Bolko III de Ziębice

duc de Munsterberg/Ziębice

Bolko III de Ziębice (Bolko II. von Münsterbergen en allemand, Bolko III Ziębicki en polonais, Boleslav III. Minstrberský en tchèque) est un prince polonais de la dynastie Piast né vers 1344/1348 et mort le . Il règne sur le duché de Ziębice (Münsterberg en allemand) de 1358 à 1410.

Bolko III de Ziębice
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Nom dans la langue maternelle
Bolko III ZiębickiVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Famille
Père
Mère
Agnès de Leuchtenberg (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Henri Ier de Ziębice
Anna de Ziębice (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Euphemia de Bytom (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Henri II de Ziębice
Euphémie de Münsterberg (en)
Jean de Ziębice
Katharina von Münsterberg (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Muensterberg.jpg
blason

BiographieModifier

Bolko III est le fils du duc Nicolas le Petit († 1358) et de son épouse Agnès de Leuchtenberg (morte en 1370). Mineur à la mort de son père, il est d'abord placé avec son frère cadet Henri sous la régence de leur mère. En 1360, Bolko III est capable de régner seul et d'assurer la tutelle de son frère, qui en pratique ne participera jamais au gouvernement du duché.

Bolko III suit la politique de son père et de son grand-père et cède une partie de ses domaines. Afin de pouvoir concrétiser son mariage avec Euphémie, la fille du duc de Bytom Boleslas, Bolko III est obligé de céder sa capitale Münsterberg. Cette union lui permet néanmoins de prendre le contrôle de Gliwice (en allemand Gleiwitz) en 1369. Quatre ans plus tard, en 1373, il cède la région au duc d'Oleśnica Conrad II le Gris.

En 1379, Bolko III vend également la cité de Kąty Wrocławskie (Kanth) au même Conrad II pour la somme de 4 000 fines. Six ans plus tard, en 1385, il cède aussi Strzelin (Strehen) au duc Przemysław Ier Noszak.

En 1368, après la mort du duc de Świdnica Bolko II le Petit sans héritier, Bolko III réclame son héritage comme le dernier mâle survivant de la lignée. Faute de moyens pour appuyer ses réclamations, il y renonce le contre compensation financière.

Bolko III est un fidèle serviteur de l'empereur Charles IV de Luxembourg, à la cour duquel il séjourne. Ses relations avec la maison de Luxembourg lui permettent de détenir le poste de juge de cour de 1396 à 1400, sous le règne du fils de Charles IV, le roi Venceslas IV de Bohême.

Bolko III meurt le . Il est inhumé dans le monastère cistercien de Henryków (Heinrichau).

Mariage et descendanceModifier

Bolko III épouse entre juin 1369 et Euphémie de Bytom (morte le ), fille du prince Boleslas de Bytom et veuve de Venceslas de Niemodlin. Le couple laisse plusieurs enfants :

  • Nicolas (1371/1385 – ) ;
  • Jean (1380/1390 – ) ;
  • Euphémie (vers 1370/1385 – ), épouse le comte Frédéric IV d'Oettingen (mort en 1423), elle tente de faire valoir ses droits à la succession du duché de Münsterberg entre 1428 et 1442 ;
  • Catherine (vers 1390/1400 – ), épouse le Přemyslide Przemko, duc d'Opava (mort en 1433) ;
  • Henri II (vers 1396 – ) ;
  • Agnès (vers 1400 ? – avant le ) ;
  • Edwige (morte en enfance) ;
  • Élisabeth (morte en enfance).

SourcesModifier