Pulaski (Tennessee)

ville américaine de l'état du Tennessee

La ville américaine de Pulaski est le siège du comté de Giles, dans l’État du Tennessee.

Pulaski
Image dans Infobox.
Le centre-ville de Pulaski.
Géographie
Pays
État
Comté
Capitale de
Superficie
18,69 km2 ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Surface en eau
0 %Voir et modifier les données sur Wikidata
Altitude
213 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
TNMap-doton-Pulaski.PNG
Démographie
Population
7 870 hab. ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Nombre de ménages
3 866 ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Densité
421,1 hab./km2 ()
Fonctionnement
Statut
Histoire
Origine du nom
Fondation
Identifiants
Code postal
38478Voir et modifier les données sur Wikidata
Code FIPS
47-61040Voir et modifier les données sur Wikidata
GNIS
Indicatif téléphonique
931Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web

HistoireModifier

Pulaski a été fondée en 1809 et fut nommée en l'honneur d'un héros de la Révolution américaine Kazimierz Pułaski, né en Pologne.

Fondation du Ku Klux KlanModifier

Le , six jeunes officiers confédérés démobilisés créent à Pulaski un groupe raciste prônant la suprématie de la race blanche nommé le Ku Klux Klan. Ces six jeunes sont tous d'origine écossaise (J. Calvin Jones, Frank O. McCord, Richard R. Reed, John B. Kennedy, John C. Lester, James R. Crowe).

DémographieModifier

Historique des recensements
Ann. Pop.  
18501 137
18702 070
18802 089 +0,92 %
18902 274 +8,86 %
19002 838 +24,8 %
19102 928 +3,17 %
19202 780 −5,05 %
19303 367 +21,12 %
19405 314 +57,83 %
19505 762 +8,43 %
19606 616 +14,82 %
19706 989 +5,64 %
19807 184 +2,79 %
19907 895 +9,9 %
20007 871 −0,3 %
20107 870 −0,01 %
Est. 20167 758 −1,42 %

European American Heritage Festival[1]Modifier

Chaque année se déroule le European American Heritage Festival (auparavant appelé le White Christian Heritage Festival) à Pulaski[2] où les participants célèbrent le patrimoine des immigrants aux États-Unis issus de l'Europe et organisent diverses activités autour de cette question d'héritage dont une marche aux flambeaux, The Heritage Appreciation Walk[1] où chacun est amené à défiler avec le drapeau aux couleurs du pays d'Europe de ses ancêtres. Cette marche est à l’image des rituels que pratiquait anciennement le KKK pendant lesquelles ses membres avaient pour habitude d’arborer des robes et cagoules blanches ornées de signes astrologiques[3]. Certains reprochent à ce festival ses affiliations à des mouvements d'extrême droite et plus particulièrement au suprématisme blanc[4]. Il prône un héritage exclusivement issu de l'Europe et négligeant la période qui précède la découverte des Amériques et sa colonisation par les Européens. De plus, l'organisation apparaissant comme responsable du festival est dirigée par Thomas Robb, directeur national des Knights of The Ku Klux Klan, groupe ouvertement raciste et connu pour être la plus grande organisation portant le nom Ku Klux Klan aux États-Unis[4].

Notes et référencesModifier

  1. a et b « European American Heritage Festival », sur www.europeanamericanheritagefestival.com (consulté le )
  2. [Retour sur le Ku Klux Klan de Farid Ameur]
  3. « Le Ku Klux Klan », sur Le Monde.fr (consulté le )
  4. a et b (en-US) « Festival of Hate », The Lamp,‎ (lire en ligne, consulté le )

Liens externesModifier