Gnathostomata (Vertebrata)

infra-embranchement d'animaux vertébrés qui ont la particularité de posséder une mâchoire

Gnathostomes • Vertébrés à mâchoires

Les Gnathostomes (Gnathostomata), aussi connus sous le nom de vertébrés à mâchoires, sont un infra-embranchement d'animaux vertébrés dont la particularité principale est la présence de mâchoires. Il s'agit du groupe le plus diversifié parmi les chordés ; il représente 99 % des vertébrés, avec près de 60 000 espèces[1]. La mâchoire de ces animaux est une partie du splanchnocrâne, sa partie supérieure bilatérale est constituée des cartilages ptérygopalatocarrés et la partie inférieure bilatérale (mandibule) des cartilages de Meckel.

ÉtymologieModifier

Le mot Gnathostomata vient du grec ancien γνάθος, gnathos, « mâchoire » et στόμα, stoma, « bouche ».

CaractéristiquesModifier

Le caractère qui définit le groupe des Gnathostomes est la présence de mâchoires cartilagineuses, qui sont interprétées par les anatomistes comme[pas clair] dérivant du premier arc branchial. Ce groupe présente d'autres caractères propres :

La présence de mâchoires permet aux espèces de cet embranchement la prédation de proies de plus grande taille et mobiles[2].

Ce groupe comprend actuellement les chondrichthyens (« poissons » cartilagineux), d'une part, et les ostéichthyens, d'autre part, c'est-à-dire les autres « poissons » (« poissons osseux ») et les tétrapodes.

ClassificationModifier

Liste des classes actuelles selon ITIS[3] :

Liste des classes fossiles[5] :

PhylogénieModifier

Phylogénie des grands groupes actuels des Vertébrés d'après Betancur-R et al. (2017)[6] et Heimberg et al. (2010)[7] :

 Vertebrata 


 Cephalaspidomorphi (les lamproies)



 Myxini (les myxines)



 Gnathostomata 

 Chondrichthyes  (les poissons cartilagineux)



 Euteleostomi/Osteichthyes 

 Actinopterygii (les poissons à nageoires rayonnées)



 Sarcopterygii 
 Actinistia 

 Coelacanthi (les cœlacanthes)


 Dipnotetrapodomorpha 
 Dipnomorpha 

 Dipnoi (les dipneustes)


 Tetrapodomorpha 

 Tetrapoda (les tétrapodes)









Notes et référencesModifier

  1. Cooper MD, Alder MN, « The evolution of adaptive immune systems », Cell, vol. 124, no 4,‎ , p. 815–22 (PMID 16497590, DOI 10.1016/j.cell.2006.02.001)
  2. Georges B. Johnson, Peter H. Raven, Jonathan B. Losos, Susan R. Singer, Biologie, De Boeck Supérieur, , p. 699
  3. Integrated Taxonomic Information System (ITIS), www.itis.gov, CC0 https://doi.org/10.5066/F7KH0KBK, consulté le 4 mars 2019
  4. Ricardo Betancur-R, Edward O. Wiley, Gloria Arratia, Arturo Acero, Nicolas Bailly, Masaki Miya, Guillaume Lecointre et Guillermo Ortí, « Phylogenetic classification of bony fishes », BMC Evolutionary Biology, vol. 17, no 1,‎ , p. 162 (PMID 28683774, PMCID 5501477, DOI 10.1186/s12862-017-0958-3)
  5. Classification phylogénétique de Marcello Ruta
  6. Ricardo Betancur-R, Edward O. Wiley, Gloria Arratia, Arturo Acero, Nicolas Bailly, Masaki Miya, Guillaume Lecointre et Guillermo Ortí, « Phylogenetic classification of bony fishes », BMC Evolutionary Biology, vol. 17, no 1,‎ , p. 162 (PMID 28683774, PMCID 5501477, DOI 10.1186/s12862-017-0958-3)
  7. (en) Alysha M. Heimberg, Richard Cowper-Sal·lari, Marie Sémon, Philip C. J. Donoghue et Kevin J. Peterson, « MicroRNAs reveal the interrelationships of hagfish, lampreys and gnathostomes and the nature of the ancestral vertebrate », Proc. Natl. Acad. Sci., vol. 107, no 45,‎ (lire en ligne [PDF])

Liens externesModifier