Ouvrir le menu principal

Gentianales

ordre de plantes

MorphologieModifier

Parmi les caractéristiques des Gentianales, notons d'abord la présence d'un seul cycle d'étamines, celles-ci insérées sur la corolle, ce qui fait pour l'ensemble de la fleur 4 cycles de pièces. Ce sont des Gamopétales tétracycliques. Le gynécée est supère mais réduit à deux carpelles comme chez beaucoup de Gamopétales évoluées. Le style est toujours unique mais les ovaires, généralement soudés, sont libres dans les deux familles des Asclépiadacées et des Apocynacées.

Un caractère très apparent dans le bouton floral est la préfloraison tordue de la corolle, "enroulée en parapluie" dans le bouton, qui vaut à l'ordre son autre nom de Contortales[1].

ClassificationModifier

En classification classique de Cronquist (1981), il comprend six familles :


La classification phylogénétique APG (1998), classification phylogénétique APG II (2003) et classification phylogénétique APG III (2009) en ont modifié la composition et cet ordre comprend maintenant les 5 familles suivantes :

En fait, seulement les Rubiacées sont des membres nouveaux.

RéférencesModifier

  1. Soc. Amis Mus. Chartres Nat. Eure-et-Loir : Bull., Boudier, Delahaye et Rebiffé, Gentianales et Ligustrales d'Eure-et-Loir, 1991, 10 : 10 - 23.

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexeModifier

Liens externesModifier