Ouvrir le menu principal

Frédéric Cuvier

zoologiste français
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cuvier.
Icône de paronymie Cet article possède un paronyme, voir Frédéric Cuvillier.
Frédéric Cuvier
Frédéric Cuvier by Ambroise Tardieu.jpg
Frédéric Cuvier.
Portrait par Ambroise Tardieu.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 65 ans)
StrasbourgVoir et modifier les données sur Wikidata
Abréviation en botanique
F.CuvierVoir et modifier les données sur Wikidata
Abréviation en zoologie
F.CuvierVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Fratrie
Enfant
Autres informations
A travaillé pour
Domaines
Membre de
Distinction
Histoire naturelle des mammifères (t. 6)

Georges Frédéric Cuvier, né le à Montbéliard et mort le à Strasbourg, est un zoologiste et paléontologue français.

BiographieModifier

Il est le frère cadet du naturaliste Georges Cuvier. Après avoir montré peu d’intérêt pour l’école, il est mis en apprentissage chez un horloger de Montbéliard. Il entame son tour de France lorsque son frère l’appelle auprès de lui à Paris, en 1797. Il découvre alors l’histoire naturelle et travaille notamment avec Jean-Baptiste Biot (1774-1862) sur la pile voltaïque.

Il est nommé garde de la ménagerie du Muséum national d'histoire naturelle en 1803, puis inspecteur de l’Académie de Paris en 1810.

En 1825, Frédéric Cuvier considère les dents des Mammifères comme des caractères zoologiques de cette classe. Il est élu membre de l’Académie des sciences en 1826 et devient inspecteur général des universités cinq ans plus tard.

En 1829, Frédéric Cuvier partage les Mammifères en onze ordres, à savoir : Quadrumanes, Insectivores, Carnivores, Phoques, Marsupiaux frugivores, Rongeurs, Édentés, Monotrèmes, Pachydermes, Ruminants et Cétacés.

La même année, son frère Georges Cuvier (1769-1832) conserve neuf ordres ainsi rangés : Bimanes, Quadrumanes, Carnassiers, Marsupiaux, Rongeurs, Édentés, Pachydermes, Ruminants et Cétacés[1].

Frédéric Cuvier publie l'Histoire naturelle des Cétacés (2 volumes, 1836) et collabore dès 1824 avec Étienne Geoffroy Saint-Hilaire à la rédaction déjà en cours depuis 1818 de l'Histoire naturelle des Mammifères (1818-1842).

Il obtient, en 1837, la chaire de physiologie comparée, spécialement créée pour lui. L’année suivante, il obtient la direction de la ménagerie. Il s’intéresse particulièrement aux comportements des animaux et à l’intelligence des animaux.

Il est le père de Frédéric Cuvier, conseiller d'État, sous-gouverneur de la Banque de France.

Principales publicationsModifier

  • Histoire naturelle des mammifères, avec des figures originales coloriées, dessinées d’après les animaux vivants, avec Étienne Geoffroy Saint-Hilaire (1818-1842)
  • Des Dents des mammifères considérées comme caractères zoologiques (1825)
  • De l'Histoire naturelle des cétacés, ou Recueil et examen des faits dont se compose l'histoire naturelle de ces animaux, Librairie encyclopédique de Roret (Paris), 1836, Texte en ligne disponible sur IRIS
  • De l'Histoire naturelle des cétacés, ou Recueil et examen des faits dont se compose l'histoire naturelle de ces animaux, Atlas, Librairie encyclopédique de Roret (Paris), 1836, Texte en ligne disponible sur IRIS

Frédéric Cuvier a dirigé, à partir de 1816, le Dictionnaire des sciences naturelles en 60 volumes.

Notes et référencesModifier

  1. Louis-François Jéhan, Dictionnaire de zoologie ou Histoire naturelle des quatre grands embranchements du règne animal, Vol.3, J.-P. Migne éditeur, Paris, 1853, p. 991-992.

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

  • Pierre Flourens: Éloge historique de F. Cuvier, dans Mémoires de l'Académie des sciences de l'Institut de France, lu le 13 juillet 1840, Gauthier-Villars, Paris, 1842, tome 18, p. I-XXVIII (lire en ligne).
  • Patrick Cabanel, « Frédéric Cuvier », in Patrick Cabanel et André Encrevé (dir.), Dictionnaire biographique des protestants français de 1787 à nos jours, tome 1 : A-C, Les Éditions de Paris Max Chaleil, Paris, 2015, p. 797-798 (ISBN 978-2846211901)

Article connexeModifier

Liens externesModifier

F.Cuvier est l’abréviation botanique standard de Frédéric Cuvier.

Consulter la liste des abréviations d'auteur ou la liste des plantes assignées à cet auteur par l'IPNI