Ouvrir le menu principal

François Carnot

homme politique français
Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres membres de la famille, voir Famille Carnot.
François Carnot
Fonctions
Président
Les Arts décoratifs
-
Député de Seine-et-Oise
-
Député de la Côte-d'Or
-
Conseiller général de la Côte-d'Or
-
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 88 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Adolphe Léon François CarnotVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Famille
Père
Mère
Fratrie
Autres informations
Membre de
Distinction

François Carnot, né le à Paris et mort le dans la même ville, est un ingénieur, homme politique et dirigeant d'organismes culturels français.

BiographieModifier

Fils de Sadi Carnot, il est ingénieur diplômé de l'École centrale de Paris. En 1901, il succède à son frère Ernest comme conseiller général du canton de Nolay. Il est député de la Côte-d'Or de 1902 à 1910 et député de Seine-et-Oise de 1910 à 1914. Il est secrétaire de la Chambre en 1904 et 1905. Il siège à l'Union démocratique, puis au groupe de la Gauche démocratique.

Il s'intéresse également aux arts, et de 1910 à sa mort, il est président de l’Union centrale des Arts décoratifs. Il ne se représente pas aux élections législatives en 1914, et devient, après la guerre, membre du conseil des musées nationaux. En 1921, il fonde le musée Fragonard à Grasse. De 1932 à 1937, il dirige la manufacture des Gobelins.

SourcesModifier

  • « François Carnot », dans le Dictionnaire des parlementaires français (1889-1940), sous la direction de Jean Jolly, PUF, 1960 [détail de l’édition]