Fortum
logo de Fortum
illustration de Fortum
Siège de Fortum

Création 1998
Forme juridique Entreprise publique
Action OMX : FORTUM
Siège social Espoo
Drapeau de Finlande Finlande
Direction M. Pekka Lundmark (directeur général) et Mme Sari Baldauf (présidente du conseil d’administration)
Actionnaires État finlandais (50,76 %)[1]
Activité Approvisionnement en énergie (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Produits énergie, production annuelle de 69,8 TWh (2010)
Filiales
  • Fortum Markets AB,
  • Fortum Service AB,
  • Fortum Service Öst AB,
  • Fortum Värme,
  • Fortum Distribution,
  • Fortum Generation,
  • Fortum Power & Heat AB
  • Uniper
Effectif en augmentation 8767 (2018)[2]
TVA européenne FI14636114Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web www.fortum.com

Capitalisation en augmentation 16,966 milliards (31.12.2018)[2]
Chiffre d'affaires en augmentation 5,242 milliards € (2018)[2]
6,3 milliards d’euros (2010)
Le siège de l'entreprise à Espoo
La centrale électrique de Imatrankoski

Fortum est l’un des principaux producteurs nordiques d’énergie. L’entreprise basée à Espoo, en Finlande, produit, distribue et vend de l’électricité dans 14 pays d’Europe du Nord, le pourtour de la Baltique et la Russie Occidentale. L’énergie hydraulique (41 %) et nucléaire (31,5 % pour l'Europe et la Russie) sont les deux principaux types d’énergie produits et gérés par Fortum.

Fortum est cotée sur à la bourse NASDAQ OMX Helsinki, et est actuellement le seul énergéticien nordique enregistré au Dow Jones Sustainability Index (DJSI).

HistoireModifier

Les origines du groupe Fortum remontent à plus de 100 ans. Dans sa structure actuelle, le Groupe Fortum a été créé en 1998[3]. Il est issu de la fusion de IVO (Imatran Voima Oy), entreprise publique de l’État finlandais créée en 1921, productrice d’énergie et de chaleur, avec Neste Oy, la compagnie pétrolière nationale finlandaise. En 2005, Fortum a cédé les actifs de Neste Oy, cotée séparément.

En décembre 2013, Fortum vend son réseau de distribution local électrique, ce qui correspond à environ 20 % du réseau national, à un groupe d'investisseur pour 2,52 milliards d'euros[4].

En mars 2015, Fortum vend son réseau de distribution d'électricité en Suède pour 6,6 milliards d'euros à un consortium[5].

En septembre 2017, Fortum annonce le lancement d'une offre d'acquisition sur Uniper pour 8,05 milliards d'euros[6]. En janvier 2018, E.ON accepte de vendre sa participation de 46,6 % dans Uniper à Fortum[7].

En octobre 2019, Fortum annonce l'acquisition d'une participation de 20,5% dans Uniper, montant sa participation à 70,5 %[8]. En décembre 2019, Fortum annonce la vente d'un réseau de chaleur, à Joensuu dans l'est de la Finlande, à la société Savon Voima pour 530 millions d'euros[9].

Production d’électricitéModifier

HydroélectricitéModifier

L’énergie hydraulique a toujours été le cœur de métier de Fortum (IVO débuta l’exploitation d’énergie hydraulique en Finlande en 1923). La société détient et exploite actuellement près de 260 centrales hydrauliques, principalement en Norvège et en Finlande, pour une capacité de production de 4 683 MW. L’énergie hydraulique représente 48 % de l’énergie produite par Fortum dans les pays nordiques et un tiers du total de l’énergie produite par Fortum chaque année.

Les activités de Fortum sont certifiées conformes aux normes ISO 14001 en matière de protection de l’environnement, et BS OHSAS 18001 en matière de santé et de sécurité. Le parc hydraulique bénéficie d’une politique d’investissement continue : depuis le début des années 1990, Fortum a investi environ 270 millions d’euros pour la modernisation de près de 50 sites de production hydraulique.

Énergie NucléaireModifier

Fortum produit de l’énergie nucléaire depuis plus de 30 ans (depuis 1977). Le groupe possède la centrale nucléaire de Loviisa en Finlande, laquelle couvre environ 10 % de la production énergétique finlandaise. Son parc nucléaire s’étend en Suède avec la détention de parts dans les centrales de Forsmark et d’Oskarshamn. Fortum est également actionnaire de l’entreprise Teollisuuden Voima Oyj, qui exploite deux tranches nucléaires à Olkiluoto en Finlande, et construit actuellement une troisième tranche en coopération avec le consortium Areva-Siemens.

Production combinée de chaleur et d'électricité (cogénération)Modifier

Fortum produit et vend de la chaleur dans les pays nordiques et baltes, la Russie et la Pologne, avec 31 centrales de production combinée de chaleur et d’électricité. Fortum est le 4e plus important producteur de chaleur dans le monde[2].

Recherche et développementModifier

Les activités de Recherche et Développement de Fortum sont réparties en différentes catégories, dont :

  • la maintenance et la gestion à long terme de centrales énergétiques ;
  • les techniques de combustion ;
  • la sécurité et l’efficacité nucléaire ;
  • les bioénergies et la captation et le stockage du CO2 ;
  • les véhicules électriques ;
  • les techniques de captage de l’énergie générée par les vagues ;
  • les réseaux intelligents et les systèmes énergétiques décentralisés ;
  • l’énergie solaire.

OrganisationModifier

ActionnairesModifier

Fortum est cotée sur les OMX Helsinki et comptait environ 180 000 actionnaires à la fin de 2013. Fortum est une entreprise publique, avec l' État finlandais détenant environ 50,8% des parts (30 novembre 2017)[1].

En avril 2019, les dix plus grands actionnaires de Fortum sont[10]:

Nom %
État finlandais 50.76
Ilmarinen oy 1.52
Varma 1.47
Kela 0.79
ville de Kurikka 0.7
Elo 0.50
Valtion Eläkerahasto 0.52
OP-Suomi 0.24
KEVA 0.29
Banque nationale suisse 0.24

FilialesModifier

Les filiales de Fortum sont:

  • Fortum Power and Heat
  • Fortum Waste Solutions
  • OAO Fortum
  • Uniper
  • Fortum Markets AB,
  • Fortum Service AB,
  • Fortum Service Öst AB,
  • Fortum Värme,
  • Fortum Distribution,
  • Fortum Generation,

CoentreprisesModifier

Turun Seudun Energiantuotanto Oy ou TSE est un producteur d'énergie opérant dans la région Turku. Fortum en détient 49,5%, Turku Energia Oy qui appartient à la ville de Turku 39,5%, Raisio 5%, Kaarina 3% et Naantali 3%.

TSE dirige entre-autres la centrale électrique de Naantali (fi) de Fortum, la centrale de bio-chauffage d'Orikedo de Turku Energia et la centrale d'incinération des déchets de Turku, ainsi que la station d'épuration des eaux de Kakola (fi)[11]. TSE vend de l'électricité à ses actionnaires, du chauffage urbain à Turku Energia et de la vapeur à Fortum[11].

RéférencesModifier

  1. a et b (fi) « Suurimmat osakkeenomistajat », Fortum, (consulté le 27 juillet 2019)
  2. a b c et d (fi) « Fortum Tilinpäätös 2018 », Fortum, (consulté le 27 juillet 2019)
  3. http://www.fortum.com/en/corporation/fortum-in-brief/our-history/pages/default.aspx
  4. Fortum to sell Finnish power distribution grid for $3.5 billion, Jussi Rosendahl, Reuters, 12 décembre 2013
  5. Finland's Fortum to sell Swedish power grid for $6.9 billion, Jussi Rosendahl, Reuters, 13 mars 2015
  6. Christoph Steitz et Jussi Rosendahl, « Fortum to launch $9.5 billion bid for German utility Uniper », sur Reuters,
  7. (en) « E.ON to sell remaining Uniper stake to Fortum for $4.5 bln », sur Reuters,
  8. Anne Kauranen et Christoph Steitz, « Finland's Fortum to gain control of Uniper in $2.5 billion deal », sur Reuters,
  9. « Fortum sells unit in eastern Finland for $588 million », sur Reuters,
  10. (fi) « Suurimmat osakkeenomistajat », sur fortum.fi (consulté le 27 octobre 2019)
  11. a et b (fi) « Allekirjoitukset vahvistivat seudullisen energiaratkaisun », Turun Sanomat,‎ (lire en ligne, consulté le 12 mars 2020)

Voir aussiModifier

Liens externesModifier