Golf aux Jeux olympiques d'été de 2020

Golf aux Jeux olympiques d'été de 2020
Description de l'image Golf pictogram.svg. Description de l'image Olympic rings.svg.
Généralités
Sport Golf
Organisateur(s) CIO et IGF
Éditions 4e
Lieu(x) Tokyo
Date du 30 juillet au
du 29 juillet au
Nations 41
Participants 120 (60 hommes ; 60 femmes)
Épreuves 2
Site(s) Kasumigaseki Country Club

Palmarès
Tenant du titre masculin Justin Rose
féminin Inbee Park
Vainqueur masculin Xander Schauffele
féminin Nelly Korda
Deuxième masculin Rory Sabbatini
féminin Mone Inami
Troisième masculin Pan Cheng-tsung
féminin Lydia Ko

Navigation

Les épreuves de golf aux Jeux olympiques d'été de 2020 se tiennent sur les terrains du Kasumigaseki Country Club de Kawagoe dans la préfecture de Saitama, au Japon. Initialement prévu du 30 juillet au , les épreuves subissent le report des Jeux en 2021 en raison de la pandémie de Covid-19 et sont reprogrammées du 29 juillet au . Il s'agit de la quatrième apparition du golf au programme des Jeux olympiques d'été, la deuxième consécutive depuis sa réintégration en 2016 à Rio de Janeiro.

La compétition se compose de deux tournois en stroke-play, un masculin et un féminin, se tenant sur quatre jours et voit s'affronter 120 athlètes (60 hommes et 60 femmes).

OrganisationModifier

Site de la compétitionModifier

 
Vue aérienne du terrain de golf du Kasumigaseki Country Club.

Les épreuves masculine et féminine de golf se déroulent au Kasumigaseki Country Club, club de golf situé dans la ville de Kawagoe dans la préfecture de Saitama à une soixante de kilomètres au Nord de Tokyo. Le parcours de Kasumigaseki a été ouvert en 1929 et a été brièvement repris après la Seconde Guerre mondiale par les forces américaines[1]. Ce site a accueilli la Canada cup en 1957.

Les Jeux olympiques se dérouleront sur le parcours Est, qui a été étendu à 7 466 yards avec le cinquième trou de 640 yards. Une partie du parcours Ouest sera transformée en terrain d’entraînement pour les Jeux olympiques.

Polémique sur la politique sexiste du Kasumigaseki Country ClubModifier

En janvier 2017, une polémique survient quant au choix du Kasumigaeseki Country Club pour accueillir les compétitions de golf en raison de la présence de dispositions sexistes et discriminatoires dans le règlement du club. En effet, celui-ci prévoit que les femmes ne peuvent pas devenir membres à part entière du club et que l’accès au parcours leur est interdit le dimanche[2]. Le Kasumigaeseki Country Club fait partie des rares clubs excluant les femmes de ses adhérents à l’instar du club écossais de Muirfield. Yuriko Koike, première femme à occuper la fonction de gouverneur de Toyko, a déclaré qu’elle était « très embarrassée de savoir que des femmes ne puissent pas, à notre époque, être membres à part entière d’un club de golf »[2].

En réaction, le Comité international olympique, par l’intermédiaire de son vice-président John Coates, a imposé un ‘’ultimatum’’ à la direction du club pour que le règlement évolue à défaut de quoi l’organisation des compétitions olympiques de golf lui sera retirée[3]. Dès le mois de mars 2017 et seulement une semaine après que le club écossais de Muirfield en a fait de même, le club privé s’exécute et autorise dorénavant les femmes à devenir membre[4].

CalendrierModifier

L'épreuve masculine se déroule du 29 juillet au 1er août et l'épreuve féminine du 4 au 7 août 2021[5].

M1 Manche 1 M3 Manche 2 M3 Manche 3 M4 Manche 4
Calendrier des compétitions de golf
Date → 29 30 31 1 2 3 4 5 6 7
Épreuve ↓
Compétition masculine M1 M2 M3 M4
Compétition féminine M1 M2 M3 M4

ParticipationModifier

Critères de qualificationModifier

Comme lors des Jeux de Rio en 2016, un quota de 120 athlètes, 60 hommes et 60 femmes, a été imposé par le CIO pour les compétitions de golf. La qualification s'effectue par l'intermédiaire du classement mondial établi par la Fédération internationale de golf le pour les hommes et le pour les femmes[6]. Les quinze meilleurs joueurs et joueuses à la fin de la période de qualification seront éligibles à une qualification olympique, avec une limite de quatre joueurs par pays. Au-delà du top 15, les joueurs seront éligibles sur la base du classement mondial, avec un maximum de deux joueurs par pays non encore représenté. Le pays hôte se verra garantir une place, tout comme chacun des cinq continents[7].

ParticipantsModifier

 
Le Slovaque Rory Sabbatini (ici en 2008), âgé de 45 ans, est le golfeur le plus âgé du tournoi.

120 athlètes sont initialement engagés, 60 hommes et 60 femmes, issus de 41 fédérations affiliées au Comité international olympique. Ce sont les États-Unis qui présentent la délégation la plus nombreuse, avec huit athlètes, devant la Corée du Sud (6) et douze autres nations qui envoient quatre athlètes, dont notamment l'Australie, le Canada, la France, la Grande-Bretagne et le Japon.

Les athlètes les plus jeunes sont la Slovène Pia Babnik, âgée de 17 ans et le Danois Rasmus Højgaard, âgé pour sa part de 20 ans. Les plus âgés sont la Canadienne Alena Sharp, âgée de 40 ans, et le Slovaque Rory Sabbatini, âgé de 45 ans. Tandis que près de la moitié des participantes (29) été déjà présentes au tournoi de Rio, seulement huit golfeurs connaissent leur deuxième participation à des Jeux olympiques d'été.

En mars 2021, alors qu'il est numéro 1 mondial, l'Américain Dustin Johnson annonce son forfait, préférant se consacrer entièrement aux tournois du PGA Tour. Il déclare : « Je n'ai jamais vraiment décidé si j'allais jouer ou pas [aux Jeux de Tokyo au Japon]. Je ne me suis simplement pas inscrit. ». Déjà qualifié pour les Jeux de Rio de Janeiro en 2016, il avait cependant décliné sa participation, en raison, des inquiétudes liées au virus Zika, répandu en Amérique et au Brésil en 2016[8]. Pas moins de quinze autres golfeurs qualifiés pour les Jeux ont décliné l'inviation :

Chez les dames, seulement cinq golfeuses initialement qualifiées pour le tournoi olympique préférent y renoncer. Il s'agit des Britanniques Georgia Hall et Charley Hull[20], de la Sud-africaine Lee-Anne Pace[21] et de la Suissesse Morgane Métraux[22].

CompétitionModifier

Format de l'épreuveModifier

Pour cette édition, les épreuves de golf sont disputées au cours d'un tournoi en stroke-play jouées sur 72 trous (un parcours de 18 trous joués 4 jours consécutifs)[23]. Le compétiteur qui finit avec le plus petit nombre de coups à la fin des 4 journées remporte la médaille d'or. En cas d'égalité pour les première, deuxième et troisième places, un play-off (barrage) en trois trous décidera des médaillés. Il n'y a pas de cut à l'issue des deux premières journées.

Épreuve masculineModifier

Classement finalModifier

Top 10 de l'épreuve masculine de golf
Rang Athlète Nationalité Manche 1[24] Manche 2[25] Manche 3[26] Manche 4[27] Par
Points Rang Points Rang Points Rang Points Rang
  Xander Schauffele   États-Unis 68 12e 63 1er 68 1er 67 1er 266 (-18)
  Rory Sabbatini   Slovaquie 69 20e 67 11e 70 17e 61 2e 267 (-17)
  Pan Cheng-tsung   Taipei chinois 74 57e 66 34e 66 17e 63 3e 269 (-15)
4 Paul Casey   Grande-Bretagne 67 8e 68 7e 66 3e 68 3e 269 (-15)
Hideki Matsuyama   Japon 69 20e 64 3e 67 2e 69 3e
Rory McIlroy   Irlande 69 20e 66 7e 67 5e 67 3e
Collin Morikawa   États-Unis 69 20e 70 24e 67 17e 63 3e
Sebastián Muñoz   Colombie 67 8e 69 11e 66 5e 67 3e
Mito Pereira   Chili 69 20e 65 4e 68 5e 67 3e
10 Joaquín Niemann   Chili 70 31e 69 24e 66 14e 65 10e 270 (-14)
Cameron Smith   Australie 71 41e 67 20e 66 11e 66 10e
Sepp Straka   Autriche 63 1er 71 4e 68 5e 68 10e

Play-off pour la médaille de bronzeModifier

Pan Cheng-tsung, Paul Casey, Hideki Matsuyama, Rory McIlroy, Collin Morikawa, Sebastián Muñoz et Mito Pereira ont dû disputer des play-offs pour l'attribution de la médaille de bronze, étant tous les sept à égalité à la troisième place après la manche 4. Ils consistent à disputer autant de trous que nécessaires pour éliminer les joueurs ne réalisant pas le par.

Play-off l'épreuve masculine de golf[28]
Rang Athlète Nationalité Trou 18 Trou 10 Trou 11 Trou 18
Par 4 3 4 4
3 Pan Cheng-tsung   Taipei chinois 4 3 3 4
4 Collin Morikawa   États-Unis 4 3 3 x
Mito Pereira   Chili 4 3 4 x
Rory McIlroy   Irlande 4 3 4 x
Sebastián Muñoz   Colombie 4 3 x Éliminé
Hideki Matsuyama   Japon x Éliminé
Paul Casey   Grande-Bretagne x Éliminé

Épreuve féminineModifier

Classement finalModifier

Top 10 de l'épreuve féminine de golf
Rang Athlète Nationalité Manche 1 Manche 2 Manche 3 Manche 4 Par
Points Rang Points Rang Points Rang Points Rang
  Nelly Korda   États-Unis 67 2e 62 1re 69 16e 69 26e -17
  Mone Inami   Japon 70 16e 65 5e 68 8e 65 5e -16
  Lydia Ko   Nouvelle-Zélande 70 17e 67 11e 66 2e 65 3e -16
4 Aditi Ashok   Inde 67 3e 66 7e 69 9e 68 15e -15
5 Hannah Green   Australie 71 23e 65 6e 67 3e 68 14e -13
Emily Kristine Pedersen   Danemark 70 18e 63 2e 70 27e 68 20e
7 Stephanie Meadow   Irlande 72 36e 66 9e 68 10e 66 7e -12
8 Shanshan Feng   Chine 74 47e 64 4e 68 7e 67 9e -11

Play-off pour la médaille d'argentModifier

Mone Inami et Lydia Ko ont dû disputer des play-offs pour l'attribution de la médaille d'argent, étant toutes deux à égalité à la deuxième place après la manche 4.

Play-off l'épreuve féminine de golf[28]
Rang Athlète Nationalité Trou 18
2 Mone Inami   Japon 4
3 Lydia Ko   Nouvelle-Zélande 5

MédaillésModifier

Épreuves Or Argent Bronze
Hommes   Xander Schauffele (USA)   Rory Sabbatini (SVK)   Pan Cheng-tsung (TPE)
Femmes   Nelly Korda (USA)   Mone Inami (JPN)   Lydia Ko (NZL)

Tableau des médaillesModifier

Rang Nation Or Argent Bronze Total
1   États-Unis 2 0 0 2
2   Slovaquie 0 1 0 1
  Japon 0 1 0 1
4   Nouvelle-Zélande 0 0 1 1
  Taipei chinois 0 0 1 1
Total 2 2 2 6

Notes et référencesModifier

NotesModifier

RéférencesModifier

  1. 2020 Olympic site offers glimpse into Japan's golf history
  2. a et b « JO 2020 : Une polémique sexiste agite le parcours de golf japonais », sur lepoint.fr, (consulté le ).
  3. « Tokyo-2020: pas de femmes, pas de tournoi de golf, a prévenu le CIO », sur lepoint.fr, (consulté le ).
  4. « Tokyo-2020: sous la pression du CIO, le futur golf olympique s'ouvre aux femmes », sur lepoint.fr, (consulté le ).
  5. (en) « Programme des Jeux olympiques de 2020 », sur tokyo2020.org, (consulté le ).
  6. a b et c « Olympic Golf Rankings », sur igfgolf.org,
  7. « JO 2021 : Les nouvelles règles de qualification », sur golfplanete.com,
  8. « Dustin Johnson ne participera pas aux Jeux olympiques de Tokyo 2021 », sur L'Équipe, .
  9. a et b (es) « Sergio García y Rafa Cabrera renuncian a los Juegos de Tokio », sur golfchannel.com, .
  10. a et b (en) « Three Irons! English golf trio Lee Westwood, Matt Fitzpatrick and Tommy Fleetwood have been given a lift by England's run to the Euro 2020 final after making flying starts to the Scottish Open », sur dailymail.co.uk, .
  11. a b et c (en) « New Olympic WDs: Sergio Garcia, Tyrrell Hatton and Louis Oosthuizen », sur golfchannel.com, .
  12. (es) « Emiliano Grillo se bajó de los Juegos Olímpicos: "Es una decisión absolutamente personal" », sur espn.com, .
  13. (de) « Golf in Eichenried: Jäger zurück in der Heimat statt Olympia », sur br.de, .
  14. (de) « Martin Kaymer sagt Olympia ab », sur golfpost.de, .
  15. (en) « New Zealand golfer Danny Lee opts out of Tokyo Olympics », sur nbcolympics.com, .
  16. « Victor Perez renonce aux Jeux Olympiques de Tokyo », sur L'Équipe, .
  17. (en) « Adam Scott opts out of 2021 Summer Olympics », sur golfdigest.com, .
  18. (es) « ¡Muñoz sí, Villegas no! El golf da nuevo cupo de Colombia a Tokyo 2020 », sur sportsbeezer.com, .
  19. (en) « Golf: Wiesberger skips the Olympic Games », sur espn.com, .
  20. (en) « Field finalized for Tokyo Olympics women's golf competition; Charley Hull, Georgia Hall opt out for Great Britain », sur golfweek.usatoday.com, .
  21. (en) « Korda sisters leading four Americans to Olympics; South Korea also gets maximum four bids », sur espn.com, .
  22. (en) « Switzerland's Morgane Metraux chose a childhood dream to play the Evian over the Olympics », sur golfweek.usatoday.com, .
  23. Tokyo 2020 sur le site de l'IGF
  24. « Golf Stroke play individuel hommes - 1er tour Résultats », sur olympics.com/tokyo-2020 (consulté le )
  25. « Golf Stroke play individuel hommes - 2e tour Résultats », sur olympics.com/tokyo-2020 (consulté le )
  26. « Golf Stroke play individuel hommes - 3e tour Résultats », sur olympics.com/tokyo-2020 (consulté le )
  27. « Golf Stroke play individuel hommes - 4e tour Résultats », sur olympics.com/tokyo-2020 (consulté le )
  28. a et b « Golf Stroke play individuel hommes - Play-off, médaille de bronze Résultats », sur olympics.com/tokyo-2020 (consulté le )

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier