Gouvernement du 33e Dáil

Gouvernement du 33e Dáil
(en) Government of the 33rd Dáil

Irlande

Description de cette image, également commentée ci-après
Micheál Martin et Leo Varadkar en 2020.
Président Michael D. Higgins
Premier ministre Micheál Martin
Élection 8 février 2020
Législature 33e
Formation
Durée 1 an, 5 mois et 9 jours
Composition initiale
Coalition FF-FG-Verts
Ministres 14
Femmes 4
Hommes 10
Représentation
Dáil Éireann
84  /  160
Drapeau de l'Irlande

Le gouvernement du 33e Dáil (en anglais : Government of the 33rd Dáil) est le gouvernement de l'Irlande depuis le , sous la 33e législature du Dáil Éireann.

Il est dirigé par le centriste Micheál Martin, vainqueur en siège des élections générales mais sans disposer de la majorité absolue ou de la possibilité de former un gouvernement minoritaire. Reposant sur une coalition de trois partis, il marque la première expérience gouvernementale commune entre le Fianna Fáil et le Fine Gael depuis l'indépendance de l'île. Il succède au gouvernement du 32e Dáil, dirigé par le libéral Leo Varadkar.

Historique du mandatModifier

Ce gouvernement est dirigé par le nouveau Premier ministre Micheál Martin, anciennement ministre des Affaires étrangères. Il est constitué et soutenu par une coalition gouvernementale entre le Fianna Fáil (FF), le Fine Gael (FG) et le Parti vert (Verts). Ensemble, ils disposent de 84 députés sur 160, soit 52,5 % des sièges du Dáil Éireann.

Il est formé à la suite des élections générales anticipées du 8 février 2020.

Il succède donc au gouvernement du 32e Dáil, dirigé par Leo Varadkar, constitué du Fine Gael et d'indépendants et bénéficiant du soutien sans participation du Fianna Fáil.

Lors du scrutin, le Sinn Féin remporte le plus grand nombre de voix et devient la deuxième force parlementaire avec 37 députés, tandis que le Fianna Fáil obtient le plus grand nombre de sièges avec 38 élus. Le Fine Gael au pouvoir rétrograde au rang de troisième parti de l'assemblée en totalisant 35 parlementaires[1]. Le , Leo Varadkar remet sa démission et se trouve chargé de gérer les affaires courantes[2].

Négociations de coalitionModifier

Le Fianna Fáil et le Fine Gael s'entendent le sur le principe de gouverner ensemble, un fait inédit dans l'histoire irlandaise puisqu'ils ont toujours alterné à la tête de l'État mais n'en ont jamais partagé la gouvernance. Leur objectif est de doter l'Irlande d'un gouvernement stable, pour toute la durée de la législature avec au moins un autre partenaire[3]. Tous deux indiquent le avec le Parti vert que leurs dirigeants se sont rencontrés et ont décidé d'ouvrir entre eux des négociations, excluant de facto une participation du Sinn Féin au pouvoir. Une telle alliance permettrait au gouvernement de disposer d'une majorité absolue de sièges au sein de la chambre basse de l'Oireachtas[4].

Les trois formations annoncent le , 128 jours après la tenue des élections législatives, avoir conclu un accord de coalition. L'entente entre les trois partis prévoit une rotation à la direction de l'exécutif en cours de mandat, le chef de file du Fianna Fáil Micheál Martin devant être le premier à accéder au poste de Premier ministre[5].

FormationModifier

Le , alors que le Dáil Éireann se réunit exceptionnellement dans un centre des congrès afin de respecter les règles de distanciation imposées par la pandémie de Covid-19, Micheál Martin est effectivement élu à la tête du gouvernement par 93 voix pour, 63 contre et trois abstentions ; il se rend ensuite à Áras an Uachtaráin, où il est officiellement nommé dans ses fonctions par le président Michael D. Higgins[6]. La motion parlementaire proposant sa nomination — déposée par la députée Norma Foley et co-signée par le benjamin de la chambre James O'Connor (en) — est votée par les trois partis de la majorité ainsi que neuf indépendants[7].

La composition de son équipe, qui compte 14 ministres dont cinq du Fianna Fáil, six du Fine Gael et trois du Parti vert, est révélée peu après, Leo Varadkar occupant le poste de vice-Premier ministre et de ministre des Entreprises[8].

ÉvolutionsModifier

Le Premier ministre annonce le le renvoi immédiat du ministre de l'Agriculture Barry Cowen après que ce dernier a révélé avoir été arrêté pour conduite en état d'ivresse quatre ans plus tôt, ce qui avait conduit à la suspension de son permis, tandis que des informations démenties par le principal intéressé indiquaient qu'il aurait tenté d'échapper au contrôle de police ayant conduit à sa verbalisation[9]. Il est remplacé dès le lendemain par le whip en chef du gouvernement, Dara Calleary[10].

Dara Calleary annonce sa démission environ cinq semaines plus tard, le , à la suite de sa participation à un dîner de gala avec 80 personnes, alors que les autorités interdisent de se réunir à plus de six en raison de la recrudescence des cas de Covid-19[11]. Il est remplacé à partir du par Charlie McConalogue, qui devient ainsi le troisième titulaire du ministère de l'Agriculture depuis le mois de [12].

La ministre de la Justice Helen McEntee annonce le qu'elle se placera en congé de maternité pour une période de six mois à partir du , devenant alors ministre sans portefeuille tandis que la ministre de la Protection sociale Heather Humphreys assumera l'intérim du département de la Justice avec l'assistance d'une ministre déléguée aux attributions renforcées, Hildegarde Naughton (en)[13]. Elle débute son congé avec trois jours d'avance, le [14]. Elle reprend ses fonctions le suivant, devenant la première ministre en exercice à donner naissance[15].

Composition du 32e gouvernementModifier

Poste Titulaire Parti
Premier ministre Micheál Martin FF
Vice-Premier ministre
Ministre de l'Emploi, des Entreprises et de l'Innovation
Ministre des Entreprises, du Commerce et de l'Emploi (10/11/2020)
Leo Varadkar FG
Ministre des Dépenses publiques et de la Réforme Michael McGrath FF
Ministre des Finances Paschal Donohoe FG
Ministre de la Santé Stephen Donnelly FF
Ministre des Communications, de l'Action climatique et de l'Environnement
Ministre de l'Environnement, du Climat et des Communications (24/09/2020)
Ministre des Transports, du Tourisme et des Sports
Ministre des Transports (17/09/2020)
Eamon Ryan Verts
Ministre de la Culture, du Patrimoine et du Gaeltacht
Ministre du Tourisme, de la Culture, des Arts, de la Gaeltacht, des Sports et des Médias (30/09/2020)
Catherine Martin Verts
Ministre de la Justice et de l'Égalité
Ministre de la Justice (01/11/2020)
Helen McEntee[a] FG
Ministre des Affaires étrangères et du Commerce
Ministre des Affaires étrangères (24/09/2020)
Ministre de la Défense
Simon Coveney FG
Ministre de l'Enfance et de la Jeunesse
Ministre de l'Enfance, de l'Égalité, du Handicap, de l'Intégration et de la Jeunesse (15/10/2020)
Roderic O'Gorman Verts
Ministre de l'Éducation et des Compétences
Ministre de l'Éducation (22/10/2020)
Norma Foley FF
Ministre du Logement, de l'Aménagement du territoire et des Affaires locales
Ministre du Logement, de l'Administration locale et du Patrimoine (30/09/2020)
Darragh O'Brien FF
Ministre de l'Agriculture, de l'Alimentation et de la Mer Barry Cowen (jusqu'au 15/07/2020)
Dara Calleary (jusqu'au 21/08/2020)
Micheál Martin a.i.
Charlie McConalogue (à partir du 02/09/2020)
FF
Ministre de la Formation continue, de l'Enseignement supérieur, de la Recherche, de l'Innovation et de la Science Simon Harris FG
Ministre du Développement rural et communautaire
Ministre de l'Emploi et de la Protection sociale
Ministre de la Protection sociale (21/10/2020)
Heather Humphreys FG
Whip en chef du gouvernement
Secrétaire d'État au Gaeltacht et aux Sports
Secrétaire d'État à la Défense (17/11/2020)
Dara Calleary (jusqu'au 15/07/2020)
Jack Chambers
FF
Secrétaire d'État aux Transports et à la Logistique internationales et routières
Secrétaire d'État à la Justice pénale (27/04/2021)
Hildegarde Naughton FG
Secrétaire d'État à l'Utilisation des terres et à la Biodiversité Pippa Hackett Verts

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. En congé maternité et ministre sans portefeuille entre le et le . La ministre Heather Humphreys assume l'intérim.

RéférencesModifier

  1. « Élections en Irlande : le Sinn Fein devient la deuxième force parlementaire », L'Express, (consulté le ).
  2. « Irlande : démission du Premier ministre en attendant un nouveau gouvernement », Les Échos, (consulté le ).
  3. « Accord historique entre les deux partis rivaux d'Irlande », Reuters, (consulté le ).
  4. « Irlande: trois partis tentent de former un gouvernement sans le Sinn Fein », Le Figaro, 5 mau 2020 (consulté le ).
  5. « Irlande : accord pour un gouvernement au centre, sans le Sinn Fein », Les Échos, (consulté le ).
  6. « Irlande : le centriste Micheal Martin devient Premier ministre », Le Point, (consulté le ).
  7. (en) « Micheál Martin becomes Taoiseach in historic coalition », Raidió Teilifís Éireann, (consulté le ).
  8. (en) « Revealed: New Cabinet and Taoiseach's Seanad nominees », Raidió Teilifís Éireann, (consulté le ).
  9. « Irlande. Un ministre nouvellement nommé a été renvoyé pour avoir conduit en état d’ivresse », Ouest-France, (consulté le ).
  10. (en) « Dara Calleary appointed new Minister for Agriculture », Raidió Teilifís Éireann, (consulté le ).
  11. « Coronavirus en Irlande : Le ministre de l’Agriculture démissionne après sa participation à un dîner avec 80 personnes », 20 Minutes, (consulté le ).
  12. (en) Michael Keaveny, « Charlie McConalogue named as new Minister for Agriculture », Independent, (consulté le ).
  13. (en) « Justice Minister to take six months paid maternity leave from 30 April », Thejournal.ie, (consulté le ).
  14. (en) Mary Regan, « Minister for Justice Helen McEntee begins six-month maternity leave », Raidió Teilifís Éireann, (consulté le ).
  15. (en) « Helen McEntee returns as Justice Minister today after six months maternity leave », The Journal, (consulté le ).

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier