Ouvrir le menu principal

Gaspéite
Catégorie V : carbonates et nitrates[1]
Image illustrative de l’article Gaspéite
Gaspéite
Général
Classe de Strunz 5.AB.05
Formule chimique (Ni,Mg,Fe+2) CO3
Identification
Masse formulaire 108,10 uma
Couleur vert clair
Classe cristalline et groupe d'espace dihexagonale-scalénoédrique
Système cristallin trigonal
Réseau de Bravais hexagonal rhomboédrique R
Clivage [1011] bon
Cassure régulière à irrégulière
Échelle de Mohs 4,5 - 5
Trait jaune-vert
Éclat vitreux à mat
Propriétés optiques
Indice de réfraction Np = 1,61 Ng = 1,83
Pléochroïsme nul
Biréfringence 0,22 ; uniaxe négatif
Fluorescence ultraviolet nulle
Transparence généralement opaque parfois translucide
Propriétés chimiques
Densité 3,71
Solubilité effervescente dans HCl
Propriétés physiques
Magnétisme aucun
Radioactivité aucune

Unités du SI & CNTP, sauf indication contraire.

La gaspéite est une espèce minérale de formule : (Ni,Mg,Fe+2) CO3. Elle forme de rares cristaux de 0,6 mm[2].

Sommaire

Inventeur et étymologieModifier

Décrite par les minéralogistes KOHLS & RODDA en 1966, le nom est inspiré du gisement topotype.

TopotypeModifier

  • La péninsule de Gaspé, Lemieux Township, Québec au Canada.
  • les échantillons types sont déposés
University of British Columbia, Vancouver, Canada, N°S-75-4222
National Museum of Natural History, Washington D.C., États-Unis, N°119544

CristallographieModifier

  • Paramètres de la maille conventionnelle : a = 4,621 Å, c = 14,93 Å, V = 276.10 ; Z = 6
  • Densité calculée = 3,90
  • La gaspéite forme une série avec la magnésite.
  • La gaspéite fait partie du groupe de la calcite.

Groupe de la calciteModifier

Le groupe de la calcite est composé de minéraux de formule générale ACO3, où «A» peut être un ou plusieurs ions métalliques (+2) tout particulièrement le calcium, le cobalt, le fer, le magnésium, le zinc, le cadmium, le manganèse et / ou de nickel. La symétrie des membres de ce groupe est trigonale.

GîtologieModifier

  • Minéral peu commun des veines de minerais nickélifères des roches métamorphiques siliceuses (Canada)
  • comme produit d'altération des météorites nickélifères (Afrique-du-Sud).

Minéraux associésModifier

GisementsModifier

132 North Mine, Widgiemooltha, Western Australia[3].
  • Bosnie-Herzégovine (Vares)
  • Canada
La péninsule de Gaspé, Lemieux Township, Québec Topotype[4].
  • Grèce (Attika)
  • Italie
San Benedetto Mine, Iglesias, Province de Carbonia-Iglesias, Sardaigne[5].
  • Zimbabwe (Midlands)

UtilisationsModifier

Utilisée comme pierre ornementale.

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

  1. La classification des minéraux choisie est celle de Strunz, à l'exception des polymorphes de la silice, qui sont classés parmi les silicates.
  2. (en) John W. Anthony, Richard A. Bideaux, Kenneth W. Bladh et Monte C. Nichols, The Handbook of Mineralogy : Borates, Carbonates, Sulfates, vol. V, Mineral Data Publishing,
  3. Am.Min.: 78: 819-821.
  4. Am Min 51:677-684
  5. Cadorni E, Forti P., Perna G. (1986) - La gaspeite magnesifera della miniera di S. Benedetto (CA) - Riv. Miner. Ital., Milano, fasc. 2, 1986, pp. 62-67