Gaston du Fresne de Beaucourt

historien français
Gaston du Fresne de Beaucourt
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Autres informations
Membre de

Gaston du Fresne de Beaucourt , né le à Paris et mort le au château de Morainville à Mesnil sur Blangy (Calvados), est un historien français.

BiographieModifier

Gaston du Fresne, marquis de Beaucourt, est le fils d'Edmond du Fresne de Beaucourt, officier, et d'Emma Estièvre de Trémauville.

D'origine picarde, sa famille est la même que celle de l'érudit du XVIIe siècle, Charles du Fresne du Cange.

Un historienModifier

Gaston de Beaucourt suit, en auditeur libre, les cours de l'École des Chartes.

Ses recherches comme historien, portent, en grande partie, sur l'époque du roi Charles VII, à la vie duquel il consacre une Histoire en six volumes, son principal ouvrage. Cette publication fait suite à un différend avec Henri Martin, dont il n'admettait pas le parti-pris de dénigrement à l'égard de Charles VII [1].

La parution des six volumes de cet ouvrage s'étale sur dix ans et lui vaut de recevoir, à deux reprises, le prix Gobert de l'Académie des Inscriptions et Belles lettres.

Un animateurModifier

Gaston de Beaucourt crée ou contribue à créer plusieurs organismes et périodiques savants d'inspiration catholique :

En 1868, il crée la Société Bibliographique, qui entreprend la publication de la revue Polybiblion, revue bibliographique universelle d'inspiration chrétienne, rendant compte des ouvrages en tous genre parus dans le monde entier. Cette revue ambitionnait "d'unir la Science et la Foi dans un commun accord", de "propager la Foi par la Science".

La revue Polybiblion publiait chaque année trois volumes comprenant plusieurs centaines de pages chacun, deux pour la partie littéraire, un pour la partie technique. La partie littéraire comprenait les romans, contes et nouvelles parus dans l'année avec pour chacun une étude critique. La partie technique comprenait la Théologie, la Jurisprudence, les Sciences et les Arts, les Belles-Lettres, l'Histoire, les Périodiques français et étrangers. Chaque article était signé et une table des auteurs figurait à la fin de chaque volume. La revue Polybiblion a longtemps survécu à son créateur, paraissant jusqu'en 1939 [2].

La Société Bibliographique fusionne en 1878 avec la Société des Publications Populaires, créée par le vicomte de Melun et le comte de Moustier, ce qui favorise son développement.

En 1866, il fonde la Revue des Questions Historiques, dont la tenue attire les publications de nombreux autres érudits. Il la dirige jusqu'à sa mort et elle paraît jusqu'en 1939.

Gaston de Beaucourt crée ou contribue à créer en, 1890, la Société d'Histoire contemporaine, dont il fut vice-président.

Il organise périodiquement les Conférences d'études historiques, les Bibliothèques sacerdotales, des Congrès bibliographiques internationaux.

Durant l'année 1882, il préside la Société de l'Histoire de France. En 1883, la Société de l'Histoire de Normandie lui confère le titre de président d'honneur [3].

Il était membre de la Société des Antiquaires de Picardie, de la Société des Antiquaires de Normandie, de l'Association normande, de la Société d'Histoire diplomatique...

Légitimiste, il publie aussi, après la guerre de 1870, deux ouvrages, largement diffusés, en faveur du « comte de Chambord » [1] .

Principales œuvres de Gaston du Fresne de BeaucourtModifier

  • Le Règne de Charles VII d'après M. Henri Martin et d'après les sources contemporaines, 1 vol. grand in 8°, 1856, Paris, Durand, 116 p.
  • Un dernier mot à M. Henri Martin, 1 vol. grand in 8°, 1857, Paris, Durand, 60 p.
  • Charles VII et Louis XI d'après Thomas Basin, 1 vol. in 8°, 1860, Paris, Durand, 32 p. ;
  • Étude sur Madame Elisabeth d'après sa correspondance, suivie de lettres inédites et autres documents, 1 vol. grand in 8°, 1864, Paris, Auguste Aubry, VII+120 pp. ;
  • Notice généalogique sur la Famille du Fresne, 1 vol. in 8°, 1865, Paris, au Bureau du Cabinet Historique, 28 p. (ouvrage publié sans nom d'auteur) ;
  • Le Caractère de Louis XV, 1 vol. grand in 8°, 1867, Paris, Victor Palmé, 123 p. (tiré à part de la Revue des Questions Historiques) ;
  • Colbert d'après sa correspondance, 1 vol. grand in 8°, 1869, Paris, Victor Palmé, 56 p. (tiré à part de la Revue des Questions Historiques) ;
  • Les Chartier, Recherches sur Guillaume, Alain et Jean Chartier, 1869, Caen, Le Blanc Hardel, 1 vol. in 4°, 60 p. (tiré à part des Mémoires de la Société des Antiquaires de Normandie, tome 28)
  • A tous les hommes de bonne foi, Monarchie et République, 1871, 1 vol. in 12°, Paris, Victor Palmé & Versailles, Bernard, 34 p. (ouvrage publié sans nom d'auteur) ;
  • Henri V et la Monarchie traditionnelle, 1 vol. in 12°, 1871, Toulouse, imprimerie L. Hébrail, chez tous les libraires, 117 p. (ouvrage publié sans nom d'auteur) ;
  • Chronique de Mathieu d'Escouchy, 3 vol. in 8°, 1873-1874, Paris, veuve Renouard, (publication de la Société de l'Histoire de France) ;
  • Histoire de Charles VII, 6 volumes in 8°, 1881-1891, Paris, Société Bibliographique ;
  • Captivité et derniers moments de Louis XVI, récits originaux et documents officiels, 2 volumes in 8°, 1892, Paris, Picard, LXVII+400- 414 pp. ;
  • (avec Maxime de La Rocheterie) Lettres de Marie-Antoinette, Recueil des lettres authentiques de la Reine, 2 vol. in 8°, 1895-1896, Paris, Picard, 718-718 pp..

Mariage et descendanceModifier

Gaston de Beaucourt épouse à Saint Léger de Rôtes (Eure) les 30 et , Edith Cardon de Montigny (1835-1906), fille de Jules Cardon, baron de Montigny, magistrat et député, et de Stéphanie Asselin de Villequier.

De ce mariage sont issus :

  • Edmond du Fresne de Beaucourt, marquis de Beaucourt, Saint Cyrien, chef de bataillon, chevalier de la Légion d'honneur (1855-1924), marié en 1881 avec Louise Arnois de Captot ;
  • Louis du Fresne de Beaucourt (1856-1920), marié en 1886 avec Bérangère de Bosredont ;
  • Henri du Fresne de Beaucourt, religieux jésuite, (1858-1915) ;
  • Jean du Fresne de Beaucourt (1860-1884) ;
  • Emma du Fresne de Beaucourt (1862-1875) ;
  • Elisabeth du Fresne de Beaucourt, religieuse (1864-1925) ;
  • Charles du Fresne de Beaucourt, prêtre, (1868-1904).

Pour approfondirModifier

SourcesModifier

  • Dictionnaire Biographique de l'Eure, 1894, Paris, Henri Jouve, non paginé.
  • Geoffroy de Grandmaison, Le Marquis de Beaucourt, dans le journal "L'Univers et le Monde" du mardi .
  • Comte Aymer de La Chevalerie, Le Marquis de Beaucourt, dans, le journal "La Vérité Française" du mercredi .
  • Dictionnaire de Biographie Française, tome 5, 1951, Paris, Letouzey, col. 1064 .

Articles connexesModifier

RéférencesModifier

  1. a et b M. Prevost & Roman d'Amat, Dictionnaire de Biographie Française, tome 5, Paris, Letouzey, , col. 1064
  2. Lindsay et Maxime Bertran, « Polybiblion - Revue Bibliographique universelle », Catalogue librairie Bertran,‎ , p. 35
  3. « Le Marquis de Beaucourt », Bulletin de la Société de l'Histoire de Normandie,‎ , p. 360-363