Ouvrir le menu principal
Tir aux Jeux olympiques
Description de l'image Shooting pictogram.svg. Description de l'image Olympic rings.svg.
Généralités
Sport Tir sportifVoir et modifier les données sur Wikidata
1re apparition Athènes, 1896
Éditions 26e en 2016
Périodicité Tous les 4 ans
Épreuves 15 en 2016

Palmarès
Plus titré(s) Drapeau des États-Unis États-Unis
Crystal Clear app kworldclock.png
Pour la dernière compétition voir :
Tir aux Jeux olympiques d'été de 2016

Le Tir sportif est aux Jeux olympiques d'été depuis les jeux de 1896, à l'exception des éditions de 1904 et 1928. Les compétitions féminines apparaîtront en 1984.

Les épreuves furent modifiées au cours des olympiades successives, lors des premières éditions, il s’agissait de concours de chasses. En 1932, seuls deux titres furent décernés. Actuellement, la compétition inclut 15 épreuves, 9 masculines et 6 féminines.

ÉpreuvesModifier

Le (en) règlement actuel [PDF] fut modifié en 2013 et pourra s'appliquer aux jeux de 2016[1]. Certaines règles sont inédites pour les jeux olympiques mais furent appliqués aux éditions de la Coupe du monde de tir de l'ISSF depuis 2013.

Le tir inclut deux types principaux de compétition, le tir sur cible avec des pistolets ou des carabines (en centre fermé) et le tir sur plateau (avec des fusils de compétitions). Les disciplines mixtes (hommes ou femmes) sont introduites en 1972, puis progressivement supprimées jusqu'en 1992[2] ; le double trap féminin fut supprimé en 2004.

CiblesModifier

Les règles sont quasiment les mêmes sauf pour le tir rapide : Les athlètes tirent sur des cibles dont les zones sont numérotées de 1 (le cercle le plus grand) à 10. Toutefois, les points ne sont pas comptés en "points entiers". On ajoute des dixièmes lorsque le tir est plus précis.

Si la zone 8 par exemple est à peine effleurée (tout juste atteinte), le point est compté 8,0 ; si l'impact est au plus proche de la zone 9 mais sans l'effleurer, le point est compté 8,9.

Un 10 parfait (une mouche) est donc compté 10,9. Sur 60 coups, le score maximal n'est plus alors de 600, mais de 654.

Les séances de tir (nommés séries) sont tirés simultanément par les athlètes.

Après des qualifications les 8 meilleurs au score sont qualifiés pour la finale. Lors de la finale, les scores de qualifications sont réinitialisés, 20 coups sont tirés, mais à partir du 8e coup et ce tous les deux tirs, le concurrent au plus faible score est éliminé. Le score de la finale détermine le classement dont le podium.

  • Pistolet air comprimé 10 m
  • Pistolet 25 m
  • Pistolet 50 m (30 m en 1896, 50 yards en 1908)
    • Pour les hommes : de 1896 à 1920 (sauf en 1904), puis de 1936 à 1968, et depuis 1984[2].
    • Mixte : de 1972 à 1980[2].
  • Pistolet tir rapide 25 m (plus couramment appelé "vitesse olympique", tirée avec la munition .22 long rifle)
    • Pour les hommes : en 1896, 1912 et 1924, puis de 1932 à 1968, et depuis 1984[2].
    • Mixte : de 1972 à 1980[2].
      • La principale caractéristique est que chaque tireur a en face 5 cibles, et que lors de chaque série, il doit les toucher en moins de 6 secondes. Le score se calcule selon le nombre de cibles atteintes (la zone a 10 cm de diamètre). La finale se compose de 8 séries par adversaire soit 40 cibles. Mais seuls les 6 meilleurs en qualification peuvent y participer.
  • Carabine[3] air comprimé 10 m
  • Carabine 50 m couché
    • Pour les hommes : de 1908 à 1968 (sauf en 1920 et 1928), puis depuis 1984[2].
  • Carabine trois positions 50 m
    • Pour les hommes : de 1952 à 1968, puis depuis 1984[2].
    • Pour les femmes : depuis 1984[2].
    • Mixte : de 1972 à 1980[2].
      • Les trois positions sont genou, couché et debout. 45 coups sont tirés lors de la finale.

PlateauxModifier

L'athlète tentera d'abattre avec un fusil de chasse les plateaux d'argiles lancés. Au fil de la manche, les athlètes changent de postes (ou angles) de tirs. Ils auront le même nombre de plateaux qu'ils tireront chacun leur tours.

Les tireurs ont droits à deux cartouches par plateau en qualification, en demi-finale et finale, ils n’ont qu’une seule cartouche par plateau. Lors des qualifications, une centaine de plateaux par adversaires seront lancés. Après une demi finale à 6 (les scores de qualifications sont remis à zéro), le troisième et quatrième s’affronteront pour la médaille de bronze, le premier et second s’affronteront pour la médaille d’or et d’argent. Dans ces matchs à médailles, les scores précédents sont réinitialisés, les adversaires tirent alternativement sur 15 ou 16 plateaux (30 au double-trap), celui ayant le meilleur score l’emporte.

  • Skeet
    • Pour les hommes : 1968, puis depuis 1996[2].
    • Pour les femmes : depuis 2000[2].
    • Mixte : de 1972 à 1992[2].
      • Les plateaux partent de deux cabines nommés Pull et Mark, les lancers sont connus et peuvent être doubles. L’athlète ne peut épauler qu’après avoir donné l’ordre de tir (effectué immédiatement).
  • Trap (ou Fosse)
    • Pour les hommes : de 1900 à 1924 (sauf en 1904), puis de 1952 à 1968, et depuis 1996[2].
    • Pour les femmes : depuis 2000[2].
    • Mixte : de 1972 à 1992[2].
      • Les plateaux partent d'une fosse, inclus dans un angle de tir, mais lancés aléatoirement, sans que le tireur connaisse la direction.
  • Double Trap
    • Pour les hommes : depuis 1996[2].
    • Pour les femmes : de 1996 à 2004[2].
      • Même chose que le Trap sauf qu’à chaque tour, deux plateaux partent en même temps de la fosse. Les angles de tirs sont cependant moins variables.

Nations présentesModifier

Entre 1896 et 2016, près de 7424 athlètes en provenance de plus de cent-quarante nations différentes ont participé aux épreuves de tir des Jeux olympiques. La tendance est à la croissance au fil des éditions avec une centaine de délégations participantes depuis l'édition de 1996, contre une petite dizaine lors des premières éditions[4].

Édition 96 00 08 12 20 24 32 36 48 52 56 60 64 68 72 76 80 84 88 92 96 00 04 08 12 16
Nombre de nations présentes en tir par édition[4] 7 8 14 16 18 27 10 29 28 41 37 59 51 62 71 60 38 68 66 83 100 103 106 103 108 97

Le nombre indiqué entre parenthèses est le nombre d'athlètes engagés dans les épreuves officielles pour chaque pays sur l'ensemble des Jeux de 1896, 1900, de 1908 à 1924 et de 1932 à 2016[5].

Tableau des médaillesModifier

Le tableau ci-dessous présente le bilan, par nations, des médailles obtenues en tir sportif lors des Jeux olympiques d'été, en 1896, 1900, de 1908 à 1924 puis de 1932 à 2016. Le rang est obtenu par le décompte des médailles d'or, puis en cas d'ex æquo, des médailles d'argent, puis de bronze.

Après les Jeux de 2016, les États-Unis ont remporté le plus grand nombre de médailles olympiques en tir avec cent-dix médailles dont cinquante-quatre en or. La Chine arrive en seconde position avec vingt-deux médailles d'or remportées et près de moitié moins de médailles que les Américains. Elle est suivie de l'Union soviétique avec dix-sept médailles d'or. Depuis l'instauration du tir sportif au programme olympique soixante-six pays ont remporté au moins une médaille[4].

Rang Nation Or Argent Bronze Total
1   États-Unis 54 29 27 110
2   Chine 22 15 19 56
3   Union Soviétique 17 15 17 49
4   Italie 16 15 11 42
5   Suède 15 24 18 57
6   Grande-Bretagne 13 15 18 46
7   Norvège 13 8 11 32
8   Allemagne 10 9 5 24
9   France 9 14 10 33
10   Russie 7 13 11 31
11   Corée du Sud 7 8 1 16
12   Hongrie 7 3 7 17
13   Suisse 6 6 9 21
14   Roumanie 6 4 5 15
15   Équipe unifiée de l'ex-URSS 5 2 1 8
16   Australie 5 1 5 11
17   Finlande 4 7 10 21
18   Bulgarie 4 6 6 16
19   Grèce 4 4 4 12
20   Allemagne de l'Ouest 4 4 3 11
21   Pologne 4 3 5 12
22   Canada 4 3 2 9
  Tchécoslovaquie 4 3 2 9
24   Ukraine 4 2 2 8
25   Danemark 3 10 5 18
26   Allemagne de l'Est 3 8 5 16
27   Yougoslavie 3 1 2 6
28   République tchèque 2 3 4 9
29   Croatie 2 0 1 3
30   Belgique 1 4 3 8
31   Autriche 1 2 5 8
32   Biélorussie 1 2 4 7
33   Japon 1 2 3 6
34   Brésil 1 2 1 4
  Inde 1 2 1 4
36   Pérou 1 2 0 3
37   Athlètes olympiques indépendants 1 1 3 5
38   Viêt Nam 1 1 0 2
39   Cuba 1 0 3 4
40   Azerbaïdjan 1 0 2 3
  Corée du Nord 1 0 2 3
  Slovénie 1 0 2 3
43   Équipe unifiée d'Allemagne 1 0 1 2
44   Émirats arabes unis 1 0 0 1
  Lituanie 1 0 0 1
46   Slovaquie 0 2 3 5
47   Espagne 0 2 1 3
  Kazakhstan 0 2 1 3
49   Colombie 0 2 0 2
50   Mongolie 0 1 1 2
  Nouvelle-Zélande 0 1 1 2
  Pays-Bas 0 1 1 2
  Serbie 0 1 1 2
54   Afrique du Sud 0 1 0 1
  Argentine 0 1 0 1
  Chili 0 1 0 1
  Lettonie 0 1 0 1
  Mexique 0 1 0 1
  Moldavie 0 1 0 1
  Portugal 0 1 0 1
  Serbie-et-Monténégro 0 1 0 1
62   Koweït 0 0 2 2
63   Géorgie 0 0 1 1
  Haïti 0 0 1 1
  Qatar 0 0 1 1
  Venezuela 0 0 1 1
Total 273 273 271 817

RéférencesModifier

  1. Les règlements précédant impliquaient des finales qui concernaient entièrement tous les finalistes ainsi que des scores cumulables avec les qualifications.
  2. a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u et v « Histoire du tir aux Jeux Olympiques », sur olympic.org, (consulté le 20 février 2018)
  3. Également nommé Rifle.
  4. a b et c (en) « Shooting », sur Sports-Reference (consulté le 15 juillet 2019)
  5. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées sports-ref-PM

Lien externeModifier


Erreur de référence : Des balises <ref> existent pour un groupe nommé « Note », mais aucune balise <references group="Note"/> correspondante n’a été trouvée, ou bien une balise fermante </ref> manque