Ouvrir le menu principal

Guelmim-Oued Noun
Guelmim-Oued Noun
Administration
Pays Drapeau du Maroc Maroc
Provinces Province de Guelmim
Province d'Assa-Zag
Province de Tan-Tan
Province de Sidi-Ifni
Chef-lieu Guelmim
Conseil régional Conseil régional de Guelmim-Oued Noun
Président Mbarka Bouaïda (RNI)
2015-2021
Wali(s) Mohamed Najem Abhay
Démographie
Population 433 757 hab. (2014)
Densité 6,7 hab./km2
Population urbaine 280 094 hab. (2014)
Population rurale 153 663 hab. (2014)
Géographie
Coordonnées 28° 27′ nord, 10° 07′ ouest
Superficie 6 447 300 ha = 64 473 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Maroc

Voir sur la carte administrative du Maroc
City locator 14.svg
Guelmim-Oued Noun

La région de Guelmim-Oued Noun (en arabe : كلميم-واد نون) est l'une des douze régions administratives du nouveau découpage territorial 2015 du Maroc[1]. Son chef-lieu est la ville de Guelmim.

HistoireModifier

La région de Guelmim-Oued Noun créée en 2015[1], reprend trois des cinq provinces de l’ancienne région de Guelmim-Es Semara : Guelmim, Assa-Zag, Tan-Tan, auxquelles s'ajoute celle de Sidi Ifni, de l'ancienne région de Souss-Massa-Drâa, alors que la province d'Es-Semara est transférée à la nouvelle région de Laâyoune-Sakia El Hamra et celle de Tata à la nouvelle région du Souss-Massa.

c'est dans cette région que l'on retrouve principalement les tribus sahraoui marocaines des Tekna.

GéographieModifier

La région de Guelmim-Oued Noun se situe au sud du Maroc. C’est la plus septentrionale des provinces du Sud, mais seule une petite partie de la province d'Assa-Zag se trouve sur le territoire contesté du Sahara occidental.

Elle est bordée au nord par la région de Souss-Massa, au sud par celle de Laâyoune-Sakia El Hamra , à l'est par la région du Drâa-Tafilalet et l'Algérie, et à l'ouest par l'océan Atlantique.

Découpage administratifModifier

La région comprend quatre provinces :

DémographieModifier

Sa population est de 433 757 habitants en 2014[2], soit 1,28 % de la population nationale.

InfrastructuresModifier

AéroportsModifier

L'aéroport de Guelmim[3], situé en bordure nord de la ville, était exclusivement militaire jusqu'en 2006. Depuis, des lignes commerciales desservent Agadir, Casablanca ou les îles Canaries.

Il fait l'objet depuis 2012 de travaux de mise à niveau avec une aérogare de 7000 m2 qui portera fin 2015 sa capacité à 700000 passagers par an[4] et dont on espère des retombées positives au niveau de la région qui regorge d’atouts touristiques.


Notes et référencesModifier


  1. a et b « Décret n°2.15.40 du 20 février 2015, fixant le nombre des régions, leurs dénominations, leurs chefs-lieux ainsi que les préfectures et provinces qui les composent, publié au Bulletin Officiel n° 6340 du 05 mars 2015 » qui entre en vigueur à la même date que le décret prévu à l'article 77 de la loi organique n°59-11 relative à l'élection des membres des conseils des collectivités territoriales
  2. [xls] Haut-commissariat au Plan, POPULATION LÉGALE DES RÉGIONS, PROVINCES, PRÉFECTURES DU ROYAUME D’APRÈS LES RÉSULTATS DU RGPH 2014 (12 Régions) (lire en ligne)
  3. code ATA : GLN — parfois encore nommé Goulimime
  4. « Page non trouvée - Aujourd'hui le Maroc »

Voir aussiModifier