Gisèle (757-810)

aristocrate française

Gisela ou Gisèle (757-810) était une abbesse, fille de Pépin le Bref et de son épouse Bertrade de Laon, sœur de Charlemagne et de Carloman. Elle est considérée comme sainte tant par l'Église catholique qu'orthodoxe. Sa fête fut fixée le 21 mai[1].

Gisèle
Dortoir de l'abbaye de Chelles,
gravure d'Eugène Guillaumot.
Fonction
Abbesse
Abbaye de Chelles
-
Marsillie (d)
Heilwig (en)
Titre de noblesse
Princesse
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Lieu inconnuVoir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Activité
Famille
Père
Mère
Fratrie
Charlemagne
Carloman Ier
Pépin (d)
Chrothais (d)
Adélaïde (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Enfants
Adrian (?) (d)
Eribo Graf von Orleans (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Ordre religieux
Étape de canonisation
Fête

Biographie

modifier

Gisèle fut fiancée en 765 à Léon IV, fils et héritier de l'empereur Constantin V Kopronymos[2]. Les fiançailles furent rompues en 766. On considère ensuite, d'après Eginhard, que Gisela fut destinée à la vie religieuse. Elle devint religieuse à l'abbaye de Chelles, puis abbesse. En tant qu'abbesse de l'abbaye de Chelles, Gisèle a supervisé l'une des scriptoria de nonnes les plus prolifiques du VIIIe et IXe siècles. Bien que l'on sache peu de choses sur son éducation, il semble qu'elle ait été bien éduquée, car sa correspondance avec Alcuin a été écrite et reçue en latin. Selon Éginhard, elle entretenait de bonnes relations avec son frère Charlemagne, qui "la traitait avec le même respect qu'il montrait à sa mère".

Son frère Charlemagne eut plusieurs fils et filles de son épouse Hildegarde de Vintzgau, dont une fille qu'il nomma aussi Gisela781 - †808).

Notes et références

modifier
  1. Voir sainte Gisèle sur Nominis.
  2. Christian Settipani, La Préhistoire des Capétiens : 481-987, P. Van Kerrebrouck, 1993, p. 186.

Voir aussi

modifier

Bibliographie complémentaire

modifier
  • Anne-Marie Helvétius, « Pour une biographie de Gisèle, sœur de Charlemagne, abbesse de Chelles », dans Splendor Reginae: Passions, genre et famille: Mélanges en l'honneur de Régine Le Jan, Brepols, 2015, p. 161-167 DOI 10.1484/M.HAMA-EB.5.103311.

Liens externes

modifier