George Gordon (général confédéré)

général de la guerre de Sécession
George Gordon
George Washington Gordon.jpg
Fonction
Représentant des États-Unis
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 74 ans)
MemphisVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Elmwood Cemetery (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
George Washington GordonVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Homme politique, avocat, propriétaire d'esclavesVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Parti politique
Membre de
Arme
Grade militaire

George Washington Gordon, né le et mort le , est un général de l'armée des États Confédérés de la Guerre de Sécession. Après la guerre, il exerce le droit à Pulaski, dans le Tennessee, où le Ku Klux Klan est formé et dont il devient l'un des premiers membres. En 1867, Gordon devient Grand Dragon au sein du Klan pour le Royaume du Tennessee. Il rédige le Precript, livre décrivant l'organisation, le but et les principes du Ku Klux Klan. Il est également membre de la Chambre des Représentants des États-Unis pour la 10ème circonscription du Tennessee.

JeunesseModifier

Gordon naît le à Pulaski, Tennessee, d'Andrew Gordon et d'Eliza K. Gordon. Il grandit dans le Mississippi et au Texas. Gordon est diplômé de l'Institut Militaire de Nashville, Tennessee en 1859. Il travaille la Nashville, Chattanooga and St. Louis Railway[1].

Guerre de SécessionModifier

Au début de la Guerre civile, Gordon s'enrôle dans le service militaire de la Confédération et devient instructeur militaire du 11e régiment d'infanterie du Tennessee. En , il devient colonel de régiment puis général de brigade en , devenant ainsi l'un des plus jeunes généraux Confédérés[2]. Gordon dirige la brigade de Vaughn de la division du major général John C. Brown lors de la bataille de Franklin qui a lieu le . Il y est blessé et capturé. Beaucoup d'hommes qu'il a dirigés sont enterrés au cimetière confédéré McGavock à Franklin, dans le Tennessee.

Période post-sécessionModifier

Après la guerre, Gordon fait des études de droit, est admis au barreau, et exerce à Memphis, Tennessee jusqu'en 1883. Il est nommé commissaire des chemins de fer du Tennessee, puis agent spécial indien par le Département de l'Intérieur en 1885 pour l'Arizona et le Nevada, où il sert jusqu'en 1889. Il retourne ensuite à Memphis, dans le Tennessee et reprend la pratique du droit. Il est surintendant des écoles de la ville de Memphis entre 1889 et 1907.

Participation au Ku Klux KlanModifier

Le Ku Klux Klan est formé en 1865 par des anciens combattants de l'Armée des Confédérés à Pulaski, (Tennessee) avant de s'élargir à l'échelle de l'état puis au-delà. Gordon est l'un des premiers membres et il écrit probablement la version originale du Prescript[3] en 1867 et son édition révisée[4] l'année suivante. Après sa mort, sa veuve Minnie déclare qu'il avait été le Grand Magicien du Ku Klux Klan et que c'était lui, et non Forrest, qui l'avait dissous[5].

Carrière politiqueModifier

Gordon est élu en tant que démocrate aux soixantième, soixante et unième et soixante-deuxième congrès. Il exerce du à sa mort à Memphis. Il est inhumé dans le cimetière Elmwood.

Voir aussiModifier

NotesModifier

  1. (en) John Allison, Notable Men of Tennessee. Personal and Genealogical With Portraits., vol. 2, Atlanta, Georgia, Southern Historical Association, , 51–53 p. (lire en ligne)
  2. Martinez, James Michael, Carpetbaggers, Cavalry, and the Ku Klux Klan, Rowman & Littlefield Publishers, Inc., 2007, (ISBN 978-0-7425-5078-0), p. 15.
  3. Ku Klux Klan (1915- ), Prescript of the * * [order of the Ku-Klux klan], [Pulaski? Tenn., n.p.], (lire en ligne)
  4. « Revised and Amended Prescript of the Order of the * * * [Ku Klux Klan] :: Alabama Textual Materials Collection », sur digital.archives.alabama.gov
  5. Cheathem and Taylor, "Confederate General George Washington Gordon", 50-51.