GECT Eurorégion Pyrénées-Méditerranée

Eurorégion

GECT Eurorégion Pyrénées-Méditerranée
Image illustrative de l’article GECT Eurorégion Pyrénées-Méditerranée
Image illustrative de l’article GECT Eurorégion Pyrénées-Méditerranée
Carte du groupement
Administration
Pays Drapeau de la France France
Occitanie
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Catalogne,
Îles Baléares,
Aragon (communauté autonome)
Forme actuelle Eurorégion Pyrénées-Méditerranée
Forme antérieure Eurorégion ( - )
Siège Perpignan[1]
Date de création
Président Pere Aragonès
Site web http://www.euroregio.eu/
Statistiques
Population 15 200 000 hab. (2009)
Superficie 157 385 km2
Densité 97 hab./km2

L’Eurorégion Pyrénées-Méditerranée (EPM) est un Groupement Européen de Coopération Territoriale (GECT)[2]. Fondée en 2004, c’est une organisation de coopération politique entre la Generalitat de Catalogne, Gouvernement des îles Baléares et la région d'Occitanie. Son nom en catalan est Euroregió Pirineus Mediterrània, en occitan Euroregion Pirinèus Mediterranèa, en espagnol (castillan) Eurorregión Pirineos Mediterráneo et en anglais Euroregion Pyrenees Mediteranean.

Les principales langues de travail de l'Eurorégion sont le catalan et le français, auxquelles s’ajoutent l’espagnol, l’occitan et l’anglais pour diverses communications.

Historique modifier

 
Ancien logo depuis 2004
 
Logo actuel

Rapprochement initié dans les années 1990 par Jordi Pujol, c’est sous l’impulsion de Pascual Maragall qu’est créée, le 29 octobre 2004, l'Eurorégion Pyrénées-Méditerranée. Outil de coopération politique, elle est fondée à l’issue d’un accord entre l’Aragon, la Catalogne, les Iles Baléares et les anciennes régions Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées.

La coopération entre les cinq membres s’articule autour de piliers tels que les échanges culturels, l’enseignement supérieur, l’environnement ou encore l’économie. L’objectif est de créer en Méditerranée un pôle de développement durable basé sur l’innovation et l’intégration sociale et économique, en privilégiant la capacité à soutenir des projets proposés par les acteurs du territoire.

En 2006, à la suite de conflits avec la Catalogne sur les biens ecclésiastiques de la Frange d'Aragon, la Communauté Autonome d’Aragon a décidé de suspendre sa participation au sein de l’Eurorégion.

Depuis août 2009, l'Eurorégion est devenue un Groupement Européen de Coopération Territoriale, nouvel instrument doté d'une personnalité juridique propre, permettant de poursuivre les objectifs de l'institution, en particulier en matière de coopération transfrontalière, transnationale et inter-régionale.

Avec la mise en place de la loi NOTRe par François Hollande en 2015[3], l'Eurorégion voit fusionner deux de ses régions membres, le Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées, réunies sous le nom de Région Occitanie / Pyrénées Méditerranée.

Au départ répartis entre Toulouse, Barcelone et Bruxelles, les bureaux de l’Eurorégion ont ensuite été établis à Perpignan, en septembre 2017, dans les locaux de la gare de Perpignan - El Centre del Món.

Organisation et fonctionnement modifier

Gouvernance modifier

Le GECT est composé de la Région Occitanie, la Generalitat de Catalogne et le Gouvernement des Iles Baléares, soit trois de ses membres fondateurs, qui en assurent à tour de rôle la présidence tournante, par période de deux ans.

Depuis le 10 février 2023, c’est Pere Aragonès, Président en fonction de la Generalité de Catalogne, qui est à la tête l’Assemblée Générale.

Présidents successifs
Rang Présidents Mandat Région
1 Pasqual Maragall Octobre 2004 Janvier 2006   Catalogne
2 Martin Malvy Janvier 2006 Décembre 2007   Midi-Pyrénées
3 Francesc Antich Décembre 2007 Juin 2009   Îles Baléares
4 Georges Frêche
remplacé par Christian Bourquin
Juin 2009
Octobre 2010
(décès)
Avril 2011
  Languedoc-Roussillon
5 Artur Mas Avril 2011 Octobre 2012   Catalogne
6 Martin Malvy Octobre 2012 Mai 2014   Midi-Pyrénées
7 José Ramón Bauzá,

puis Francina Armengol

Mai 2014

Juillet 2015

Juillet 2015

Octobre 2015

  Îles Baléares
8 Damien Alary,

puis Carole Delga

Octobre 2015

Janvier 2016

Janvier 2016

Juin 2017

  Languedoc-Roussillon

  Occitanie

9 Carles Puigdemont
remplacé par Quim Torra
Juin 2017
Mai 2018
Mai 2018
Février 2019
  Catalogne
10 Francina Armengol Février 2019[4] Octobre 2020[5]   Îles Baléares
11 Carole Delga[5] Octobre 2020 Février 2023   Occitanie
12 Pere Aragonès 10 Février 2023 2025   Catalogne


Les priorités politiques actuelles/de fond sont les suivantes :

  • être un acteur opérationnel concret et tangible pour les territoires et acteurs locaux ;
  • se positionner en tant que référent quant aux politiques européennes, ainsi qu’en Méditerranée ;
  • faire face au changement climatique et à la crise économique, sanitaire et sociale, pour ainsi devenir un territoire résilient ;
  • porter les changements sociétaux en donnant leur place aux citoyens ;
  • consolider l’Eurorégion au travers de la nouvelle feuille de route à l’horizon 2030.

Secrétariat Technique modifier

Le secrétariat technique de l’Eurorégion, dirigé par le Secrétaire Général, est composé de 10 agents, fonctionnaires et contractuels, recrutés par le GECT afin de garantir le bon fonctionnement de l’institution, le suivi du plan d’actions et des projets européens auxquels il participe.

Le Secrétaire Général est nommé par la présidence, sur proposition de l’Assemblée Générale. Il gère l’activité de la structure, prépare le budget et délibérations et garantit l’administration générale du GECT en fonction des orientations et missions décidées par l’Assemblée et par délégation de la présidence.

Assemblée Générale modifier

L'Assemblée, conduite par le Président de l’Eurorégion (ou, en cas d'empêchement, par son suppléant), est composée des présidents en exercice des collectivités territoriales et communautés autonomes membres. L'Assemblée est compétente de plein droit pour toutes les compétences dont l'exercice n’a pas été confié à d'autres organes du GECT.

Commissions modifier

L’EPM travaille avec 5 commissions thématiques :

-      Culture[6]

-      Innovation

-      Tourisme[7]

-      Enseignement supérieur et recherche[8]

-      Environnement, changement climatique et énergie[9].

Elles se chargent de mettre en œuvre le plan d’action pluriannuel fixé par la feuille de route 2021-2030. Financent les actions leur correspondant, réalisent le suivi des projets stratégiques de la structure, entre autres celui des appels à projets eurorégionaux, ainsi que des projets européens dont l’EPM est partenaire. Elles participent, en outre, aux jurys de sélection des candidatures présentées aux appels à projets.

Les Commissions sont constituées de représentants politiques et de responsables des services et agences sectorielles de chacun des 3 territoires et sont coordonnées par le Secrétaire Général, avec le soutien du secrétariat technique.

Objectifs modifier

L’Eurorégion Pyrénées-Méditerranée a pour objectif de construire un futur résilient à l’horizon 2030, ainsi que le développement durable de son territoire.


L’Eurorégion est clairement définie comme un territoire de premier plan en Méditerranée par sa politique ambitieuse:

  • pour une cohésion sociale renforcée avec les citoyens au cœur du projet eurorégional,
  • pour le soutien à une économie durable, compétitive et circulaire, neutre en carbone et basée sur la transition numérique,
  • pour un territoire durable qui préserve ses ressources et se prépare aux défis du changement climatique,
  • pour une culture forte avec une identité eurorégionale méditerranéenne.

Notes et références modifier

  1. Convention 2008, p. 4 – article C
  2. « Groupements européens de coopération territoriale (GECT) | Fiches thématiques sur l’Union européenne | Parlement européen », sur www.europarl.europa.eu, (consulté le )
  3. « La réforme territoriale », sur Gouvernement.fr (consulté le )
  4. Structure et organisation de l'Eurorégion Pyrénées - Méditerranée sur le site officiel.
  5. a et b Sebastià Vilanou i Poncet, « Eurorégion Pyrénées-Méditerranée : Carole Delga prend la présidence », La Semaine du Roussillon,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  6. « Culture et jeunesse », sur Euroregion (consulté le )
  7. « Innovation et Tourisme », sur Euroregion (consulté le )
  8. « Enseignement supérieur et recherche », sur Euroregion (consulté le )
  9. « Environnement, Climat et Énergie », sur Euroregion (consulté le )

Voir aussi modifier

Bibliographie modifier

Articles connexes modifier

Liens externes modifier