Gertrude Hoffmann (actrice)

actrice allemande
Gertrude Hoffmann
Description de cette image, également commentée ci-après
Nom de naissance Eliza Gertrude Wesselhoeft
Surnom Trude
Naissance
Heidelberg (Grand-duché de Bade)
Nationalité Drapeau de l'Empire allemand Allemande (d'origine)
Drapeau des États-Unis Américaine (naturalisée)
Décès (à 96 ans)
Santa Barbara (Californie)
Profession Actrice
Films notables Patte de chat
Correspondant 17
La Femme à l'écharpe pailletée
Pour que vivent les hommes
Séries notables Alfred Hitchcock présente
Schlitz Playhouse of Stars

Gertrude Hoffmann (du nom de son mari), née Eliza Gertrude Wesselhoeft le à Heidelberg (Grand-duché de Bade, alors Empire allemand) et morte le à Santa Barbara (Californie), est une actrice américaine d'origine allemande, parfois créditée Gertrude Hoffman ou Gertrude W. Hoffman ou Trude Hoffman(n)[1].

BiographieModifier

Son père médecin d'origine allemande Walter Wesselhoeft ayant ouvert en 1873 un cabinet à Cambridge (Massachusetts), la future actrice y passe sa jeunesse et y épouse en 1894 l'ornithologue américain d'ascendance allemande Ralph Hoffmann (en) (1870-1932), dont elle reste veuve à son décès[2].

Sous le nom de Gertrude Hoffmann (ou autres : voir ci-dessus), elle entame une carrière d'actrice au cinéma en Allemagne durant la période du muet, contribuant ainsi à une vingtaine de films allemands sortis entre 1917 et 1923, dont Prostitution de Richard Oswald (1919, avec Conrad Veidt et Reinhold Schünzel).

À la mort de son époux en 1932, elle apparaît comme second rôle (parfois non créditée) dans une quarantaine de films américains, depuis Le Docteur Cornélius (en) d'Irving Pichel (1933, avec Stuart Erwin et Dorothy Wilson) jusqu'à Pour que vivent les hommes de Stanley Kramer (1955, avec Olivia de Havilland et Robert Mitchum).

Parmi ses autres films américains notables, mentionnons Patte de chat de Sam Taylor (1934, avec Harold Lloyd et Una Merkel), Correspondant 17 d'Alfred Hitchcock (1940, avec Joel McCrea et Laraine Day) et La Femme à l'écharpe pailletée de Robert Siodmak (1950, avec Barbara Stanwyck et Wendell Corey).

Pour la télévision américaine, elle collabore à trois séries, la première étant My Little Margie (en) (quarante épisodes, 1952-1955). Suivent Alfred Hitchcock présente (un épisode, 1955) et Schlitz Playhouse of Stars (un épisode, 1958).

Gertrude Hoffmann meurt à 96 ans, en 1968.

Filmographie partielleModifier

CinémaModifier

Films allemandsModifier

Films américainsModifier

TélévisionModifier

(séries)

Notes et référencesModifier

  1. Elle est parfois confondue avec la danseuse homonyme précitée, y compris dans la fiche IMDb ci-dessous de l'actrice qui lui attribue des prestations à Broadway, des liens de parenté et un lieu de décès (Hollywood) se rapportant à cette danseuse.
  2. D'après l'article consacré à l'actrice par la Wikipedia anglophone (+ références).

Liens externesModifier