Ouvrir le menu principal

Gnathostomata (classification phylogénétique)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gnathostomata.

Cette page a pour objet de présenter un arbre phylogénétique des Gnathostomata (Gnathostomes, ou Vertébrés à mâchoires), c'est-à-dire un cladogramme mettant en lumière les relations de parenté existant entre leurs différents groupes (ou taxa), telles que les dernières analyses reconnues les proposent. Ce n'est qu'une possibilité, et les principaux débats qui subsistent au sein de la communauté scientifique sont brièvement présentés ci-dessous, avant la bibliographie.

Arbre phylogénétiqueModifier

Le cladogramme présenté ici se veut cohérent avec les dernières analyses publiées et accessibles. Il n'est pas forcément consensuel, et on peut toujours se référer à la bibliographie indiquée au bas de l'article.

Le symbole renvoie à la partie immédiatement supérieure de l'arbre phylogénétique du vivant. Le signe renvoie à la classification phylogénétique du groupe considéré. Tout nœud de l'arbre portant plus de deux branches montre une indétermination de la phylogénie interne du groupe considéré.

Les habitudes typographiques des botanistes et des zoologistes sont différentes. Ici, par commodité de lecture, et certains groupes actuels relevant des deux domaines traditionnels, les noms de taxons supérieurs au genre sont tous écrits en caractères droits, les noms de genres ou d'espèces en italiques.

À la suite d'un taxon, sa période d'apparition, quand elle est connue, peut être indiquée suivant la légende suivante : (Plé) : Pléistocène ; (Pli) : Pliocène ; (Mio) : Miocène ; (Oli) : Oligocène ; (Éoc) : Éocène ; (Pal) : Paléocène ; (Cré) : Crétacé ; (Jur) : Jurassique ; (Tri) : Trias ; (Per) : Permien ; (Car) : Carbonifère ; (Dév) : Dévonien ; (Sil) : Silurien ; (Ord) : Ordovicien ; (Camb) : Cambrien ; (Edi) : Édiacarien. Pour plus de précision si possible, (-) : inférieur ; (~) : moyen ; (+) : supérieur.


 
└─o Gnathostomata
  ├─o Antiarcha ou Antiarchi (éteint)
  └─o
    ├─o Arthrodira (éteint)
    └─o Acanthodii (éteint) (paraphylétique)
      └─o Chondrichthyes 
      └─o Osteichthyes
        ├─o Actinopterygii 
        └─o Sarcopterygii
          ├─o
          │ ├─o Onychodontiformes (éteint)
          │ └─o Coelacanthimorpha ou Actinistia
          └─o Rhipidistia ou Choanata
            ├─o Dipnomorpha
            │ ├─o Porolepiformes (éteint)
            │ └─o Dipnoiformes
            │   └─o Dipnoi 
            └─o Tetrapodomorpha
              ├─o Rhizodontiformes (éteint)
              └─o Osteolepiformes (paraphylétique)
                └─o Stegocephalia (paraphylétique)
                  └─o
                    ├─o Temnospondyli (paraphylétique) 
                    │ └─o Lissamphibia 
                    └─o
                      ├─o Embolomeri (éteint)
                      └─o
                        ├─o Seymouriamorpha (éteint)
                        └─o
                          ├─o Lepospondyli (éteint) 
                          └─o Cotylosauria
                            ├─o Amniota 
                            └─o Diadectomorpha (éteint)


Débat scientifique relatif à la phylogénie des GnathostomataModifier

La phylogénie des groupes actuels de Vertébrés à mâchoires fait l'objet d'un quasi consensus : caractère paraphylétique des Poissons et des Reptiles, monophylie et parenté des groupes actuels : Chondrichthyens, Actinoptérygiens, Sarcoptérygiens et, au sein de ces derniers, Tétrapodes, Lissamphibiens, Amniotes, Tortues, Lépidosauriens, Archosauriens, Oiseaux au sein de ces derniers, Mammifères. Les Crossoptérygiens ont éclaté, révélant la plus proche parenté des Tétrapodes avec les Dipneustes plutôt qu'avec les Cœlacanthes.

C'est la place des groupes fossiles qui pose encore très largement question. Ainsi en est-il

  • des Placodermes, plus guère considérés comme groupe-frère des Chondrichthyens, mais après des hésitations (groupe-frère de tous les autres Gnathostomes, ou bien des Ostéichthyens) il semble qu'ils soient paraphylétiques, à la base de l'arbre des Gnathostomes ;
  • des Acanthodiens, qui s'avèrent être polyphylétiques et à l'origine aussi bien des Chondrichthyens que des Ostéichthyens ;
  • de l'origine des Lissamphibiens : à partir des Temnospondyles ou bien des Lépospondyles, voire des deux si jamais les Amphibiens modernes étaient polyphylétiques ;
  • et du coup, la place respective des différents groupes d'Amphibiens fossiles (parmi lesquels les Anthracosauriens sont paraphylétiques) dépend de cette question...

Sur ces deux derniers points, on a suivi l'opinion encore récemment défendue par Marcello Ruta, contre celle représentée par Michel Laurin, ci-dessous résumée.


SourcesModifier

AnnexesModifier