Germain Bazin

historien de l'art français
Germain Bazin
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonction
Directeur (d)
Département des peintures du musée du Louvre
-
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Formation
Activité
conservateur des peintures musée du Louvre (1936-1965)
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Personne liée
Distinctions
membre de l'Académie des beaux-arts (1975)
Archives conservées par
Archives nationales (710AP)[1]
Clara Thomas Archives and Special Collections (d) (F0263)[2]
Archives départementales des Yvelines (166J, Ms 601, 1 pièce, -)[3]Voir et modifier les données sur Wikidata

Germain Bazin, né le à Suresnes (actuellement Hauts-de-Seine) et mort le à Paris, est un conservateur de musée, écrivain et historien de l'art français.

BiographieModifier

 
Plaque du square Germain-Bazin à Suresnes, inauguré en 1993.
 
Plaque sur la façade du château de la Grève à Suresnes, dans le square Germain-Bazin.

Fils d'un ingénieur, Germain Bazin étudie l'histoire de l'art à la Sorbonne à Paris avec Henri Focillon et Émile Mâle. Il devient professeur à l'université libre de Bruxelles en 1934. Il revient à Paris en 1936 en tant que conservateur au musée du Louvre et, pendant la Seconde Guerre mondiale, contribue à la mise en lieu sûr des œuvres en lien avec Jacques Jaujard[4]. En tant qu’adjoint du conservateur au département des Peintures au musée du Louvre, René Huyghe, entre 1940 et 1945, l'historienne Emmanuelle Polack indique que Germain Bazin a joué un rôle controversé avec l’occupant allemand[5].

Il est conservateur en chef du département des peintures et des dessins du musée du Louvre de 1951 jusqu'en 1965. De 1971 à 1976, il enseigne à l'université York (Toronto). Il fut également professeur à l'École du Louvre[6].

Il a publié plus de 30 ouvrages concernant l'histoire de l'art traduit dans 17 langues.

DistinctionModifier

Œuvres principalesModifier

  • Le Mont Saint-Michel, Paris, Éditions Auguste Picard, 1933.
  • Memling, Amsterdam/Leipzig, Pantheon Akademische Verlagsanstalt, 1939.
  • L'époque impressionniste, Paris, P. Tisné, 1947.
  • L'école franco-flamande, 1948.
  • Histoire de l'art, de la préhistoire à nos jours, Paris, Ch. Massin, 1953.
  • Trésors de l'Impressionnisme au Louvre, Paris, Éditions Aimery Somogy, 1958.
  • A Concise History of Art, Part One: From the Beginnings to the Fifteenth Century, coll. « The World of Art Library ». Londres, Thames & Hudson, 1958.
  • A Concise History of Art, Part Two: From the Renaissance to the Present Day, coll. « The World of Art Library ». Londres, Thames & Hudson, 1958.
  • Aleijadinho et la sculpture baroque au Brésil, Paris, Éditions du temps, 1963.
  • Baroque et rococo, Londres, Thames & Hudson, 1964.
  • Le message de l'absolu, de l'aube au crépuscule des images, Hachette, 1964.
  • Le Temps des Musées, Éditions Desoer, 1967.
  • Histoire de l'histoire de l'art, de Vasari à nos jours, Paris, A. Michel, 1986 (ISBN 2-226-02787-4).
  • Théodore Géricault : étude critique, documents et catalogue raisonné, Paris, Wildenstein Institute, La Bibliothèque des Arts, 1987-1997. [présentation en ligne]
  • Histoire de l'avant-garde en peinture, Paris, 1969, Hachette, 301 p.

Émissions de télévisionModifier

HommageModifier

  • Square Germain-Bazin à Suresnes, sa ville natale. Il compte parmi les membres fondateurs de la Société historique de Suresnes (1926).

ArchivesModifier

Notes et référencesModifier

  1. « https://www.siv.archives-nationales.culture.gouv.fr/siv/POG/FRAN_POG_05/p-4m0qi9b1k-1rcfwokh08ver »
  2. « http://atom.library.yorku.ca/index.php/germain-rene-bazin-fonds » (consulté le )
  3. « ark:/36937/s005b015dcc7bbd1 », sous le nom BAZIN Germain (consulté le )
  4. Rose Valland, le front de l'art défense des collections françaises 1939-1945, Paris, Réunion des Mussées Nationaux, , 403 p. (ISBN 978-2711861385)
  5. Emmanuelle Polack, Le marché de l’art sous l’occupation, Tallandier, 2019. page 137.
  6. Voir sur archivesfa.library.yorku.ca.
  7. Archives nationales

Liens externesModifier