Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dumoulin.

Franck Dumoulin
Image illustrative de l’article Franck Dumoulin
Franck Dumoulin en 2007.
Contexte général
Sport Tir sportif
Période active 1989-2013
Biographie
Nom complet
dans le pays d'origine
Franck Dumoulin
Nationalité sportive Drapeau de la France France
Nationalité France
Naissance (46 ans)
Lieu de naissance Denain
Palmarès
Compétition Or Arg. Bro.
Jeux olympiques 1 0 0
Championnats du monde
Coupe du monde
15 12 8
Championnats d'Europe 3 2 1

Franck Dumoulin, né le à Denain, est un tireur français au pistolet 10 et 50 mètres. Champion de France à de multiples reprises, triple champion d'Europe et double champion du monde, il remporte le titre olympique sur le pistolet 10 mètres aux Jeux olympiques d'été de 2000 à Sydney.

BiographieModifier

Franck Dumoulin grandit à Somain dans le Nord[1]. Pour le Noël de ses onze ans, il reçoit une carabine à plombs[1]. Six mois plus tard, il est champion de France de la spécialité[1].

En 1994, Franck Dumoulin remporte le titre de champion du monde de tir au pistolet à 10 mètres. Passionné d'informatique, il n'envisage pas une longue carrière dans le tir sportif au milieu des années 1990 et s'imagine professeur de sport ou dans le billard[1].

En mars 1999, une erreur de manipulation avec son arme lui fait se tirer dessus à bout portant dans la main[2]. En se rendant aux championnats de France, il a un accident de moto et se fracture le fémur et la clavicule[2].

Franck Dumoulin remporte la première médaille de la délégation française aux Jeux olympiques d'été de 2000[3]. Il décroche l'or sur la compétition du 10 mètres au pistolet[2],[3]. Son succès rapport entre 3 000 et 4 000 licenciés à la Fédération française de tir[3]. Sa prime olympique de 25 000 francs lui permet d'avoir un apport pour acheter une maison à Bordeaux[3].

Dumoulin est gardien de la paix[4]. Détaché par la police nationale, il s'entraîne deux à six heures par jour et tire 20 000 à 25 000 coups par saison[3]. La notoriété olympique lui permet de participer au jeu télévisé Fort Boyard en 2001 dans l'équipe d'Arnaud Poivre d'Arvor.

Aux Jeux olympiques d'été de 2004, Dumoulin arrive le statut et la pression du champion olympique en titre[3],[5].

Enchaînant les contre-performances en 2010 et 2011, Dumoulin surprend en remportant le titre de champion d'Europe du pistolet à 10 mètres à Brescia en Italie[6],[7].

S'il arrête sa carrière de sportif de haut niveau en 2013 après sa sixième participation olympique, Dumoulin reste un sportif compétitif et remporte les champions de France en 2016 et 2017[8],[9].

Depuis 2014, il travaille comme formateur à la direction interrégionale au recrutement et à la formation de la police nationale du sud-ouest[4].

PalmarèsModifier

Jeux olympiques
Championnats du monde de tir
Championnats d'Europe de tir (depuis 2001)
Coupe du monde de tir (depuis 1996)
  •   Médaille d'argent au pistolet 10 mètres à la Coupe du monde de Belgrade 2010
  •   Médaille d'or au pistolet 10 mètres à la Coupe du monde de Pékin 2008
  • 8 fois vainqueur au pistolet 10 mètres dont 1 victoire en finale de coupe du monde en 2001 à Munich en Allemagne
  • 5 victoires au pistolet 50 mètres dont 1 victoire en finale de coupe du monde en 2000 à Munich en Allemagne
Jeux méditerranéens
  •   Médaille de bronze au pistolet 10 mètres (Pescara en 2009) (il est également le porte-drapeau de la délégation française lors de ces Jeux)
Championnats de France
  •   Champion de France du pistolet à 10 mètres en 1997, 1998, 1999, 2000, 2002, 2003, 2016 et 2017.

Records personnelsModifier

  • Pistolet 10 mètres : 693,5 pts (2003, record de France après finale)
  • Pistolet 10 mètres : 592/600 pts (2002, record de France)
  • Pistolet 10 mètres : 591/600 pts (1998, record de France)
  • Pistolet 50 mètres : 577/600 pts (1998, record de France)

Notes et référencesModifier

  1. a b c et d Laurent Chasteaux, « Franck Dumoulin, l'homme au pistolet d'or? », Humanité,‎ (lire en ligne).
  2. a b et c Didier Romain, « La main de Franck Dumoulin n'a pas tremblé Sydney », sur leparisien.fr, (consulté le 20 octobre 2018).
  3. a b c d e et f Blandine Hennion, « Franck Dumoulin vise double », sur liberation.fr, (consulté le 20 octobre 2018).
  4. a et b Arnaud Bevilacqua, « Franck Dumoulin, un champion olympique dans la police », sur la-croix.com, (consulté le 20 octobre 2018).
  5. Romain Baheux, « Franck Dumoulin remonte le temps olympique », sur 20minutes.fr, (consulté le 20 octobre 2018).
  6. Alain Goujon, « Franck Dumoulin : « Je me suis surpris » », sur sudouest.fr, (consulté le 20 octobre 2018).
  7. « Euro 2011 de tir à 10 m. Pistolet : Franck Dumoulin, champion d'Europe », sur ouest-france.fr, (consulté le 20 octobre 2018).
  8. Alain Goujon, « Jeux Olympiques : l’inusable Franck Dumoulin », sur sudouest.fr, (consulté le 20 octobre 2018).
  9. « Tir : Franck Dumoulin reste champion », sur lamontagne.fr, (consulté le 20 octobre 2018).

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :