Ouvrir le menu principal
Grégoire Leti
Gregorius Leti - Vita di Don Pietro Giron duca d Ossuna Volume 2.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 71 ans)
AmsterdamVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Autres informations
Membre de

Grégoire Leti, ou Gregorio Leti, né le à Milan et décédé le à Amsterdam, est un historien protestant italien.

BiographieModifier

Fils de Jérôme Leti , militaire de carrière, il fit sa formation chez les jésuites. Refusant la carrière ecclésiastique voulue par son oncle, évêque d'Acquapendente (Latium), il quitte son pays en 1658 et s'établit à Genève. Il publie avec succès de nombreux ouvrages satiriques, historiques et biographiques, mais dont deux, les vies de Philippe II (1679) et de Sixte Quint (1669), lui attirent la réprobation de la Compagnie des pasteurs et la condamnation du Conseil. Déchu de la bourgeoisie, banni, il séjourne à Paris[1]. Immigré en Angleterre, Grégoire Leti devint historiographe de Charles II et laissa de nombreux ouvrages historiques. En 1685, on le retrouve à Amsterdam où il est l'historiographe de la ville[2].. En 1691, il maria sa fille Marie au théologien arminien Jean Le Clerc.

PublicationsModifier

 
Gravure de Grégoire Leti.

Notes et référencesModifier

  1. « dictionnaire historique de la Suisse »
  2. Jean Noël Paquot, Memoires pour servir a l'histoire litteraire des dix-sept provinces des Pays-Bas, de la principauté de Liege, et de quelques contrées voisines, Louvain, Imprimerie Academique, (lire en ligne), pages 201-206

Liens externesModifier