Grands Boulevards (métro de Paris)

station du métro de Paris

Grands Boulevards
Accès à la station Grands Boulevards sur le boulevard Poissonnière.
Accès à la station Grands Boulevards sur le boulevard Poissonnière.
Localisation
Pays France
Ville Paris
Arrondissement 2e, 9e
Coordonnées
géographiques
48° 52′ 17″ nord, 2° 20′ 40″ est
Géolocalisation sur la carte : 2e arrondissement de Paris
(Voir situation sur carte : 2e arrondissement de Paris)
Grands Boulevards
Géolocalisation sur la carte : 9e arrondissement de Paris
(Voir situation sur carte : 9e arrondissement de Paris)
Grands Boulevards
Géolocalisation sur la carte : Paris
(Voir situation sur carte : Paris)
Grands Boulevards
Caractéristiques
Voies 4
Quais 4
Transit annuel 2 608 284 (2020)
Historique
Mise en service 5 mai 1931 (8)
10 décembre 1933 (9)
Gestion et exploitation
Propriétaire RATP
Exploitant RATP
Code de la station 11-06
Ligne(s) (8)(9)
Correspondances
Bus (BUS)RATP2032397485Tootbus Paris
(8)
(9)

Grands Boulevards est une station des lignes 8 et 9 du métro de Paris, située à la limite des 2e et 9e arrondissements de Paris.

SituationModifier

La station est implantée sous l'extrémité occidentale du boulevard Poissonnière, entre l'intersection avec les rues Montmartre et du Faubourg-Montmartre d'une part et le débouché des rues Saint-Fiacre et Rougemont. Approximativement orientée selon un axe est-ouest, elle s'intercale entre les stations Richelieu - Drouot et Bonne Nouvelle pour les deux lignes, les quais étant établis dans un ouvrage particulier édifié sous les Grands Boulevards, où les lignes 8 et 9 sont superposées. La station de la ligne 8, au niveau supérieur, est soutenue par celle de la ligne 9, au niveau inférieur.

HistoireModifier

 
Quais de la ligne 8.

La station est ouverte le sur la ligne 8 et le sur la ligne 9, avec la mise en service de leurs prolongements respectifs depuis la station voisine Richelieu - Drouot, jusqu'à Porte de Charenton pour la première et Porte de Montreuil pour la seconde.

Elle doit sa dénomination initiale de Montmartre puis Rue Montmartre à sa proximité avec ladite rue, laquelle correspond à une partie de l'ancien chemin permettant d'accéder à la butte Montmartre par le sud.

En 1945, le criminel Jacques Menassolle se suicide sur un quai de la station alors que la police l'interpelle. Il faisait partie d'une équipe crapuleuse qui enlevait des individus, leur soutirait de l'argent avant de les assassiner[1].

Comme un tiers des stations du réseau entre 1974 et 1984, les quais des deux lignes sont rénovés en style « Andreu-Motte », en rouge pour la ligne 8 et vert sur la ligne 9, avec remplacement des faïences d'origine par du carrelage blanc plat.

Dans le courant de l'été 1998, la station est rebaptisée Grands Boulevards pour mettre fin aux nombreuses confusions de touristes pensant à tort que la station assurait la desserte de la butte Montmartre, qui se situe en réalité à plusieurs kilomètres plus au nord. Elle tire ce nouveau nom de son implantation sous l'un des Grands Boulevards, terme désignant une série de larges artères aménagées sur la rive droite en lieu et place des anciennes fortifications de Charles V et de Louis XIII.

Dans le cadre du programme « Renouveau du métro » de la RATP, les couloirs de la station ont été rénovés le [2].

En 2019, 6 807 424 voyageurs sont entrés à cette station ce qui la place à la 44e position des stations de métro pour sa fréquentation[3].

En 2020, avec la crise du Covid-19, 2 608 284 voyageurs sont entrés dans cette station ce qui la place à la 78e position des stations de métro pour sa fréquentation[4].

Services aux voyageursModifier

AccèsModifier

La station dispose de six accès :

QuaisModifier

 
Quais de la ligne 9.

Les quais des deux lignes, longs de 105 mètres, sont de configuration particulière : au nombre de deux par point d'arrêt, ils sont isolés dans deux demi-stations séparées par un piédroit central du fait de leur édification au sein d'un terrain instable. Ceux de la ligne 8 possèdent une voûte elliptique tandis que ceux de la ligne 9, disposés en dessous, possèdent des piédroits verticaux et un plafond horizontal en béton armé.

Leur décoration est de style « Andreu-Motte » dans les deux cas. Ceux de la ligne 8 possèdent deux rampes lumineuses rouges (une par demi-station), une banquette en carrelage rouge plat et des sièges « Motte » orange. Ceux de la ligne 9 possèdent deux rampes lumineuse verte (une par demi-station, déportée du côté opposé à la voie), des banquettes en carrelage vert plat et des sièges « Motte » verts. Ces aménagements sont mariés avec les carreaux en céramiques blancs plats, lesquels sont posés horizontalement et en quinconce sur les piédroits et les voûtes de la ligne 8, tandis qu'ils sont et posé verticalement et alignés sur les piédroits de la ligne 9, le plafond de cette dernière étant simplement peint en blanc. Les cadres publicitaires sont métalliques et le nom de la station est inscrit en police de caractères Parisine sur plaques émaillées.

IntermodalitéModifier

La station est desservie par les lignes 20, 32, 39, 74 et 85 du réseau de bus RATP et par la ligne à vocation touristique OpenTour.

À proximitéModifier

Notes et référencesModifier

  1. Matthieu Frachon, avec le concours de la Société d'histoire de Suresnes, « Le triple meurtre de la villa "Bon repos" », Suresnes Mag n°323,‎ , p. 36-37 (lire en ligne).
  2. « SYMBIOZ - Le Renouveau du Métro », sur www.symbioz.net (consulté le )
  3. « Trafic annuel entrant (2019) », sur data.ratp.fr, (consulté le )
  4. « Trafic annuel entrant 2020 », sur data.ratp.fr, (consulté le )

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

 

Les coordonnées de cet article :

Article connexeModifier