Kathryn Grayson

actrice américaine
Kathryn Grayson
Description de cette image, également commentée ci-après
Kathryn Grayson en 1945
Nom de naissance Zelma Kathryn Elisabeth Hedrick
Naissance
Winston-Salem (Caroline du Nord)
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Décès (à 88 ans)
Los Angeles (Californie)
Profession Actrice
Chanteuse
Films notables Escale à Hollywood (1945)
Show Boat (1951)
Embrasse-moi, chérie (1953)

Kathryn Grayson, née Zelma Kathryn Elisabeth Hedrick, est une chanteuse et actrice américaine, née le à Winston-Salem (Caroline du Nord) et morte le à Los Angeles (Californie)[1].

Grâce à sa formation de chanteuse classique elle a été choisie par la Metro-Goldwyn-Mayer pour interpréter les rôles principaux de quelques-unes des plus grandes comédies musicales des années 1940-1950, parmi entre autres les plus populaires : Parade aux étoiles (Thousands cheer) (1943) Escale à Hollywood (Anchors Aweigh) (1945) de George Sidney,Show Boat (1951) et Embrasse-moi, chérie (1953).

BiographieModifier

1940Modifier

En , un chasseur de talents de la MGM repère Grayson dans un festival d'été de musique. La MGM souhaite trouver une remplaçante à Deanna Durbin, qui a quitté la MGM pour Universal Pictures. Pendant les 18 mois qui suivent, Grayson prend des cours de chant, de théâtre, de diction, d’alimentation et même de gymnastique. Enfin, en moins d'un an, Grayson peut passer son premier test (screen test). Cependant, les dirigeants du studio n'étant pas satisfaits de sa performance, elle doit suivre plus de six mois de cours supplémentaires jusqu'à pouvoir enfin faire sa première apparition, en , dans le rôle de la secrétaire privée d'Andy Hardy (un personnage de fiction interprété par l'acteur américain Mickey Rooney dans une série de films de la Metro-Goldwyn-Mayer entre et ). Dans ce film, elle participe à trois attrayants numéros musicaux. En elle joue dans An American Symphony avec Judy Garland, mais étant donné l'état de santé de Garland, celle-ci est remplacée par June Allyson, et le film, rebaptisé Two Sisters from Boston, ne sort qu'en . En , Grayson apparaît dans le film La Parade aux étoiles (Thousands Cheer, à l’origine intitulé Private Miss Jones), avec Gene Kelly, Mickey Rooney, Eleanor Powell, June Allyson et plusieurs autres artistes, le film étant conçu et destiné à stimuler les troupes américaines et leurs familles. Grayson y joue le rôle de la fille charmante et chantante d'un commandant de l'armée navale.

1950Modifier

  Vidéo externe
  Mario Lanza et Kathryn Grayson chantent Be My Love

En , Grayson s'associe à Mario Lanza qui interprète un chanteur d'opéra dans le film Le Chant de la Louisiane, et interprète la chanson qui sera nommée aux Oscars, Be My Love. Pendant le tournage de la scène de Madame Butterfly dans le film, Lanza a continué à tenter de seduire Grayson, Grayson a déclaré encore pire en raison du fait que Lanza mangeait constamment de l'ail juste avant sa prestation avec elle. À chaque fois que Lanza tentait de l'embrasser, elle le frappait avec son gant rempli de laiton.

 
avec Mario Lanza dans Le Chant de la Louisiane

Pour la première du Chant de la Louisiane elle est invitée à une vente aux enchères des costumes dudit film. Elle y interprète une chanteuse d'opéra atteinte d’une laryngite, aux côtés de David Niven, qui y joue son médecin et amoureux. C'était aussi son premier rôle non-chantant chez MGM : Grayson y chante, mais sous la forme d'enregistrements.

Grayson fait de nouveau équipe avec Howard Keel dans la comédie musicale Les Rois de la couture réalisé en Technicolor en , un remake du film de Roberta avec Fred Astaire et Ginger Rogers.

Encore sous contrat avec la MGM, elle commence à travailler pour les studios Warner Bros dès . En , elle tourne son dernier film pour la MGM ; elle y partage l’affiche pour la troisième fois avec Howard Keel. Embrasse-moi, chérie, sort en et est l’un de ses plus grands succès. La production du long-métrage est particulièrement soignée : filmé en 3D, avec des chansons de Cole Porter et des chorégraphies de Hermes Pan sous la direction musicale d’André Previn.

Warner BrosModifier

En tant qu'actrice prêtée à Warner Bros, sa première sortie musicale fut «The Desert Song», en , aux côtés de l'acteur et chanteur Gordon MacRae. On lui a demandé de jouer La Bohème au Central City OperaHouse à Central City, au Colorado a la saison estivale de 1953.

Par la suite, elle a joué le rôle principal dans So This Is Love(1953)(film biographique de la célebre chanteuse d'opéra Grace Moore. Grayson est apparu à la télévision de temps a autres et fut invitée dans la série CBS, General Electric Theater vers la fin des années 50. Dans les années 1980, Grayson a joué dans plusieurs épisodes en tant que personnage récurrent "Ideal Molloy" dans "Murder, She Wrote".

 
Grayson : Magnolia Hawkes.

Vie privéeModifier

Grayson fut mariée deux fois, d'abord avec l'acteur John Shelton, puis avec l'acteur et chanteur Johnnie Johnston.

Grayson épouse John Shelton à Las Vegas en [2], 18 mois après leur première rencontre, lors d’un casting pour le cinéma. En , Shelton quitte le domicile conjugal de Brentwood (Los Angeles), ce peu de temps après une première demande en divorce refusée par un juge leur ayant imposé un mois de réconciliation. Une nouvelle demande de divorce, Grayson accusant Shelton de cruauté mentale, aboutit le [3].

Katherine Grayson épouse en seconde noces le chanteur et acteur Johnston le à Carmel, en Californie[4]. Le , naît le seul enfant du couple, Patricia Kathryn Johnston dite « Patty Kate ». Cette dernière épouse Robert Towers avec qui elle a deux enfants ; l’un de ceux-ci, Jordan Towers, devient à l’âge adulte le chanteur principal du groupe SomeKindaWonderful.

Grayson et Johnston se séparent le . Le , Grayson obtient le divorce de Johnston pour cruauté mentale[5].

Selon sa secrétaire Sally Shermann, Grayson décède chez elle, dans son sommeil, à Los Angeles, dans la nuit du , à l'âge de 88 ans[6].

Filmographie sélectiveModifier

RéférencesModifier

  1. Nécrologie du New York Times, 19 février 2010.
  2. "Young Film Pair Elope to Nevada". Los Angeles Times. July 13, 1941.
  3. "Singer Grayson Divorces Actor Shelton". Los Angeles Times. June 18, 1946.
  4. "Kathryn Grayson Sues for Divorce". Los Angeles Times. August 10, 1951.
  5. "Kathryn Grayson Given Divorce From Johnston". Los Angeles Times. October 4, 1951.
  6. Thomas, Bob (2010-02-18). "Music legend Kathryn Grayson dies at 88". Associated Press via USA Today. Retrieved 2010-02-18.