko III d'Opava
Wenzel III.
Kateřina Opavská (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Statut
Autres informations
Religion

OrigineModifier

Guillaume d'Opava est le fils de Przemko Ier d'Opava († 1433) et de sa seconde épouse, Catherine de Münsterberg († 1422) (polonais: Ziębice), fille de Bolko III de Ziębice.

Son père meurt en 1433, en laissant cinq fils nés de ses trois mariages. Le plus vieux des frères Venceslas II assume la régence pour le compte de ses jeunes demi-frères Guillaume, Ernest et Przemko II l'Aîné, pendant que le frère germain cadet de Venceslas Nicolas IV se proclame seigneur de Zlaté Hory. Bien que leur père ait stipulé dans ses dernières volontés que le duché devait demeurer en indivision avec ses fils comme corégents, les frères décident de diviser leur patrimoine vers 1435. Guillaume et Ernest reçoivent une part du duché d'Opava; Głubczyce est détache en faveur de Venceslas[1]. Le plus jeune frère, Przemko II, destiné à une carrière ecclésiastique ne reçoit aucun domaine. Le duché d'Opava se trouve désormais fragmenté et ses revenus ne permettent plus de faire face au train de vie de Guillaume qui devient un « baron brigand ».

Duc de MünsterbergModifier

En 1440 Hynek Krušina de Lichtenburg acquiert les droits sur le duché de Münsterberg et épouse ensuite Anna de Koldice, la veuve du précédent détenteur du fief, Půta III de Častolovice. Les États du duché refusent de le reconnaitre comme leur souverain et après de longues négociations ils élisent Guillaume d'Opava comme leur nouveau duc. Les droits de Guillaume sur Münsterberg sont liés à deux relations familiales: sa mère est la sœur de Jean de Ziębice, le dernier duc de Münsterberg de la dynastie Piast tué en combattant les Hussites en 1428, et il a épousé Salomé, une fille de Půta III de Častolovice, qui était le détenteur légal du titre de duc de Münsterberg jusqu'à sa mort en 1434. Guillaume accepte son élection et se métamorphose de baron-brigand à défenseur de la paix.

Avec les ducs NIcolas V († 1452) de Krnov, Przemyslas II de Cieszyn et Henri IX de Żagań-Głogów il combat comme capitaine de Wrocław contre les bandits de grands chemins et la barons brigands qui infestent la Silésie. En 1443, il forme une alliance avec l'archevêque Conrad de Wrocław et les ducs de Wrocław, Jawor et Legnica contre Hynek Krušina de Lichtenburg. Bien que Hynek ne renonce jamais à ses droits sur Münsterberg, le conflit est résolu en 1444 et le duché de Münsterberg est accordé à Guillaume à l'exception du district de Ząbkowice Śląskie car les habitants de cette région avaient massivement combattu aux côtés d'Hynek durant le conflit et ce dernier obtient de conserver ce district.

SuccessionsModifier

En 1451, Guillaume transfère ses droits sur le duché de Münsterberg à son frère Ernest, en échange de la part de 1/3 que ce dernier détenait sur le Duché d'Opava. Comme Guillaume avait reçu une autre part de 1/3 lors du partage de l'héritage de son père en 1435, il contrôlait désormais 2/3 d'Opava[2]. Guillaume meurt en 1452. Son frère Ernest prend la régence des enfants mineurs de Guillaume . En tant que tel il vend la part de 2/3 d'Opava de son frère à Bolko V du Opole, en 1454. Le , Ernest vend le duché de Münsterberg à Georges de Poděbrady, qui est élu roi de Bohême en 1458. Georges acquiert la part de 1/3 restant du duché d'Opava après la mort de Bolko en 1460 à son frère Nicolas Ier d'Opole et en 1464, il achète les deux autres tiers à Opole à Jean II, réalisant ainsi un accroissement considérable de son influence dans la région. Guillaume était mort depuis 1452 et inhumé dans l'église du Saint-Esprit d'Opava

Union et postéritéModifier

Vers 1435 Guillaume épouse Salomé († ), une fille d'un noble de l'est du royaume de Bohême, Půta III de Častolovice et de son épouse, Anne, fille d'Albert de Koldice. Ils ont les enfants suivants:

Notes et référencesModifier

  1. qui en, avait peut-être déjà été investi avant la mort de son père vers 1416/1450
  2. (cs) Pavel Sedláček: Vztahy mezi Kladskem a Frankenšteijnskem ve 14. a 15. stoleti, in: Kladský Sborník vol. 2, 1998, p. 119

Source de la traductionModifier

BibliographieModifier

  • (de) Europäische Stammtafeln Vittorio Klostermann, Gmbh, Francfort-sur-le-Main, 2004 (ISBN 3465032926), Die Herzoge von Troppau, Jägerndorf, Leobschütz und Ratibor des Stammes der Przemysliden Volume III Tafel 18.
  • (de) Ludwig Petry et al.: Geschichte Schlesiens, vol. 1, Sigmaringen 1988, (ISBN 3-7995-6341-5), p. 

191, 201, 205, 208, 212

  • (de) Hugo Weczerka: Handbuch der historischen Stätten — Schlesien, Stuttgart, 1977, (ISBN 3-520-31601-3), genealogical tables p. 218.

Liens externesModifier