Grigori Koulik

Grigori Ivanovitch Koulik (en russe : Григо́рий Ива́нович Кули́к ; à Doudnikovo, gouvernement de Poltava - à Moscou) est un officier soviétique[1]. Il fut maréchal de l'Union soviétique et héros de l'Union soviétique.

Grigori Koulik
Image dans Infobox.
Grigori Koulik.
Fonction
Parlementaire du Soviet suprême de l'Union soviétique
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Doudnikovo (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 59 ans)
MoscouVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
Григорій Іванович КуликVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Allégeance
Formation
Activités
Homme politique, militaireVoir et modifier les données sur Wikidata
Période d'activité
Depuis Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Parti politique
Membre de
Arme
Artillerie (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Grade militaire
Conflits
Commandements
1st Guards Motor Rifle Division (en), 10th Army (en), 14th Army (en), 4th Guards Army (en), 3rd Rifle Corps (en), 54 Armia (en), Première armée de cavalerie (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinctions
Liste détaillée
Croix de Saint-Georges, quatrième classe (d) ()
Ordre du Drapeau rouge ()
Ordre de Lénine ()
Médaille du XXe anniversaire de l'Armée rouge des ouvriers et des paysans (en) ()
Héros de l'Union soviétique ()
Médaille pour la défense de Leningrad ()
Médaille pour la victoire sur l'Allemagne dans la Grande Guerre patriotique de 1941-1945 ()Voir et modifier les données sur Wikidata

BiographieModifier

Il fut un commandant notoirement inefficace et un bureaucrate opposé aux innovations[2].

Grigori Koulik prit part à la Première Guerre mondiale, à la guerre civile russe, à la guerre soviéto-polonaise, à la guerre civile espagnole, à la guerre d'Hiver et à la Seconde Guerre mondiale. En 1943, il commande le 24e armée (Union soviétique).

Arrêté en 1947 sur ordre de Staline, il resta en prison jusqu'à sa condamnation à mort et son exécution pour trahison, le . Il a été réhabilité par Nikita Khrouchtchev en 1956, et à titre posthume restauré au grade de maréchal de l'Union soviétique.

Notes et référencesModifier

  1. Citoyen soviétique de nationalité ukrainienne, selon sa fiche biographique sur le site www.warheroes.ru.
  2. Jean Lopez et Lasha Otkhmezuri, Les Maréchaux de Staline, Paris, Perrin, , p. 219-242

BibliographieModifier

  • Jean Lopez et Lasha Otkhmezuri, Les Maréchaux de Staline, Perrin, 2021.

Liens externesModifier