Ouvrir le menu principal
Ne doit pas être confondu avec Guillaume Chartier (pasteur).
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chartier et Guillaume Chartier.
Guillaume Chartier
Guillaume Chartier.jpg
Gravure de Mgr Chartier.
Fonctions
Évêque catholique
depuis le
Évêque de Paris
-
Évêque diocésain
Archidiocèse de Paris
Biographie
Naissance
Décès
Formation
Activité
PrélatVoir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Autres informations
Religion
Consécrateurs

Guillaume Chartier (mort en 1472), est un prélat français, évêque de Paris.

BiographieModifier

Originaire de Bayeux et frère d'Alain Chartier, il fut élu évêque de Paris le 4 décembre 1447[1] et assista douze ans plus tard au concile de Mantoue comme ambassadeur de France. Dans ce concile, où l'on ne fit guère que parler, il prononça une harangue latine qui dura plus de deux heures.

Contre le roi il exigea le maintien des libertés ecclésiastiques, c'est-à-dire l'élection des évêques par les chapitres et, à l'époque de la Ligue du Bien public, fit partie des mécontents. Il conserva néanmoins le siège jusqu'à son décès, le 1er mai 1472, mais Louis XI fit graver sur sa tombe qu'il lui avait été hostile[2]. Par la suite on retira cet épitaphe pour en faire placer un autre plus honorable[3].

Notes et référencesModifier

  1. François Grudé de La Croix Du Maine et al., Les bibliotheques francoises, 1772-1773
  2. Jean Julg, Les Évêques dans l'histoire de la France : des origines à nos jours, Téqui, 2004, p. 126.
  3. M. G. du Fresne de Beaucourt, Mémoires de la Société des antiquaires de Normandie, 3e série, 8e volume, 1870, Derache, Paris. Ce document téléchargeable contient une étude assez détaillée sur Guillaume Chartier.

SourcesModifier

  • Clavel de St Geniez, Histoire chrétienne des diocèses de France, de Belgique, de Savoie et des bords du Rhin, 1885

Articles connexesModifier