Ouvrir le menu principal

Gendarmes de la Garde
Image illustrative de l’article Gendarme de la Garde
Sous-brigadier 1724

Création 1609
Dissolution 1787
Pays France
Branche maison militaire du roi
Type cavalerie
Rôle garde royale
Effectif 222
Ancienne dénomination Gendarmes d'ordonnance de Mgr le Dauphin
Couleurs Noir et rouge
Devise Quo Jubet Iratus Jupiter (jusqu'où l'ordonne Jupiter furieux)

Les gendarmes de la garde du roi étaient un corps de la maison militaire du roi de France lors de l'ancien Régime.

Sommaire

HistoriqueModifier

Les gendarmes — terme désignant à l'origine la cavalerie lourde, cuirassée, des gens d'armes — furent créés en 1609 par le roi Henri IV pour assurer la garde du dauphin, le futur Louis XIII. Ce dernier, une fois monté sur le trône en 1610, intégra les gendarmes à la garde du roi. Cette compagnie de 200 cavaliers reçut la deuxième place dans l'ordre de préséance de la maison du roi, après les gardes du corps et avant les chevau-légers. Ces différents corps ne se distinguaient pourtant que peu. L'accès à la compagnie des gendarmes, comme pour les autres unités de cavalerie de la maison du roi, était réservé en principe à la noblesse. Jusqu'en 1664, les officiers de la compagnie pouvaient même vendre les charges de gendarmes.

La compagnie avait comme capitaine le roi et était commandée effectivement par un capitaine-lieutenant. Les gendarmes portaient un uniforme rouge avec des parements noirs. Lorsque le roi partait en campagne, un détachement de gendarmes assurait la garde des étendards depuis la ruelle du lit royal jusqu'au-dehors du palais ; et l'inverse lorsque le roi rentrait de campagne. Comme le reste des unités de la maison militaire, la compagnie des gendarmes fut sévèrement critiquée au XVIIIe siècle et supprimée en 1787.

La compagnie des gendarmes de la garde était distincte des compagnies de la gendarmerie de France ou gendarmerie d'ordonnance qui n'appartenait pas officiellement à la maison du roi mais y était rattachée par son prestige et ses fonctions.

Claude François Paparel est le Trésorier de l'extraordinaire des guerres et de la gendarmerie de Louis XIV (1702-1716)

Combats et bataillesModifier

Personnages célèbres ayant servi aux gendarmes de la gardeModifier

Notes et référencesModifier