Friedrich Pollock (22 mai 1894 - 16 décembre 1970) est un économiste et philosophe allemand.

BiographieModifier

Il était membre de la première génération de l'institut de recherches en sciences sociales connu sous le nom d'École de Francfort à côté de Max Horkheimer, Theodor W. Adorno et de Walter Benjamin, entre autres.

Il est économiste de formation et directeur adjoint de l'Institut à partir de 1928 jusqu'à 1959.

D'origine juive, comme la quasi totalité des fondateurs de l’École de Francfort, il s'exile devant la menace du nazisme.

TravauxModifier

Il est l'auteur de L'Automation : ses conséquences économiques et sociales, traduit en français par Daniel de Coppet et augmenté d'une étude de Pierre Rolle en 1957.

Liens externesModifier