Willy De Clercq

personnalité politique belge

Willy Clarisse Elvire Hector vicomte[1] De Clercq (né à Gand le et mort le dans la même ville[2]) est un homme politique belge néerlandophone.

Willy De Clercq
Image dans Infobox.
Willy De Clercq en 1966.
Fonctions
Député européen
Cinquième législature du Parlement européen (en)
Collège néerlandophone
Open Vlaamse Liberalen en Democraten
-
Député européen
Quatrième législature du Parlement européen (d)
Collège néerlandophone
Open Vlaamse Liberalen en Democraten
-
Président du conseil d'administration
Parti de l'Alliance des libéraux et des démocrates pour l'Europe
-
Député européen
Troisième législature du Parlement européen (d)
Collège néerlandophone
Open Vlaamse Liberalen en Democraten
-
Député européen
-
Commissaire européen chargé des relations extérieures
Commission Delors I
-
Président du conseil d'administration
Parti de l'Alliance des libéraux et des démocrates pour l'Europe
-
Député européen
Première législature du Parlement européen (d)
Collège néerlandophone
Open Vlaamse Liberalen en Democraten
-
Député européen
-
Député
Titres de noblesse
Vicomte
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 84 ans)
GandVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Willy Clarisse Elvire Hector De Clercq
Nationalité
Formation
Activités
Conjoint
vicomtesse Fernande Fazzi
Enfant
Yannick De Clercq (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Partis politiques
Distinction

BiographieModifier

 
Willy de Clerq (à gauche), Paul Vanden Boeynants (centre) et Jacques Van Offelen en 1966 (gouvernement Vanden Boeynants I).

Ministre d'État, ancien vice-Premier ministre, ancien parlementaire et commissaire européen, ancien membre de la Chambre des représentants, Willy De Clercq est le fondateur, avec d'autres personnalités politiques européennes, de l'organisation Medbridge, qui a pour objectif de promouvoir les échanges, le dialogue et la compréhension mutuelle entre l'Europe et le Proche-Orient[3].

FamilleModifier

Son petit-fils Mathias De Clercq est échevin à Gand depuis et député fédéral depuis . Sa prestation de serment a été remarquée car il a prêté serment dans les trois langues nationales quelques jours après la fin de la crise politique belge.

Distinction[1]Modifier

  • Il a obtenu concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de vicomte, accordée par le roi Albert II en 2006. Son épouse Fernande Fazzi a de son côté reçu une concession de noblesse personnelle et du titre personnel de vicomtesse.
  • Grand-cordon de l'Ordre de Léopold,
  • Grand-croix de l'Ordre de la Couronne,
  • Grand-Croix de l'Ordre de la Couronne du Chêne (Luxembourg),
  • Grand-croix de l'Ordre du Mérite (Allemagne),
  • Grand-croix de l'Ordre du Mérite (Italie),
  • Grand-croix de l'Ordre de la Rose blanche (Finlande),
  • Grand-Officier de la Légion d'Honneur (France).

Notes et référencesModifier

  1. a et b Bertrand Maus de Rolley, Prince Charles-Louis de Mérode et Baron Jean-Claude de Troostembergh, État présent de la noblesse belge, annuaire de 2019, Ca - Cop, Bruxelles, État présent des Familles ASBL, , 391 p., p. 236
  2. « Décès de l'ancien ministre libéral Willy De Clercq, âgé de 84 ans », La Libre Belgique en ligne, 28 octobre 2011
  3. [1], sur medbridge.org

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

  • Willy De Clercq : l’art du possible, Thierry Goorden, Éditions Racine, Bruxelles, 2004 (ISBN 978-2-87386-353-1).

Liens externesModifier