Gouvernement Martens V

Gouvernement Martens V

Royaume de Belgique

Description de cette image, également commentée ci-après
Roi Baudouin
Premier ministre Wilfried Martens
Élection
Législature 45e
Formation
Fin
Durée 3 ans, 11 mois et 11 jours
Composition initiale
Coalition
Ministres 15
Secrétaires d'État 10
Représentation
Chambre des représentants
113 / 212
Sénat
99 / 182
Drapeau de la Belgique

Le gouvernement Martens V dirigea la Belgique du au .

Il s'agissait d'un gouvernement de coalition entre sociaux-chrétiens et libéraux francophones et néerlandophones. Il se composait de 15 ministres et 10 secrétaires d'État.

La signature de l'accord de Schengen, le 14 juin 1985, supprime les frontières belges, permettant ainsi de se rendre en France, en Allemagne de l'Ouest, aux Pays-Bas et au Luxembourg sans être contrôlé[1]. L'Acte unique européen est signé le 17 février 1986 : visant à mettre en place un grand marché commun européen, il institue les principes de la libre-circulation des marchandises et des services, la libre-prestation, la libre-circulation des personnes et la libre-circulation des capitaux[2].

CompositionModifier

Fonction Titulaire Parti
Premier ministre Wilfried Martens CVP
Vice-premier ministre, ministre de la Justice et des Réformes institutionnelles
à partir du 6.1.85:ajoute du Commerce extérieur
Jean Gol PRL
Vice-premier ministre, ministre des Finances et du Commerce extérieur
à partir du 6.1.85:amputé du Commerce extérieur, ajout des Classes Moyennes
Willy De Clercq
à partir du 6.1.85: Frans Grootjans
PVV
Vice-premier ministre, ministre de l'Intérieur et de la Fonction publique Charles-Ferdinand Nothomb PSC
Ministre des Relations extérieures Leo Tindemans CVP
Ministre des Affaires économiques Mark Eyskens CVP
Ministre des Travaux publics
du 20.01.83 au 6.1.85:ajout des Classes moyennes
Louis Olivier PRL
Ministre des Communications et des PTT Herman De Croo PVV
Ministre de l'Emploi et du Travail Michel Hansenne PSC
Ministre de l'Éducation nationale Daniël Coens CVP
Ministre du Budget, de la Politique scientifique et du Plan Philippe Maystadt PSC
Ministre de la Région bruxelloise et des Classes moyennes
à partir du 20.01.83:amputé des Classes Moyennes
Albert Demuyter
à partir du 20.01.83: Paul Hatry
PRL
Ministre de la Défense nationale Alfred Vreven PVV
Ministre de l'Éducation nationale Michel Tromont
à partir du 9.6.83: André Bertouille
PRL
Ministre des Affaires sociales Jean-Luc Dehaene CVP
Secrétaire d'État au Commerce extérieure
à partir du 6.1.85:adjoint au ministre de la Justice et du Commerce extérieur
André Kempinaire PVV
Secrétaire d'État à l'Énergie
à partir du 20.01.83:et des Classes Moyennes
à partir du 6.1.85:adjoint au ministre des Finances et des Classes Moyennes
Étienne Knoops PRL
Secrétaire d'État à la Région bruxelloise Cécile Goor-Eyben PSC
Secrétaire d'État aux Pensions Pierre Mainil PSC
Secrétaire d'État à la Fonction publique
à partir du 6.1.85:secrétaire d'État aux Finances
Louis Waltniel PVV
Secrétaire d'État aux PTT Paula D'Hondt-Van Opdenbosch CVP
Secrétaire d'État aux Affaires européennes et à l'Agriculture Paul De Keersmaeker CVP
Secrétaire d'État aux Affaires sociales
à partir du :
Secrétaire d'État à la Santé publique et l'Environnement
Firmin Aerts CVP
Secrétaire d'État à la Coopération au Développement Jacqueline Mayence-Goossens
à partir du 9.6.83: François-Xavier de Donnea
PRL
Secrétaire d'État à la Région bruxelloise Annemie Neyts-Uyttebroeck PVV

RéférenceModifier

BibliographieModifier

  1. Marnix Beyen & Philippe Destatte, Nouvelle histoire de Belgique (1970-2000) : Un autre Pays, Bruxelles, Le Cri édition, , p. 21
  2. Marnix Beyen & Philippe Destatte, Nouvelle histoire de Belgique (1970-2000) : Un autre Pays, Bruxelles, Le Cri édition, , p. 30