Gouvernement Pellegrini

Gouvernement Pellegrini
(sk) Vláda Petra Pellegriniho

République slovaque

Président de la République Andrej Kiska
Zuzana Čaputová
Président du gouvernement Peter Pellegrini
Élection 5 mars 2016
Législature VIIe
Formation
Fin
Durée 1 an, 11 mois et 28 jours
Composition initiale
Coalition SMER-SD - SNS - Most-Híd
Ministres 14
Femmes 4
Hommes 10
Représentation
Conseil national
79 / 150
Drapeau de la Slovaquie

Le gouvernement Pellegrini (en slovaque : Vláda Petra Pellegriniho) est le gouvernement de la République slovaque entre le et le , durant la septième législature du Conseil national.

Historique du mandatModifier

Dirigé par le nouveau président du gouvernement social-démocrate Peter Pellegrini, précédemment vice-président du gouvernement pour les Investissements, ce gouvernement est constitué et soutenu par une coalition entre SMER – social-démocratie (SMER-SD), le Parti national slovaque (SNS) et Most-Híd. Ensemble, ils disposent de 79 députés sur 150, soit 52,7 % des sièges du Conseil national.

Il est formé à la suite de la démission de Robert Fico, au pouvoir depuis .

Il succède donc au gouvernement Fico III, constitué et soutenu par une coalition identique et dont faisait initialement partie SIEŤ, désormais marginal.

À la fin du mois de , le journaliste d'investigation Ján Kuciak et sa compagne Martina Kušnírová sont assassinés. Il enquêtait sur des liens entre la mafia calabraise 'Ndrangheta et des personnalités proches du pouvoir et était connu pour mettre en lumière des affaires de corruption visant des hommes d'affaires ayant des liens avec le monde politique slovaque.

Ce double meurtre déclenche les plus importants manifestations dans le pays depuis la révolution de Velours, presque 30 ans auparavant. Les manifestants reçoivent le soutien du président de la République Andrej Kiska, issu de la société civile et élu chef de l'État contre Fico en . Le chef du gouvernement finit par remettre sa démission le et la SMER-SD propose Pellegrini pour lui succéder.

Le , le président Andrej Kiska annonce qu'il refuse de nommer le gouvernement tel qu'il lui est présenté[1]. Le chef de l'État donne à Peter Pellegrini jusqu'au pour lui présenter de nouveaux noms. Le , celui-ci accepte une deuxième liste et annonce la nomination de Pellegrini pour le lendemain[2]. Il reçoit un vote de confiance le [3].

Le , à la suite des élections législatives slovaques de 2020, la présidente de la République, Zuzana Čaputová, confie à Igor Matovič la tache de former un nouveau gouvernement[4]. La liste des ministres du nouveau cabinet est dévoilée le 18 mars, trois jours avant son assermentation[5].

CompositionModifier

  • Les nouveaux ministres sont indiqués en gras, ceux ayant changé d'attributions en italique.
Portefeuille Nom Parti
Président du gouvernement Peter Pellegrini SMER-SD
Vice-président du gouvernement
Chargé des Investissements et du Numérique
Richard Raši SMER-SD
Ministre de l'Intérieur Tomáš Drucker (jusqu'au 17/04/2018) Sans
Peter Pellegrini[6] a.i.
Denisa Saková (à partir du 26/04/2018)
SMER-SD
Ministre de la Justice Gábor Gál Most-Híd
Ministre des Finances Peter Kažimír (jusqu'au 11/04/2019)
Peter Pellegrini a.i.
Ladislav Kamenický (à partir du 07/05/2019)
SMER-SD
Ministre des Affaires étrangères et européennes Miroslav Lajčák Sans
Ministre de l'Économie Peter Žiga SMER-SD
Ministre des Transports, des Travaux publics et du Développement régional Árpád Érsek Most-Híd
Ministre de l'Agriculture et du Développement rural Gabriela Matečná Sans
Ministre de la Défense Peter Gajdoš Sans
Ministre du Travail, des Affaires sociales et de la Famille Ján Richter SMER-SD
Ministre de l'Environnement László Sólymos Most-Híd
Ministre de l'Éducation, de la Science, de la Recherche et des Sports Martina Lubyová Sans
Ministre de la Culture Ľubica Laššáková SMER-SD
Ministre de la Santé Andrea Kalavská (jusqu'au 17/12/2019) Sans
Peter Pellegrini a.i. SMER-SD

Notes et référencesModifier

  1. « Slovaquie: le président refuse de nommer le gouvernement », Le Figaro,‎ (lire en ligne, consulté le 20 mars 2018).
  2. « Slovaquie: le président approuve le nouveau gouvernement », sur FIGARO (consulté le 21 mars 2018)
  3. (sk) « Vote du Conseil national », sur Parlement sloavque,
  4. (ro) « [titre manquant] », sur www.bloomberg.com (consulté le 5 mars 2020).
  5. (en) « It’s official: These are the names of the new ministers », The Slovak Spectator,‎ (lire en ligne, consulté le 18 mars 2020).
  6. Veronika Orviská, Lucia Praus, tasr, sita, « Gašpar skončí na pozícii policajného prezidenta koncom mája (minúta po minúte) », sur Sme.sk, (consulté le 4 juillet 2020).

AnnexesModifier

Articles connexesModifier