Ghislain Anselmini

joueur de football français

Ghislain Anselmini
Image illustrative de l’article Ghislain Anselmini
Situation actuelle
Équipe Drapeau : France Lyon Duchère AS (adjoint)
Biographie
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance (50 ans)
Lieu Le Coteau (Loire)
Taille 1,79 m (5 10)
Période pro. 1991 - 2002
Poste Défenseur
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1991-1998Drapeau : France Olympique lyonnais109 (0)
1993-1994 Drapeau : France EA Guingamp
1998-2000Drapeau : France EA Guingamp061 (0)
2000-2002Drapeau : France US Créteil061 (0)
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
2019- Drapeau : France Lyon Duchère AS (adjoint)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.

Ghislain Anselmini est un footballeur français, né le au Coteau (Loire). Joueur professionnel de l'Olympique lyonnais des années 1990, il a contribué à l'ascension du club. Il évoluait au poste de défenseur.

BiographieModifier

Olympique lyonnaisModifier

Ghislain Anselmini intègre le centre de formation de l'Olympique lyonnais à l'âge de 14 ans après avoir débuté à Cours-la -ville.

Alors qu'il enchaine les bonnes prestations dans les équipes de jeunes, Raymond Domenech entraineur de l'équipe première fait appel à lui et lui fait signer son premier contrat professionnel à 17 ans. Il joue son premier match en Ligue 1 le , lors de la 10e journée de championnat pour la rencontre Rennes-OL. Les Lyonnais s'imposeront sur le score de 2-0. L'OL terminera la saison 1991-1992 à la 16e place du classement général. Sur un plan de vue individuel, il ne fera qu'une seul apparition cette saison-là.

À la saison 1992-1993 il décide de rester dans son club formateur mais Raymond Domenech ne fera appel à lui qu'à 4 reprises en championnat. Pour sa deuxième année chez les pro, Lyon termine à la 14e en championnat.

Prêt à GuingampModifier

Saison 1993-1994. Désireux de gagner en temps de jeu, il fait le choix d'être prêté à l'EA Guingamp où se trouve le jeune attaquant et futur champion du monde 98 Stéphane Guivarc'h. Cette décision se révèlera bonne pour lui puisque le club breton entrainé par Francis Smerecki le titularise à 31 reprises. Élément indiscutable il se montrera être un défenseur physique et rugueux face aux attaquants.

Retour à l'Olympique lyonnaisModifier

Saison 1994-1995. À la suite du départ de Domenech et de la nomination de Jean Tigana au poste d'entraineur à l'Olympique lyonnais, il choisit d'effectuer son retour à l'OL. Petit à petit il gagne en temps de jeux et dispute 9 matchs de championnat et contribue à une place de vice champion de France ce qui vaudra à Lyon de se qualifier en coupe d'Europe.

Saison 1995-1996 voit Guy Stéphan devenir le nouvel entraineur de Lyon. Malgré une saison en demi teinte pour l'OL, Anselmini devient un joueur cadre de la défense Lyonnaise où il disputera 22 matchs. Mais le véritable exploit aura lieu en coupe d'Europe face à la grande équipe de Lazio Rome considéré comme l'une des toutes meilleures équipe du monde. Alors que tout le monde voit Lyon se faire facilement éliminer, L'OL réussit à s'imposer 2-1 à Gerland grâce à des buts de Christophe Devaux et Sylvain Deplace et 2-0 à Rome sur des buts inscrits par Florian Maurice et Eric Assadourian. Mais l'Olympique lyonnais sera éliminé au tour suivant face au Nottingham Forest. Cette même année il atteindra la finale de la coupe de ligue face au FC Metz de Robert Pirès. L'OL sera battu aux tirs au but malgré au but injustement refusé à Éric Roy. En fin de saison Lyon finira 11e au classement de ligue 1.

Saison 1996-1997. À la suite du limogeage de Guy Stéphan, Bernard Lacombe devient le nouvel entraineur de l'équipe pro. Devenu titulaire indiscutable dans l'effectif Lyonnais, il disputera 31 rencontres en championnat et prendra part à la victoire 8-0 face à l'Olympique de Marseille pour la dernière journée de Ligue 1. Lyon finira 8e.

Saison 1997-1998. Anselmini reste un titulaire de poids pour la défense de L'OL et participera à 25 matchs de Ligue1 et 3 matchs de coupe d'Europe. Il remportera la coupe Intertoto et terminera 6e en championnat pour ce qui sera sa dernière saison chez les Gones.

EA GuingampModifier

À la saison 1998-1999, après 7 ans passé à l'Olympique lyonnais il rejoint ses anciens coéquipiers Sylvain Deplace, Fabrice Fiorèse et Frédéric Patouillard et le ballon d'or 1991 Jean-Pierre Papin. Il y jouera 26 matchs.

À la saison 1999-2000 pour sa deuxième année consécutive dans le club breton il y dispute 31 rencontres de championnat.

CréteilModifier

À la saison 2000-2001 en recherche d'un dernier challenge il rejoint le club Créteil en ligue 2 où il participe à 29 matchs

À la saison 2001-2002 pour sa deuxième année à Créteil il prend part à 28 nouvelles rencontres. En fin de saison il décide de mettre en terme à sa carrière à 32 ans.

ReconversionModifier

Après avoir passé ses diplômes d'éducateur, il intègre le club de Marcy-l'Étoile à Lyon mais sera licencié à la suite d'histoires de malversation. Il rejoindra par la suite le club de MDA FOOT Chasselay et en 2013 prend une licence amateur comme joueur à Limonest.

Affaire judiciaireModifier

En 2013, il est inculpé pour « tentative de vol et d'enlèvement de son ancien coéquipier et ami, Fabrice Fiorèse » et incarcéré. Dans cette affaire, Anselmini est soupçonné d'avoir informé les ravisseurs de la présence d'une somme de 500 000  en liquide au domicile de la victime, provenant d'une vente immobilière. Outre Anselmini, quatre hommes sont accusés d'avoir participé aux faits ou de complicité. Seuls deux des trois ravisseurs ont été identifiés, trois suspects ayant bénéficié d'un non-lieu. Placé en détention entre et , il dit avoir vécu « dix-neuf mois de misère », « quelque chose d'affreux : c'est chacun pour soi, c'est la jungle. » À la barre, sa femme a décrit un homme « très gentil ». « J'arrive pas à voir ce qu'on lui reproche, il n'est pas violent, il n'est pas méchant », a-t-elle dit en étouffant un sanglot.

Le , il est condamné à 5 ans de prison par la cour d'assises de Savoie. Les deux ravisseurs écopent, eux, de 10 ans de réclusion.

CarrièreModifier

[1]

PalmarèsModifier

RéférencesModifier

Liens externesModifier