Ouvrir le menu principal

Frédéric Fouret

joueur de football français

Frédéric Fouret
Image illustrative de l’article Frédéric Fouret
Biographie
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance (45 ans)
Lieu Thonon-les-Bains (Haute-Savoie)
Taille 1,74 m (5 9)
Période pro. 1995-2009
Poste Attaquant
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
1995-1998 Drapeau : France Olympique lyonnais 32 (4)
1998-1999 Drapeau : France LB Châteauroux 18 (1)
1999-2000 Drapeau : France Nîmes Olympique 37 (6)
2000-2004 Drapeau : France AS Nancy-Lorraine 96 (19)
2004-2005 Drapeau : France ASOA Valence 38 (17)
2005-2006 Drapeau : France Clermont Foot 38 (13)
2006-2007 Drapeau : France Le Havre AC 28 (2)
2007 Drapeau : France FC Gueugnon 18 (9)
2008-2009 Drapeau : France AS Cannes 41 (12)


1 Compétitions officielles nationales et internationales.
Dernière mise à jour : 13 décembre 2012

Frédéric Fouret est un footballeur professionnel français, né le 24 octobre 1974 à Thonon-les-Bains. Formé à l'Olympique Lyonnais dans les années 90, il évoluait au poste d'attaquant.

BiographieModifier

Fréderic Fouret commence le foot très jeune au sein du club de Monnetier-Morenex en Haute-Savoie. Par la suite, il évolue au club de Thonon-les bains de poussins jusqu'à cadets avant d'intégrer le prestigieux centre de Formation de l'Olympique lyonnais. Avec l'OL, Fréderic Fouret enchaine les buts en CFA inscrivant pas moins de 27 buts en seulement 17 matchs disputés. Après une finale de Coupe Gambardella perdue en 1992, il décroche le titre en 1994 aux côtés de Ludovic Giuly, Jean-Christophe Devaux, Fabrice Fiorese, Frederic Patouillard et Cédric Bardon en s'imposant sur le score de 5-0 face au Stade Malherbe de Caen où il inscrira un triplé. Valeur montante du centre de formation et au vu de ses excellentes performances, c'est tout logiquement que Jean Tigana l'appelle en 1995 en équipe première pour y faire ses débuts de footballeur professionnel aux côtés de joueurs tels que Pascal Olmeta, Sylvain Deplace, Eric Roy, Franck Gava et Florian Maurice. Le 16 août 1995, il fait rapidement parler de ses talents de buteur lors d'un match amical perdu 3-2 face au Fc Barcelone où il inscrit le deuxième but de son équipe.

Peu de temps après, Guy Stephan lui fait découvrir officiellement la ligue 1 lors de la saison 1995-1996 face à l'OGC Nice. Le 27 avril 1996, il inscrit son premier but en championnat face à l'AS Monaco qui était alors considérée comme l'une des toutes meilleures équipes de France en comptant dans ses effectifs les futurs champions du monde et d'Europe Lillian Thuram, Emmanuel Petit, Thierry Henry, Fabien Barthez et David Trezeguet. Cette même année, il atteindra la finale de la coupe de ligue où Lyon s'inclinera face au FC Metz de Robert Pires. Malgré des débuts remarqués avec l'Olympique lyonnais, il n'a que peu de temps de jeu pour montrer son talent sur la pelouse de Gerland car à cette époque le jeune Florian Maurice cartonne avec ses buts à répétition et laisse donc peu de temps de jeu aux autres attaquants.

En 1996-1997 pour sa deuxième saison chez les pros, l'OL voit son attaquant vedette Florian Maurice se blesser gravement en début de championnat, ce forfait lui laisse donc plus de temps de jeu au sein du groupe professionnel mais généralement Guy Stephan puis Bernard Lacombe décide de confier l'attaque à Cédric Bardon et Alain Caveglia. Lors de la dernière journée de championnat, il fera partie du groupe Lyonnais qui s'imposera 8-0 face à Marseille.

En 1998-1999 malgré son souhait de faire carrière à Lyon, il comprend qu'il sera très difficile de faire ses preuves face à une concurrence offensive trop importante, Frédéric Fouret décide donc d'être prêté à Châteauroux. Après de bon début avec le LB Châteauroux, il voit sa saison s'interrompre à cause d'une grosse blessure.

En 1999-2000, il est de nouveau prêté au Nîmes Olympique sans passer par la case Lyon. Il réalisera une bonne saison en prenant part à toutes les rencontres de championnat. De retour à Lyon la saison suivante, il est écarté du groupe malgré un comportement exemplaire. Santini alors entraineur de l'époque admettra que Fouret avait un comportement exemplaire et avoir failli le prendre dans le groupe pour la coupe d'Europe pour remplacer l'international Français Tony Vairelles. Malgré deux ans de contrat restant, il décide de quitter définitivement l'OL par manque de considération de l'entraineur de l'époque. Cependant, aujourd'hui encore, il garde de bon contact avec le club dont il est toujours fan et y passe occasionnellement.

En 2000, après six mois de prêt réussi, il s'engage avec l'AS Nancy-Lorraine pour y évoluer 4 saisons, il y portera également le brassard de capitaine.

Par la suite, il évolue dans de nombreux autres clubs professionnels, principalement en Ligue 2 (Valence, Clermont...).

Il termine deuxième meilleur buteur du championnat de National avec Valence (17 buts), derrière Steve Savidan (Valenciennes) lors de la saison 2004-2005.

Après CarrièreModifier

À la fin de son contrat avec l'AS Cannes, Fréderic Fouret s'est reconverti en conseiller de gestion de patrimoine auprès de sportif de haut niveau.

Carrière professionnelleModifier

Licence amateurModifier

StatistiquesModifier

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier