Giuseppe Baldrighi

peintre italien

Giuseppe Baldrighi, né en 1722 à Stradella près de Pavie, mort en 1803 à Parme, est un peintre italien baroque (rococo) et du début du néoclassique, actif au XVIIIe siècle.

Giuseppe Baldrighi
Image dans Infobox.
L'artiste et deux amis (1751)
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 80 ans)
ParmeVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Lieu de travail

BiographieModifier

Giuseppe Baldrighi (1722-1803) était un peintre italien de la fin de la période rococo et du début de la période néoclassique.

Né à Stradella, il s'est formé à Naples auprès d'un peintre inconnu.

En 1750, il a été recruté par Guillaume Du Tillot, ministre de Philippe de Bourbon, à l'Académie Clementina de Bologne en raison de son habileté à peindre des miniatures, et est envoyé étudier à Paris à (1752 - 1756). Il y a rencontré Boucher, La Tour, Liotard, Duplessis, et Desportes, et devient connu pour ses aquarelles et portraits.

En 1756, il devient professeur de l' Accademia Reale et peintre à la cour de Parme. Il peint de nombreux portraits de membres de la famille ducale comme La Famille de Philippe de Bourbon, vers 1760 (Galerie nationale de Parme)[1].

Il est mort à Parme en 1803. Sa fille Costanza, également peintre, était l'épouse du peintre parmesan Biagio Martini.

ŒuvresModifier

 
Don Philippe de Bourbon et sa famille, (1757-1758)
Galerie nationale de Parme
 
L'Artiste avec sa femme
après 1756
Galerie nationale de Parme

Il fait vivre ses personnages dans une atmosphère intime et sereine.

Notes et référencesModifier

BibliographieModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier