Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ruggiero.
Gene Ruggiero
Description de cette image, également commentée ci-après
Nom de naissance Eugenio Ruggiero
Surnom Gene
Naissance
North Hempstead
État de New York, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Décès (à 91 ans)
Ogden
Utah, États-Unis
Profession Monteur
Films notables Ninotchka
Le Trésor de Tarzan
Le Tour du monde en quatre-vingts jours
L'Ombre d'un géant
Séries notables H.R. Pufnstuf

Eugenio « Gene » Ruggiero, né le à North Hempstead (État de New York), mort le à Ogden (Utah), est un monteur américain, membre de l'ACE.

Sommaire

BiographieModifier

D'ascendance italienne (sa famille ayant émigré aux États-Unis), Gene Ruggiero débute comme monteur à Hollywood sur trois films sortis en 1939, dont Tarzan trouve un fils de Richard Thorpe (avec Johnny Weissmuller et Maureen O'Sullivan) et Ninotchka (avec Greta Garbo et Melvyn Douglas), produits par la Metro-Goldwyn-Mayer.

Travaillant durant une vingtaine d'années au sein de la MGM (jusqu'en 1959), il retrouve Ernst Lubitsch en 1940, sur Rendez-vous (avec James Stewart et Margaret Sullavan). Et il assiste Richard Thorpe sur cinq autres films, dont Le Trésor de Tarzan (1941, toujours avec le couple Weissmuller-O'Sullivan) et Le Grand Caruso (1951, avec Mario Lanza dans le rôle-titre et Ann Blyth). Citons également La Ruelle du péché de Raoul Walsh (1952, avec Ralph Meeker et Leslie Caron) et L'aigle vole au soleil de John Ford (1957, avec John Wayne et Maureen O'Hara).

Parmi ses films produits par diverses autres compagnies après 1959, mentionnons L'Ombre d'un géant de Melville Shavelson (1966, avec Kirk Douglas et Senta Berger) et La Valse des truands de Paul Bogart (1969, avec James Garner et Gayle Hunnicutt).

Outre des films américains (une soixantaine), il contribue aussi à quelques coproductions, comme Le Voleur de Bagdad d'Arthur Lubin (film franco-italien, 1961, avec Steve Reeves et Giorgia Moll). Le dernier film qu'il monte est Le Faiseur d'épouvantes de William Girdler (avec Tony Curtis et Michael Ansara), sorti en 1978.

Pour la télévision, Gene Ruggiero collabore à la série H.R. Pufnstuf (dix-sept épisodes, 1969-1970), ainsi qu'à deux téléfilms, diffusés respectivement en 1974 et 1983.

Il obtient deux nominations à l'Oscar du meilleur montage, en 1956 pour Oklahoma ! de Fred Zinnemann (1955, avec Gordon MacRae et Gloria Grahame), puis en 1957 pour Le Tour du monde en quatre-vingts jours de Michael Anderson (1956, avec David Niven et Shirley MacLaine), la récompense lui étant décernée pour le second film.

Filmographie partielleModifier

CinémaModifier

(films américains, sauf mention contraire ou complémentaire)

TélévisionModifier

DistinctionsModifier

NominationModifier

RécompensesModifier

Liens externesModifier