Otavite

minéral

Otavite
Catégorie V : carbonates et nitrates[1]
Image illustrative de l’article Otavite
Otavite de la mine de Tsumeb, région d'Oshikoto, Namibie
Général
Classe de Strunz
Classe de Dana
Formule chimique CCdO3CdCO3
Identification
Masse formulaire[2] 172,42 ± 0,01 uma
C 6,97 %, Cd 65,2 %, O 27,84 %,
Classe cristalline et groupe d'espace Ditrigonale-scalénoédrique (3m)
symboles H-M : (3 2/m)
R3c
Système cristallin Trigonal
Échelle de Mohs 3,5-4
Propriétés chimiques
Densité 5,04

Unités du SI & CNTP, sauf indication contraire.

L'otavite est un minéral rare de carbonate de cadmium, de formule CdCO3.

Il a été décrit pour la première fois en 1906 dans le district de Tsumeb près d'Otavi, en Namibie.

CaractéristiquesModifier

L'otavite cristallise en système trigonal et forme des incrustations et de petits cristaux scalénoédriques qui ont un éclat nacré à adamantin.

Sa couleur va du blanc au rougeâtre au brun-jaune. Sa dureté dans l'Échelle de Mohs est de 3,5 à 4 et sa densité est de 5,04.

Les minéraux associés comprennent l'azurite, la calcite, la malachite et la smithsonite.

RéférencesModifier

  1. La classification des minéraux choisie est celle de Strunz, à l'exception des polymorphes de la silice, qui sont classés parmi les silicates.
  2. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.