Gelsemium sempervirens

espèce de plantes

Gelsemium sempervirens est une espèce de plantes de la famille des Gelsemiaceae.

Ses racines contiennent un alcaloïde nommé gelsémine (C20H22N2O2), c'est un paralytique puissant, agoniste des récepteur de la glycine, pouvant, selon certaines études, agir comme dépresseur du système respiratoire[1]. Elle est considérée comme toxique et ne doit pas être consommée. Des enfants ont été empoisonnés par cette plante, elle peut également être toxique pour les abeilles et est considérée comme létale pour le bétail[2]. De nombreux cas de suicide par ingestion de cette plante ont été reportés en Asie[3]. Il n'existe pas d'antidote connu.

En homéopathie, la plante est utilisée pour une préparation du même nom. Elle n'est pas utilisée en médecine moderne du fait de sa toxicité[3], mais des recherches existent pour l'utiliser comme anti-douleur[4].

Notes et référencesModifier

  1. Contribution à l'étude des alcaloïdes du Gelsemium sempervirens Ait. (Loganiacées)1940 ; Moacyr Ferreira Docteur en Pharmacie/Ex-interne des hôpitaux de Paris/Licencié es sciences
  2. Niering, William A.; Olmstead, Nancy C. (1985) [1979]. The Audubon Society Field Guide to North American Wildflowers, Eastern Region. Knopf. p. 619. (ISBN 0-394-50432-1).
  3. a et b Gelsemine-Wikipedia Anglais
  4. (en) Zhang JY, Gong N, Huang JL, Guo LC, Wang YX., « Gelsemine, a principal alkaloid from Gelsemium sempervirens Ait., exhibits potent and specific antinociception in chronic pain by acting at spinal α3 glycine receptors. » (consulté le 30 décembre 2019)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :