Giovanni Salviati

prélat catholique

Giovanni Salviati
Image illustrative de l’article Giovanni Salviati
Biographie
Naissance
Florence (Italie)
Décès
Ravenne (Italie)
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal
par le
pape Léon X
Titre cardinalice Cardinal
Évêque de l’Église catholique
Fonctions épiscopales Évêque de Ferrare (Italie)
Évêque d'Albano (Italie)
Évêque de Porto (Italie)

Blason
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Giovanni Salviati (né à Florence le - mort à Ravenne le ) est un cardinal italien du XVIe siècle.

BiographieModifier

Giovanni Salviati est le fils de Jacopo Salviati et de Lucrèce de Médicis, sœur du pape Léon X[1]. Celui-ci le fait cardinal (1517), puis évêque de Ferrare (1520) et d'Oloron (1521).

Le pape Clément VII, son cousin, le charge de rétablir l'ordre à Parme et à Plaisance puis l'envoie à Madrid (1526) pour négocier avec Charles Quint l'évacuation des États de l'Église par les troupes impériales ainsi que la libération de François Ier, prisonnier en Espagne depuis la défaite de Pavie.

Lors de son séjour en Espagne, il reçoit en don de Charles Quint une carte du monde, dite Planisphère de Salviati, conservée à la bibliothèque Laurentienne à Florence [2].

L'année suivante, il conclut une alliance entre le pape et les rois de France et d'Angleterre. Il est également l'artisan du traité de paix signé à Bologne entre Clément VII et Charles-Quint (1529).

Il est nommé évêque administrateur de Volterra (1530-1532), de Teano (1531-1535), de Santa Severina (1531-1535), de Bitetto (1532-1539) puis de Saint-Papoul[1] (1538-1549, remplacé par son frère Bernardo). En France, il devient abbé commendataire de l'abbaye Saint-Sauveur de Redon en 1528.

Par la suite, le pape Paul III le nomme évêque d'Albano et de Sabine (1543), puis évêque de Porto (1549).

Il est le frère de Bernardo Salviati, aumônier de Catherine de Médicis[1]

Notes et référencesModifier

  1. a b et c Louis Archon, Histoire De La Chapelle Des Rois De France, , 793 p. (lire en ligne), p. 635.
  2. (en) Hans Wolff et Susi Colin, America : early maps of the New World, Prestel, , 192 p. (ISBN 978-3-7913-1232-3), p. 48-49.

Voir aussiModifier

SourcesModifier

  • Larousse du XXe siècle

Liens externesModifier