Ouvrir le menu principal

Ginger et Fred

film de Federico Fellini
Ginger et Fred
Titre original Ginger e Fred
Réalisation Federico Fellini
Scénario Federico Fellini
Tonino Guerra
Acteurs principaux
Sociétés de production France 3 Cinéma
Les Films Ariane
Revcom Films
Produzioni Europee Associati
RAI
Bibo TV
Anthea Film Gmbh
Pays d’origine Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Drapeau de la France France
Drapeau de l'Italie Italie
Genre Comédie dramatique
Durée 125 min
Sortie 1986

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Ginger et Fred (Ginger e Fred) est un film franco-italo-allemand réalisé par Federico Fellini et sorti en 1986.

Sommaire

SynopsisModifier

Amelia Bonetti et Pippo Botticella, deux anciens danseurs de claquettes qui formaient un duo célèbre dans les années 1940 sous le nom de scène de Ginger et Fred (en référence à Ginger Rogers et Fred Astaire dont ils imitaient les costumes et les chorégraphies), remontent sur scène au beau milieu des années 1980 dans le cadre d'une rétrospective organisée pour une émission de télévision, le soir de Noël. Seulement, les temps ont changé et la féerie du spectacle a laissé place à l'éphémère du monde publicitaire.

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

ProductionModifier

TournageModifier

  • Intérieurs : Cinecittà (Italie)
  • Année de tournage : 1985 C’est l'avant-dernière réalisation de Federico Fellini.
  • Janvier 1985[2] : « Tout Cinecittà et pas seulement son plateau fétiche (le « 5 ») a été réquisitionné par Federico Fellini pour le tournage de Ginger et Fred. Le film réunit dans un cinglant pastiche de la télévision commerciale les deux interprètes favoris du Maître, Marcello Mastroianni et… Giulietta Masina, qu'on n'avait plus vue dans un film de Fellini depuis Juliette des esprits… C'est au cours du tournage que Fellini perd le procès qu'il avait intenté à Silvio Berlusconi contre les coupures de films à la télé. Le juge a reconnu l'atteinte à l'intégrité artistique de l'œuvre, mais estimé que les spectateurs s'y étaient habitués. »

DistinctionsModifier

RécompensesModifier

AnalyseModifier

Réunissant Giulietta Masina et Marcello Mastroianni, ce film nostalgique est une invitation à remettre en cause le rôle que la télévision a pris dans la société de consommation des années 1980 au détriment du cinéma et des arts du spectacle qui vivent la fin d'une époque dorée et amorcent une phase de transition au cours de laquelle ils sont la cible du mercantilisme ambiant.

Notes et référencesModifier

  1. Site officiel Les Acacias
  2. Extrait de Petites histoires de cinéma par Hervé Le Roux, Édition Association Ier siècle du cinéma (hors-commerce), Paris, 1995.

Voir aussiModifier