Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cottier (homonymie).
Grotte de Cottier
Cottier 6.jpg
Situation de la grotte dans le coteau basaltique.
Localisation
Coordonnées
Adresse
Vallée
Vallée de la Loire
Localité voisine
Caractéristiques
Type
Altitude de l'entrée
570 m
Période de formation
Occupation humaine

Géolocalisation sur la carte : Haute-Loire

(Voir situation sur carte : Haute-Loire)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : Auvergne-Rhône-Alpes

(Voir situation sur carte : Auvergne-Rhône-Alpes)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Point carte.svg

La grotte de Cottier est un site archéologique situé dans le hameau de Cottier à 2 km au nord-ouest de la commune de Retournac, en Haute-Loire, qui a livré des vestiges magdaléniens. Le site est aujourd'hui fermé au public.

Sommaire

Historique des recherchesModifier

La grotte a été découverte en 1920, par des carriers qui exploitaient le basalte, puis obstruée par des éboulis. Les premières fouilles furent faites en 1920 par le professeur Mayet, de Lyon, et M. Matte, inspecteur d'Académie au Puy, qui ramassèrent divers silex en surface.

Les fouilles furent activement reprises en 1948, par Pierre Bout, professeur de sciences naturelles, qui rédigea deux études sur cette grotte[1],[2], puis en 1968, par le professeur Virmont, membre du groupe archéologique "Forez-Jarez" à Saint-Étienne, pour le compte du Ministère des Affaires culturelles.

Principales découvertesModifier

Les différentes interventions ont permis de découvrir plus de quatre mille vestiges archéologiques : sagaies en bois de rennes, aiguilles à chas en os, dents percées utilisées comme pendentifs. Ces découvertes sont attribuées au Magdalénien inférieur et datent donc de 15 000 à 18 000 ans av. J.-C..

Les archéologues ont également découvert dans la grotte des restes d'animaux :

Ces découvertes laissent à penser que le climat de l'époque devait être froid dans la région de Retournac.

Visites et lieux d'expositionModifier

La grotte de Cottier n'est pas ouverte à la visite, l'accès en falaise est dangereux, et des grilles en verrouillent l'accès. L'industrie est exposée au musée Crozatier du Puy-en-Velay et à l'office du tourisme de Retournac, quelques objets issus des fouilles étant visibles dans la maison d’accueil du château d'Artias.

Autres sites à proximitéModifier

Au début du siècle, il existait une grotte, dite d'Orcier, dans la même falaise que la grotte de Cottier, qui a été détruite par l'exploitation de la carrière. Un os humain (peut-être un crâne) y aurait été découvert et pourrait se trouver au musée de Saint-Germain-en-Laye [réf. nécessaire].

Notes et référencesModifier

NotesModifier

RéférencesModifier

  1. Bulletin de l'association préhistorique des amis des Eyzies, 1952.
  2. Bulletin de la Société Préhistorique de France, TL no 7, p. 437 à 457, et no 11 et 12, deux pages.

Voir aussiModifier

Liens externesModifier