François Cyrille Grand'Eury

géologue français
François Cyrille Grand'Eury
Image dans Infobox.
Reconstruction de la flore houillère du bassin de Saint-Étienne d'après les travaux de Grand'Eury (in La Nature - Revue des sciences, 1873).
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 78 ans)
MalzévilleVoir et modifier les données sur Wikidata
Abréviation en botanique
Grand'EuryVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Membre de
Distinction

François Cyrille Grand'Eury (né le à Houdreville et mort le à Malzéville) est un ingénieur civil des mines, géologue, paléobotaniste et professeur à l'École des Mines de Saint-Étienne. Il est considéré comme un des premiers avoir proposé l'application de la stratigraphie à l'étude botanique systématique de la flore fossile du Carbonifère.

Chronologie biographiqueModifier

1857 : il est reçu quatrième à l'École des Mines de Saint-Étienne.

1859 : il sort de l'École des Mines de Saint-Étienne deuxième de sa promotion. Devenu ingénieur à la compagnie des mines de Roche-la-Molière et Firminy, il fut contraint pour des raisons de santé de renoncer à son activité.

1863 à 1899 : devenu professeur de mathématiques à l'École des Mines de Saint-Étienne, il s'intéresse à la géologie.

1863 : il entreprend une étude systématique de la flore carbonifère du bassin de la Loire, qui fut publiée dans les Mémoires de l'Académie des Sciences (1877) et qui lui valut la croix de la Légion d'honneur, qui lui fut décernée à la Sorbonne en 1879.

1882 à 1890 : il mène une étude systématique du bassin houiller du Gard[1].

1883 : l'Académie lui décerne le prix Bordin.

1885 : Il est nommé correspondant de l'Institut.

1887 : la Société publie dans ses Mémoires son troisième grand ouvrage relatif à la formation des couches de houille et du terrain houiller (1887).

1900 : Il obtient un grand prix à l'exposition universelle de 1900.

1903 : Il reçoit le prix Henri Schneider pour les Mines. La Société de l'industrie minérale lui décerna une médaille d'or et le nomma membre honoraire

PublicationsModifier

  • Flore carbonifère du département de la Loire et du Centre de la France, 1875, publié en 1877.
  • « Mémoire sur la formation de la houille », Annales des Mines, 8e série, t. 1, 1882.
  • Formation des couches de houille et du terrain houiller, 1887.
  • Géologie et paléontologie du bassin houiller du Gard, 1890.

Notes et référencesModifier

  1. M.-C. GRAND EURY, Géologie et paléontologie du bassin Houiller du Gard, 1890, Saint-Etienne. Lire en ligne

Liens internesModifier

Liens externesModifier