Ouvrir le menu principal
Dans ce nom coréen, le nom de famille, Park, précède le nom personnel.

Inbee Park
Image illustrative de l’article Inbee Park
Fiche d'identité
Nom de naissance Inbee Park
Surnom Queen Bee[1]
Date de naissance (31 ans)
Lieu de naissance Séoul
Corée du Sud
Nationalité Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud
Taille 1,68 m (5 6)
Carrière
Passé pro en 2006
Circuit pro LPGA Tour depuis 2007
Victoires pro 28
Tournois majeurs
ANA Inspiration Vainqueur en 2013
LPGA Vainqueur en 2013, 2014 et 2015
Open américain Vainqueur en 2008 et 2013
Open britannique Vainqueur en 2015
Evian Championship 8e en 2015

Inbee Park, également connue sous le nom de Park In-bee, née le 12 juillet 1988 à Séoul, est une golfeuse sud-coréenne. Plus jeune sportive à remporter l'US Open féminin de golf en 2008, elle est la meilleure joueuse de golf de 2013 à 2015, enchaînant six autres victoires dans les tournois majeurs. Numéro 1 mondiale de nombreux mois, Park est seulement la septième joueuse à remporter tous les tournois majeurs. En 2016, elle entre dans l'histoire en remportant la première médaille d'or olympique en golf féminin depuis 1900.

BiographieModifier

Née à Séoul, Inbee Park commence le golf dès l'âge de dix ans. Son père, Gun Gyu Park, bon joueur au putting, l'initie au golf et lui transmet son talent sur les greens[2]. À 12 ans, Park émigre aux États-Unis où elle fréquente le circuit junior puis amateur[3]. Elle atteint à trois reprises la finale du tournoi féminin junior des États-Unis, le remportant une fois en 2002[3]. Elle se classe dans les cinq premières places de 18 des 25 tournois juniors qu'elle dispute sur le circuit junior américain[3].

Après avoir terminé cinquième du LPGA Takefuji Classic (en) 2005[3], elle passe professionnelle l'année suivante mais doit jouer sur un autre circuit que le LPGA Tour. Ceci est dû à une règle qui dispose qu'une joueuse doit avoir 18 ans pour évoluer en son sein ; or sa demande de dérogation a été rejetée.

Ses résultats sur ce circuit lui donnent accès au LPGA Tour pour la saison 2007, année où sa candidature est devenue éligible[1]. Pour sa première saison, son meilleur résultat sur les tournois du Grand Chelem est une quatrième place lors de l'US Open.

La saison suivante, elle remporte sa première victoire sur le circuit américain lors de l'US Open[1]. Sa première victoire est également sa première dans un tournoi Majeur. Cette victoire, obtenue face à la Suédoise Helen Alfredsson par 4 coups, est obtenue à Edina dans le Minnesota. Elle devient également la plus jeune joueuse, à 19 ans, 11 mois et 17 jours, à remporter l'US Open[2]. Après ce succès, les attentes sont élevées autour de la jeune golfeuse et de son talent au putting mais Inbee Park rencontre des difficultés qui l'éloigne des premières places[2]. Avec Gi Hyeob Nam, son entraîneur et mari, elle transforme complètement son swing pour être plus consistante dans ses frappes[2].

Inbee Park remporte ensuite l'US Open, devenant la deuxième golfeuse après Babe Zaharias à remporter les trois premiers tournois majeurs d'une saison[4]. Sur un parcours compliqué, la Sud-Coréenne ne réalisé que dix bogeys et est l'une des trois joueuses à finir sous le par[4].

En 2015, Inbee Park remporte son troisième LPGA Championship consécutif en égalant le score record dans un tournoi majeur du circuit LPGA avec dix-neuf coups sous le par[5],[6]. Cette victoire lui permet de retrouver la place de numéro 1 mondiale et elle devient le golfeuse sud-coréenne la plus titrée en tournois majeurs[5]. Elle gagne ensuite le seul tournoi majeur manquant à son palmarès, l'Open britannique, devant la septième athlète à avoir lever le trophée de tous les tournois majeurs[note 1],[7],[8]. Si elle n'est pas la plus grande, la plus forte ou physique golfeuse du circuit[1], elle fait principalement la différence au putting[9].

Sa saison 2016 est faite de hauts et de bas[10]. À seulement 27 ans, la joueuse devient éligible pour entrer au temple de la renommée de la LGPA[11]. Diminuée par une inflammation du tendon et des ligaments de son pouce gauche, elle n'est pas dans les meilleures conditions et termine loin de sa tête mais cet accomplissement la ravit[11]. Cette blessure lui fait manquer de nombreux tournois, elle n'est présente qu'à quatre départs entre avril et les Jeux olympiques[12]. Elle doit également changer son swing[13]. Le , elle obtient la médaille d'or de l'épreuve de golf aux Jeux olympiques d'été de 2016[12],[14],[15]. Toujours blessée au pouce, elle est forfait pour le dernier tournoi majeur de la saison, l'Evian Championship[16] avant d'annoncer mettre un terme à sa saison[17].

Lors de sa pause de six mois, Park visite l'entreprise de son père en Corée du Sud et souhaite prendre un nouveau départ[18]. Après avoir perdu toute motivation et que le golf lui soit devenu ennuyeux, cette pause lui fait apprécier le sport qui lui manque[18]. De retour sur le circuit en février 2017, Inbee Park gagne le HSBC Women’s Champions pour seulement son deuxième départ[17]. Cependant, son swing, lent et méthodique, lui permet d'envoyer la balle en moyenne à 253 yards sur ses premiers coups, un manque de puissance qui limite ses victoires sur le circuit après la saison 2016[1]. La golfeuse se met en retrait du circuit et continue de s'entraîner dur[17]. En août, elle quitte définitivement le circuit pour récupérer d'une blessure au dos[18]

Appréciant de jouer plus dans l'ombre et sans la pression de la numéro 1 mondiale, Inbee Park retrouve le plaisir de jouer[1]. En mars 2018, Park retrouve la victoire sur le tournoi de Founders Cup en terminant sur une carte de 67 dans le froid pour conclure dix-neuf coups sous le par[19]. Pendant le tournoi, la golfeuse avoue avoir considéré de prendre sa retraite sportive[19]. En juin, son domicile à Las Vegas est cambriolé alors qu'elle joue le LPGA Championship[20].

Victoires professionnelles (28)Modifier

Victoires sur le circuit LPGA (19)Modifier

Date Tournoi
1 29 juin 2008 U.S. Women's Open
2 29 juillet 2012 Evian masters
3 14 octobre 2012 Sime Darby LPGA Malaysia
4 24 février 2013 Honda LPGA Thailand
5 7 avril 2013 ANA Inspiration
6 28 avril 2013 North Texas LPGA Shootout
7 9 juin 2013 LPGA Championship
8 23 juin 2013 Walmart NW Arkansas Championship
9 30 juin 2013 U.S. Women's Open
10 8 juin 2014 Manulife LPGA Classic
11 17 août 2014 LPGA Championship
12 2 novembre 2014 Fubon LPGA Taiwan Championship
13 8 mars 2015 HSBC Women's Champions
14 3 mai 2015 North Texas LPGA Shootout
15 14 juin 2015 LPGA Championship
16 2 août 2015 RICOH Women's British Open
17 15 novembre 2015 Lorena Ochoa Invitational
18 5 mars 2017 HSBC Women’s Champions
19 19 mars 2018 Bank of Hope Founders Cup

Victoires sur le LET (3)Modifier

Date Tournoi
1 29 juillet 2012 Evian masters (co-sanctionné LPGA Tour)
2 9 mars 2014 Mission Hills World Ladies Championship
3 2 août 2015 RICOH Women's British Open (co-sanctionné LPGA Tour)

Victoires sur le JLPGA Tour (4)Modifier

Date Tournoi
1 29 juin 2010 Nishijin Ladies Classic
2 28 novembre 2010 Japan LPGA Tour Championship Ricoh Cup
3 6 mars 2011 Daikin Orchid Ladies
4 13 mai 2012 Fundokin Ladies

Victoires aux Jeux olympiques (1)Modifier

Date Tournoi
1 20 août 2016 golf aux Jeux olympiques d'été de 2016

Autres victoires (3)Modifier

2013 : Mission Hills World Ladies Championship – en équipe avec Kim Ha-neul

2014 : Mission Hills World Ladies Championship – en équipe avec Ryu So-yeon

2015 : World Ladies Championship – en équipe avec Ryu So-yeon

Parcours en tournois majeursModifier

 
Park Inbee lors de l'Open britannique 2013.
Tournoi 2004 2005 2006 2007 2008 2009
Kraft Nabisco Championship / ANA Inspiration DNP DNP T62 DNP 9 T56
Championnat de la LPGA DNP DNP DNP T62 T46 T14
Open américain CUT DNP DNP T4 1 T26
Open britannique DNP DNP DNP T11 CUT T24


Tournoi 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018 2019
Kraft Nabisco Championship / ANA Inspiration T10 T29 T26 1 38 T11 T6 T3 T2 T68
Championnat de la LPGA T7 T14 T9 1 1 1 CUT T7 CUT T7
Open américain T8 T6 T9 1 T43 T3 DNP CUT 9 T16
Open britannique T9 T7 2 T42 4 1 DNP T11 CUT CUT
The Evian Championship Majeur en 2013 T67 T10 T8 DNP DNP T8 T8

DNP = N'a pas participé
CUT = A raté le Cut
"T" = Égalité
Le fond vert montre les victoires et le fond jaune un top 10.

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Même si la LPGA a ajouté The Evian Championship en tant que cinquième majeur en 2015 et qu'elle ne l'a jamais remporté, la LPGA considère tout de même que Park a réussi le Grand Chelem[7].

RéférencesModifier

  1. a b c d e et f (en) Lisa D. Mickey, « Inbee Park finding her balance -- and the joy -- in golf again », sur espn.com, (consulté le 4 octobre 2018).
  2. a b c et d (en) Bill Fields, « How Inbee Park Could Climb The Ladder In Golf History », sur espn.com, (consulté le 6 octobre 2018).
  3. a b c et d (en) « Inbee Park finds her comfort zone on LPGA », sur golfweek.com, (consulté le 6 octobre 2018).
  4. a et b (en) Associated Press, « Inbee Park claims historic win », sur espn.com, (consulté le 4 octobre 2018).
  5. a et b (en) ESPN, « Inbee Park goes bogey-free, wins third Women's PGA Championship in a row », sur abc7news.com, (consulté le 6 octobre 2018).
  6. (en) Brendan Prunty, « Inbee Park Reigns at Major, No Matter What It’s Called », The New York Times, (consulté le 6 octobre 2018).
  7. a et b (en) Emily Kay, « Inbee Park’s Women’s British Open win sparks ‘career grand slam’ debate », sur sbnation.com, (consulté le 4 octobre 2018).
  8. (en) ESPN, « Inbee Park wins Women's British Open, captures 4th different major title », sur abc7news.com, (consulté le 6 octobre 2018).
  9. L.V., « Inbee Park vue par Karine Icher », sur lefigaro.fr, (consulté le 4 octobre 2018).
  10. (en) Lisa D. Mickey, « Inbee Park’s Up-and-Down Year », The New York Times, (consulté le 6 octobre 2018).
  11. a et b (en) Associated Press, « Inbee Park hits 10th year on tour, becomes Hall of Fame eligible », sur espn.com, (consulté le 4 octobre 2018).
  12. a et b David Charpenet, « Jeux Olympiques : Inbee Park, la médaille d'or du mérite », sur lefigaro.fr, (consulté le 4 octobre 2018).
  13. (en) « Inbee Park's Thumb Injury Has Changed Her Golf Swing », Golf Channel, (consulté le 6 octobre 2018).
  14. « Victoire historique de Park Inbee, 116 ans après Margaret Abbott », sur olympic.org, (consulté le 4 octobre 2018).
  15. (en) Eoghan Macguire, « Inbee Park celebrates 'unreal' Olympic golf gold », CNN, (consulté le 4 octobre 2018).
  16. (en) Associated Press, « Thumb injury knocks Inbee Park from LPGA's final major », USA Today, (consulté le 6 octobre 2018).
  17. a b et c (en) Amy Rogers, « Park 'feeling much better,' but won't return to Tour in 2017 », sur lpga.com, (consulté le 6 octobre 2018).
  18. a b et c (en) Beth Ann Nichols, « Inbee Park writing new chapter in triumphant return from injury », sur golfweek.com, (consulté le 6 octobre 2018).
  19. a et b (en) Associated Press, « Inbee Park wins Founders Cup as Laura Davies, 54, ties for 2nd », sur espn.com, (consulté le 6 octobre 2018).
  20. (en) Randall Mell, « Inbee back from injury with new goals for '18 », sur golfchannel.com, (consulté le 6 octobre 2018).

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :