Ouvrir le menu principal

Front démocratique pour la libération de la Palestine

Front démocratique pour la libération de la Palestine
Image illustrative de l’article Front démocratique pour la libération de la Palestine
Logotype officiel.
Présentation
Secrétaire général Nayef Hawatmeh
Fondation
Positionnement Extrême gauche
Idéologie Marxisme-léninisme
Maoïsme
Nationalisme palestinien
Antisionisme
Nationalisme de gauche
Affiliation internationale Mouvement nationaliste arabe
Couleurs rouge
Site web http://www.alhourriah.org/
Représentation
Conseil législatif palestinien
1 / 132

Le Front démocratique pour la libération de la Palestine (الجبهة الديموقراطية لتحرير فلسطين (Al-Jabha al-Dimuqratiya Li-Tahrir Filastin)) est un mouvement politique et militaire palestinien maoïste. L’organisation est souvent désignée sous le nom de Front démocratique, al-Jabha al-Dimuqratiyah (الجبهة الديموقراطية). Le nom actuel date de 1974, auparavant, l’organisation s’appelait Front démocratique populaire pour la libération de la Palestine (FDPLP). À la fin des années 1990 elle cesse de s'opposer au processus de paix et est retirée de la liste des Organisations considérées comme terroristes par le département d'État des États-Unis. Elle a cependant continué à mener un certain nombre d'attentats (dont des attaques à la bombe) contre des israéliens. Ibrahim Abou Hijeh, son représentant au Conseil national palestinien a été emprisonné en 2002 par Israël pour son rôle dans l'organisation d'attentats terroristes et pour la préparation d'attentats-suicide[1],[2].

HistoireModifier

Formation du FDLPModifier

En 1969, une scission intervient à l’intérieur du Front populaire de libération de la Palestine (FPLP), un mouvement palestinien d’extrême gauche. Le Front Démocratique Populaire de Libération de la Palestine (FDPLP) est créé. Le FDPLP a été dirigé par le secrétaire général de tendance maoïste, Nayef Hawatmeh, un ancien du Mouvement nationaliste arabe. Nayef Hawatmeh trouvait que le FPLP mené par Georges Habache s’occupait beaucoup trop des affaires militaires, en délaissant le terrain politique et idéologique.

En 1974, le FDLP organise son plus grand attentat, en massacrant les élèves d'une école du nord d'Israël.

Le FDLP gagne rapidement la réputation de l’organisation palestinienne la plus intellectuelle, pour expliquer la situation du Moyen-Orient, le mouvement a grandement utilisé l’idéologie marxiste-léniniste[réf. nécessaire].

L’idéologie et les débuts du mouvementModifier

Officiellement, le but du FDLP est la création d’un État palestinien démocratique, où Arabes et Juifs vivraient ensemble dans la paix, dans un État sans classes sociales, sans oppression, un État qui permettrait aux Juifs et aux Arabes le développement de leur culture nationale.[réf. nécessaire]

Articles connexesModifier

RéférencesModifier

  1. (en)http://www.start.umd.edu/tops/terrorist_organization_profile.asp?id=39
  2. (en) Aaron Mannes, Profiles in Terror: The Guide to Middle East Terrorist Organizations, Rowman & Littlefield, 2004, 372 pages, p.218

Liens externesModifier